La « vraie » 5G ne serait pas déployée en France avant 2025

 

Selon le cabinet d’analyse Xerfi, la 5G standalone n’a aucune chance d’arriver en France et en Europe avant 2025. Cela serait dû à un manque de retour sur investissement pour les opérateurs.

L’avenir des smartphones est intimement lié à l’avenir des réseaux qu’ils utilisent. C’est bien normal : au même titre qu’un ordinateur, les capacités du produit sont bien limitées lorsqu’il n’est pas connecté à internet.

C’est de ce fait que nous attendons le déploiement du réseau 5G, dont les débits augmentés et la plus grande polyvalence devraient permettre de nouveaux usages. Si l’Europe a promis le début de la commercialisation à 2020, la « vraie » 5G devrait se faire attendre.

Pas de « vraie » 5G avant 2025

Selon une étude du cabinet d’analyse Xerfi, relayée par Les Numériques, l’Europe ne devrait à cette date que profiter de la 5G dite non-standalone, qui se base sur l’architecture de la 4G. La véritable 5G standalone va prendre bien plus de temps que prévu et ne devrait arriver pour la première fois qu’en 2025, dans très peu de villes européennes qui plus est.

Il faut comprendre que la véritable 5G se base sur des fréquences supérieures à 2,6 GHz, mais aussi une densification des réseaux. Ainsi, comme le rappelle Xerfi, « ce standard nécessite un triplement du nombre d’antennes », et ce notamment dans les milieux urbains.

Retard technologique à niveau européen

Or, les opérateurs français renâclent face à l’investissement. Avec la baisse des revenus des télécoms, liée en partie à la baisse des prix pratiqués sur le marché depuis l’arrivée de Free Mobile, les grands noms du secteur sont bien en mal de trouver le moindre intérêt à dépenser plus pour gagner beaucoup moins que leurs homologues américains ou chinois (pour ne citer qu’eux).

Cette spécificité du marché français, qui est aussi partagée par quelques marchés européens, a des conséquences pour l’avenir de la 5G selon le cabinet. Majoritairement, les pays européens seront technologiquement en retard face à la Chine et aux États-Unis.

En effet, la 5G sera aussi l’occasion de profiter réellement de « l’internet des objets » qui promet d’interconnecter le moindre de nos appareils. Sur ce point, la France et l’Europe d’ordre général risquent un retard technologique important. Si les prix n’augmentent pas, il faudra sûrement que les gouvernements se mêlent à l’affaire pour pousser l’adoption de la 5G standalone malgré le rechignement général.

La 5G débarque en France en 2020 et promet de bouleverser nos usages en mobilité. C’est un sujet crucial pour bien comprendre les changements technologiques à venir. Avec ce dossier complet, vous aurez toutes les réponses à vos questions concernant…
Lire la suite

Les derniers articles