Un premier lancement du Très Haut Débit radio permet aux habitants de Meigneux d’accéder à un débit de 10 Mbit/s.

Crédit : Echo Grid

Depuis plusieurs années, la France prépare la transformation d’anciens réseaux (comme le WiMax, les réseaux TNT), pour les nouveaux réseaux à très haut débit. L’opérateur Sem@for77, filiale du groupe Covage, est l’un des premiers à procéder au lancement commercial d’une offre, avec le premier réseau THD Radio départemental en Seine-et-Marne.

Remplacer le WiMax par la TDD-LTE

L’opérateur a procédé au remplacement de 33 stations WiMax par de la 4G TDD-LTE sur la bande de fréquence 3,5 GHz (bande 42). Contrairement à la 4G FDD classique, la 4G TDD-LTE utilise une seule bande de fréquence pour gérer la réception et l’envoi de donnée, ce qui permet d’adapter les débits à la demande entre les deux types d’échanges (là où la 4G FDD privilégie le téléchargement à l’envoi de donnée). L’avantage de cette technologie est de ne pas utiliser les bandes de fréquences plus basses déjà saturées par les réseaux 3G, 4G et Wi-Fi.

Le service a été ouvert avec un débit à 10 Mbit/s, qui passera à 30 Mbit/s avec l’élargissement du spectre autorisé par l’ARCEP (40 MHz supplémentaires dans la bande 3,5 GHz).

Apporter un débit minimum aux laissés pour compte de l’ADSL

Le réseau déployé par Sem@for77 cible les zones où la fibre ne sera pas déployée à avant au moins 2019 et où la technologie ADSL ne propose pas un débit suffisant. Cela représente 20 000 abonnés potentiels sur 142 communes.

Les services sur internet partent de plus en plus du principe que l’internaute a accès à un bon débit et une connexion stable, ce qui laisse de côté de nombreux abonnés bloqués avec de mauvaises lignes téléphoniques.

Le déploiement de technologies comme le THD Radio, permettra à plus de personnes d’accéder à des services devenus évidents pour beaucoup comme la déclaration en ligne des revenus, Netflix ou encore le travail collaboratif en ligne avec la suite Google Drive.