Test de la Arlo Essential Spotlight XL : la caméra au rapport qualité-prix qui manquait à Arlo

Imparfaite, mais elle fait le job

 

Introduction

Offrir le meilleur de sa maîtrise technologique pour la moitié de ses prix habituels, c’est l’ambition d’Arlo avec sa Essential Spotlight XL. Une caméra d’intérieur et surtout d’extérieur, équipée d’un puissant projecteur lumineux pour éclairer et immortaliser en vidéo les rôdeurs qui tenteraient s’introduire chez vous.

Arlo Essential Spotlight XL

Arlo Essential Spotlight XL // Source : FRANDROID / Anthony WONNER

Arlo est l’une des références du marché des caméras de sécurité connectées. La marque offre un écosystème complet qui se caractérise par d’excellentes performances, mais à des tarifs qui restent souvent élevés. Avec sa gamme Essential, le constructeur serre les prix, tout en promettant de ne rien sacrifier au niveau de la qualité. Nouvelle venue, la caméra d’intérieur et d’extérieur Arlo Essential Spotlight XL intègre même une puissante source d’éclairage pour un prix qui se veut plus réduit. Un challenge relevé ?

Design : la même en plus grand

Esthétiquement, la Arlo Essential Spotlight XL est presque identique aux autres modèles de caméra de la marque comme la Arlo Ultra. Elle partage donc un design commun à la majorité des produits du constructeur. Mais avec ici deux nuances : une face avant totalement plate et un embonpoint bien supérieur. Ainsi, la nouvelle venue affiche des dimensions de 116 x 52 x77 mm pour 350 g, là où l’Arlo Ultra est bien plus compacte sans être forcément beaucoup plus légère (78 x 52 x 78,4 mm pour 331 g).

Pour le reste, on ne change pas une équipe qui gagne avec une coque en plastique très solide (disponible en blanc et en noir). De plus, l’appareil est étanche pour résister à la pluie comme à la neige, et affirme résister aussi températures extrêmes allant de -20 °C à 45 °C.

À l’avant, nous avons le bloc optique entouré de deux capteurs infrarouges dédiés à la vision de nuit. Juste au-dessus se trouve le projecteur lumineux et, en dessous, le haut-parleur est intégré.

Caméra Arlo Essential Spotlight XL

Caméra Arlo Essential Spotlight XL // Source : Frandroid / Yazid Amer

Au dos, nous avons le système de fixation Arlo classique, qui permet de visser la caméra au support mural livré avec l’appareil. Ce dernier se fixe à une surface plane (mur, plafond) et nécessite l’utilisation d’une perceuse dans certains cas. Nous vous conseillons fortement de bien tester le champ de vision avant de vous attaquer à la partie bricolage.

La partie inférieure présente le bouton d’appareillage et un cache en caoutchouc. Il suffit de le soulever pour qu’apparaisse le port micro-USB dédié à la charge. Cette caméra a la particularité de fonctionner sur batterie. Mais à la différence des autres produits de la marque, celle-ci n’est pas amovible, ce qui vous forcera à la retirer de son support pour la recharger. Le constructeur annonce 6 mois d’autonomie que nous estimons plutôt de deux à trois mois si elle est souvent sollicitée. Nous avons notamment perdu 2% en 48 heures en tests un peu plus poussés, qui ne sont pas si éloignés d’usages qui peuvent être courants.

Une application qui a fait ses preuves

L’app Arlo est le centre névralgique de votre système de surveillance. Mais avant de vous attaquer à cette partie, elle vous accompagne pas à pas dans le processus d’installation. Rien de bien complexe, en premier lieu elle vous demande d’identifier le produit que vous installez.

Si vous avez un Smart Hub Arlo, elle vous propose de l’associer, ce qui n’est en rien une obligation. Toutefois, si vous en disposez, vous pourrez enregistrer les vidéos sur le support de stockage que vous avez peut-être connecté à votre Hub.

Sans ce Hub, la procédure se poursuit et vous devrez appuyer sur le bouton placé en dessous de la caméra pour la configuration. Puis l’app génère un QR Code à faire lire à la caméra. Après quelques secondes, elle sera automatiquement paramétrée pour fonctionner sur votre réseau Wi-Fi. Vous n’avez plus qu’à placer la caméra à l’endroit de votre choix. Vous pouvez maintenant entrer plus en profondeur dans l’application.

L’app affiche quatre onglets principaux, celui par défaut se nomme Périphériques. Il liste l’ensemble des caméras Arlo de votre écosystème de sécurité. Chaque caméra dispose d’une fenêtre dédiée qui indique la qualité du Wi-Fi, si le micro et la détection de mouvement sont activés. Une icône en forme de roue crantée vous permet de paramétrer plus finement votre caméra. Enfin, il suffit d’appuyer sur le bouton lecture au centre pour accéder à la vidéo en direct. Ce dernier profite d’un temps de latence assez court, environ 2 à 3 secondes si votre smartphone est connecté au même réseau Internet, et de 3 à 8 secondes, si vous consultez le flux en dehors de votre domicile.

L’onglet Périphériques de l’app Arlo

L’onglet Périphériques de l’app Arlo // Source : Frandroid / Yazid Amer

Le second onglet se nomme Bibliothèque et liste l’ensemble des vidéos enregistrées par chaque caméra de votre écosystème. Il est d’ailleurs possible de les filtrer par nom de caméra pour ne visualiser que celles prises par l’appareil donnant sur le jardin par exemple. Ou encore de les filtrer par type d’activation, mouvement, personne ou animal.

Attention, si vous n’avez pas de Smart Hub avec un support de stockage connecté dessus, toutes les vidéos sont stockées dans le Cloud Arlo. Cela vous oblige donc à prendre un abonnement. Sinon, seul le direct sera à votre disposition et aucune trace d’une effraction ne sera conservée.

L’onglet Bibliothèque de l’app Arlo

L’onglet Bibliothèque de l’app Arlo // Source : Frandroid / Yazid Amer

L’onglet Mode permet d’appliquer quatre modes différents à votre caméra :

  • Activé : la caméra lance une alerte et une notification en cas de mouvement suspect.
  • Désactivé : aucune surveillance, mais la caméra reste allumée et le flux vidéo reste disponible.
  • Planning : la caméra active la surveillance selon un planning défini par vos soins
  • Géolocalisation : le mode activé se lance si vous vous éloignez, avec votre smartphone, de votre domicile. Vous avez trois rayons d’action possible, petit, moyen ou grand.

Enfin, Arlo nous propose également de créer des modes totalement personnalisés.

Paramètres est le dernier onglet. Il donne accès à votre compte, votre abonnement Arlo et les paramètres de chacune de vos caméras. Si nous prenons ceux de la Arlo Essential Spotlight XL, nous avons la sensibilité à la luminosité, la puissance du haut-parleur, la puissance du projecteur lumineux et surtout les fonctions liées à la surveillance.

Ainsi, vous pouvez créer jusqu’à cinq Zones d’activité pour mieux cibler la surveillance: par exemple, faire un focus sur le portail du jardin et la piscine gonflable pour être alerté si un enfant s’y rend sans votre permission.

L’app peut définir des zones d’activité

L’app peut définir des zones d’activité // Source : Frandroid / Yazid Amer

Dans l’absolu, l’app est plutôt bien pensée, mais sa richesse peut la rendre délicate à appréhender pour les débutants. Toutefois, au bout de quelques jours d’utilisation, ils y retrouveront leurs petits sans réelle difficulté. Dernier point, la caméra, comme l’ensemble de l’écosystème Arlo, est compatible avec Alexa, Google Assistant et IFTTT.

Une caméra assez efficace, mais à la qualité vidéo un peu juste

Alors que la gamme Arlo est passée à la vidéo 2K et même à la 4K sur certains modèles, la Arlo Essentials Spotlight XL se limite au 1080p. Elle se positionne donc au même niveau que la majorité des caméras de sécurités connectées. Toutefois, n’oubliez pas que son prix est de 169,99 euros alors que la majorité des caméras outdoor avec un projecteur lumineux dépasse facilement les 200 euros, quand elles ne flirtent pas avec les 300 euros.

Son champ de vision de 130° permet une belle surface de surveillance. La qualité d’image est de bon niveau en plein jour. Toutefois, dans les paramètres, évitez de toucher à la sensibilité à la luminosité qui est par défaut sur 0 (échelle de -2 à +2). Ce sera celle qui propose au final le meilleur rendu. La caméra a en effet du mal à gérer les zones très lumineuses. Elles sont alors surexposées sans quasiment aucun détail apparent.

Test de la Arlo Essential Spotlight XL : la caméra au rapport qualité-prix qui manquait à Arlo

Reconnaître un visage est possible seulement à partir de deux à trois mètres dans les meilleures conditions de luminosité. Utiliser le zoom numérique fait immédiatement perdre en qualité et nous avons rapidement une bouillie de pixels.

Visage d’une personne à 5 m, 4 m et 3 m

Visage d’une personne à 5 m, 4 m et 3 m // Source : Frandroid / Yazid Amer

Toutefois, pour relativiser la chose, il est fort probable qu’un intrus veuille désactiver ou couvrir la caméra. Or, le système d’enregistrement dans le Cloud Arlo est assez rapide pour sauvegarder une belle image en gros plan de l’intrus avant qu’il ne tente quoi que ce soit. Globalement, nous avons une qualité en plein jour honorable sans être brillante.

La Arlo Essential Spotlight XL propose donc une vision de nuit juste passable. Nous avons une grosse perte de détail et pour reconnaître un visage, la personne devra être à 2 mètres de la caméra.

Mais pourquoi utiliser une vision de nuit perfectible, alors que cette Arlo intègre un projecteur de lumière ? En effet, en activant celle-ci, de nuit nous avons une image bien plus précise et un peu plus détaillée. Certes, les couleurs sont délavées. Certes, ce n’est pas au même niveau qu’en plein jour, mais cela est plus exploitable que la seule vision de nuit. Toutefois, à moins qu’une personne se positionne à trois mètres maximum, il est difficile de reconnaître un visage sur la vidéo.

Parlons maintenant de la détection d’intrusion en tant que telle. Ici, pas de détection de bruit, Arlo mise tout sur la détection de mouvement. Le micro est surtout là pour apporter le son à l’image avec une qualité de captation honorable. Nous entendons une conversation « normale » jusqu’à 3 à 4 mètres en intérieur et 1 à 2 mètres en extérieur dans un environnement peu bruyant.

Cette Arlo sait différencier animaux et être humain. Il y a parfois des ratés, notamment quand plusieurs animaux sont présents simultanément à l’écran. Chose amusante, si votre chien ou votre chat se met sur ses pattes arrière, il est souvent assimilé à un être humain.

Test de la Arlo Essential Spotlight XL : la caméra au rapport qualité-prix qui manquait à Arlo

Arlo permet également d’identifier un colis déposé devant votre porte. Cela fonctionne si la caméra est vraiment placée au-dessus de la zone de dépôt des colis et sans rien qui ne puisse déconcentrer l’algorithme. Dans le cas contraire, peu d’espoir que vous soyez alerté quand un colis est jeté par-dessus le portail de votre jardin par exemple.

Ici, la caméra n’a pas détecté le colis

Ici, la caméra n’a pas détecté le colis // Source : Frandroid / Yazid Amer

Au niveau de la détection de mouvement, en intérieur elle fonctionne correctement, quand un animal ou un être humain passe devant la caméra. Toutefois, nous avons simulé une effraction par une porte-fenêtre. Premièrement, elle ne détecte jamais une personne derrière une fenêtre, même si elle se met à danser la tectonique. Ensuite, elle ne réagit pas aux mouvements violents que subit une fenêtre qui se fait forcer. Elle ne réagira que lorsqu’une personne passe devant. En revanche, elle détectera le corps d’un intrus jusqu’à sept mètres.

De nuit, elle réagit de la même façon, il faut qu’elle détecte un corps humain entier à distance pour réagir, et cela, jusqu’à cinq mètres. Toutefois, n’espérez pas identifier un visage, s’il n’est pas au minimum à deux mètres.

Passons maintenant à l’extérieur. Nous avons simulé le mouvement d’un portail qui se fait forcer, aucune réaction. Ensuite, nous nous sommes placés devant le portail en agitant les bras, toujours aucune alerte. Ensuite, nous sommes passés par-dessus le portail. Dans ce cas, même au niveau de détection maximum, il faut vraiment que le corps entier du malandrin soit visible par la caméra pour activer la détection. Attention, si le sol réfléchit fortement la lumière, cela peut amoindrir les performances de la caméra. Au niveau maximum de détection, bizarrement, elle réagit beaucoup rapidement au mouvement des végétaux secoués par le vent. Testez votre environnement pour déterminer le meilleur équilibre entre efficacité de détection et notifications inutiles.

En pleine nuit, nous avons simulé le même type d’intrusion avec la seule vision nocturne et avec la vision de nuit associé au projecteur de lumière. Dans les deux cas, nous retrouvons les mêmes défauts qu’en plein jour. Il faut vraiment que le corps entier soit visible pour être détecté. Là où des caméras détectent une personne dont la tête dépasse du portail, nous n’avons ici aucune réaction.

De plus, si la personne est en mouvement, il y a un manque de précision de la captation. Il est difficile d’obtenir une image nette lorsque le sujet est en mouvement. Vous noterez que le zoom numérique génère bien trop de bruit pour identifier avec précision un visage.

Si vous activez la vision de nuit avec éclairage lumineux, le résultat est un peu meilleur. Reconnaître un visage est plus aisé, mais la détection d’intrusion ne s’améliore pas.

Le projecteur, il fait plus qu’aider à la surveillance

Les caméras de surveillance avec un projecteur lumineux intégré peuvent également servir à éclairer votre extérieur. Celui de l’Arlo Essential Spotlight XL est assez puissant pour vous permettre de lire un livre la nuit sous votre porche. La lumière s’enclenche dès que la caméra détecte une personne. Et cela, aussi bien pour détecter un voleur que votre retour les bras chargés des courses du jour. Ce qui apporte un petit confort supplémentaire au quotidien.

La caméra Arlo Essential Spotlight XL dispose d'un éclairage assez efficace

La caméra Arlo Essential Spotlight XL dispose d’un éclairage assez efficace // Source : Arlo

Vous pouvez également l’utiliser pour servir d’éclairage durant un regroupement entre amis prolongé ou si vous dînez à l’extérieur. Elle est suffisante dans ces situations, tant qu’elle est bien placée en hauteur et pointée sur vous. Mais si la zone que vous surveillez est éloignée de celle où vous stationnez, l’efficacité chute rapidement. Toutefois, faites attention, car l’usage continu de l’éclairage va vider la batterie très vite. En un dîner nocturne, vous pouvez mettre la batterie à genoux, si la soirée se prolonge tardivement.

Une alarme plus anecdotique qu’autre chose

Un haut-parleur est intégré à la caméra. Ce vous permet par exemple d’interpeller une personne suspecte qui ne devrait pas être dans votre jardin ou qui stationne trop longtemps devant votre porte. De plus, la Arlo Essential Spotlight XL embarque une alarme, mais elle n’est pas très puissante. Ainsi, quand la caméra est placée à deux mètres de hauteur, la puissance mesurée en se plaçant juste en dessous est de 75 dB. Si nous nous éloignons à 2 mètres, cela chute à 55 dB. Et si nous rentrons dans l’appartement, elle n’est plus que de 45 dB. Il est fort probable que vos voisins puissent la confondre avec une alarme de voiture au loin et que seul l’agacement au bout de quelques longues minutes ne les fasse réagir.

En intérieur, dans la même pièce l’alarme affiche 90 dB à un mètre, qui chute à 65 dB dans une pièce adjacente et 50 dB à l’extérieur de l’appartement. Suffisant pour impressionner des voleurs amateurs, mais pas des professionnels.

Un abonnement obligatoire pour profiter pleinement de sa caméra

Arlo propose de nombreuses fonctions comme les Notifications intelligentes qui filtrent les alertes. Ainsi, si vous désirez ne pas être dérangé à chaque fois que votre animal domestique se balade chez vous, il suffit de désactiver l’alerte Animal. Idem avec les véhicules si la caméra donne sur la route ou un parking. Nous avons également la détection de colis et surtout l’accès au très performant Cloud Arlo qui sauvegarde en vidéo chaque alerte (de 0 à 300 secondes).

Toutefois, pour en profiter il est obligatoire de souscrire un abonnement mensuel. Ainsi, celui de base nommé Arlo Smart est facturé à 2,79 euros pour une caméra et 8,99 euros jusqu’à 5 simultanément. Comptez 1,40 euro par caméra supplémentaire au-delà de cinq. Sans cela, vous n’aurez accès qu’au streaming en direct et aux notifications intégrées dans l’offre gratuite. Ces dernières sont envoyées au moindre mouvement détecté, ce qui peut rapidement devenir irritant.

Notez que les vidéos dans Arlo Cloud sont stockés jusqu’à 30 jours en qualité 2 K. Mais la caméra Essential Spotlight XL ne propose qu’une qualité maximale de 1080 p. Pourquoi donc Arlo ne propose pas un abonnement plus accessible dédié à sa gamme Essential ?

PRIX ET DISPONIBILITÉS DE LA ARLO ESSENTIAL Spotlight XL

La Arlo Essential Spotlight XL est disponible en noir et en blanc. Elle est commercialisée au prix de 169,99 euros sur le site d’Arlo, chez Amazon, Boulanger et auprès des revendeurs partenaires.

Source : FRANDROID / Anthony WONNER

Source : FRANDROID / Anthony WONNER

Note finale du test
7 /10
La Arlo Essential Spotlight XL n’offre pas la meilleure qualité d’image de jour et sa détection d’intrusion pourrait également être plus efficiente. Toutefois, elle réagit quand il le faut, c’est-à-dire quand un être humain passe directement dans son champ de vision.

Son projecteur de lumière intégré est une réelle plus-value. Il est assez puissant et permet de nuit d’obtenir des images plus précises qu’avec la seule vision nocturne. Avec en bonus, la possibilité de servir de source de lumière quand vous voulez profiter de votre extérieur le soir venu.

Cependant, prendre l’abonnement Arlo à 2,79 euros/mois est presque une obligation pour profiter pleinement de toutes les possibilités qu’offre la caméra. Sans cela, vous n’aurez pas accès à l’archivage des vidéos et surtout pas de notifications intelligentes. Être limité au direct et être bombardé de notifications inopportunes se révèle décevant dans le temps.

Néanmoins, il faut prendre en compte le rapport qualité-prix de cette Arlo Essential Spotlight XL à 169,99 euros. Elle est à l’aise en intérieur et surtout en extérieur. Certes, elle est loin d’être parfaite, mais sur ce segment, si elle ne brille pas par ses performances, son positionnement tarifaire est concurrentiel. Trouver mieux n’est pas difficile, mais la facture aura tendance à s’envoler. La caméra peut compléter votre écosystème Arlo existant sans vous ruiner ou apporter aux néophytes un produit très simple à installer, configurer et utiliser.

Points positifs
Arlo Essential Spotlight XL

  • Design

  • Robustesse et résistance aux intempéries

  • Nombreuses fonctions de surveillance

  • App complète

  • Projecteur lumineux

  • Rapport qualité-prix

Points négatifs
Arlo Essential Spotlight XL

  • Abonnement obligatoire pour en profiter pleinement

  • Qualité de la vision nocturne comme en journée moyenne

  • Pas de stockage local

  • Ne détecte pas de mouvement derrière une fenêtre

Les derniers articles