PCI Express 7.0 : les SSD et les GPU du futur ont leur interface

PCIe 7.0 = 4 × PCIe 5.0

 

Pour résumer, PCIe 7.0 = 4 × PCIe 5.0. Mais, il faudra être patient pour avoir du matériel compatible avec cette nouvelle interface.

PCIe 7

Tout va trop vite ! Le PCI Express 5.0 vient tout juste de commencer à se déployer auprès des consommateurs, que l’on a pu découvrir le PCIe 6.0 finalisé cette année. Et voilà maintenant que le PCI-SIG a daté l’arrivée de la nouvelle interface PCI Express 7.0.

Jusqu’à 512 Gb/s pour nos SSD et GPU

Le PCIe 7.0 sera là dès 2025. Comme à chaque nouvelle génération, le débit de transfert de données devrait encore doubler. Avec PCIe 7.0, cela signifie jusqu’à 256 Gb/s (brut) sur 16 voies dans une seule direction.

1-1080.70dc3360

Le débit est donc de 16 Gb/s par ligne et par direction, avec une configuration maximale sur 16 lignes (PCIe 7.0 x16), soit un débit maximal de 256 Gb/s. Cependant, puisque PCI Express permet un fonctionnement double channel simplex avec un transfert de données simultané dans les deux sens, le PCI-SIG annonce un débit de 512 Gb/s.

Il est assez ironique de voir débarquer le PCIe 7.0, surtout que le PCIe 3.0 et le PCIe 4.0 restent la norme aujourd’hui. Le PCIe 5.0, pourtant approuvé depuis trois ans, reste rarement utilisé. D’ailleurs, le PCIe 5.0 est géré par l’architecture Alder Lake d’Intel, mais pas encore AMD qui va bientôt rattraper son rival avec l’AM5 pour Ryzen 7000.

Concernant le PCIe 7.0, il trouvera certainement de premières applications dans des domaines précis comme l’Ethernet 800G, l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique, le calcul haute performance (HPC), mais également les ordinateurs quantiques. Cela signifie que certains serveurs commenceront probablement à utiliser la nouvelle spécification dès 2025, avec du matériel grand public qui suivra les années suivantes.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles