Test du Neabot NoMo N2 : une évolution en douceur pour ce robot aspirateur

Aspirateur Robot • 2021

Neabot NoMo N2
Très bon
8 /10

Note de la rédaction

Points positifs du Neabot NoMo N2
  • Puissance d’aspiration correcte
  • Cartographie efficace
  • Application complète
  • Base aspirante appréciable
  • Programmation et rapidité des sessions de nettoyage
Points négatifs du Neabot NoMo N2
  • Parfois un peu trop rapide
  • Efficacité limitée sur sols difficiles
  • Traduction hasardeuse de l’application
  • Serpillère dispensable
 

Après un premier modèle convaincant, nous retrouvons la marque Neabot avec le NoMo N2. Ce robot aspirateur très complet est désormais doté d’une serpillère et livré avec une base aspirante. Une évolution mesurée de la gamme, mais avec des ajouts bienvenus.

Neabot NoMo 2
Source : Édouard Patout pour Frandroid

Le Neabot NoMo N2 se positionne comme une évolution du NoMo N1, déjà passé entre nos mains. S’il partage beaucoup des caractéristiques de son grand frère, il est également équipé d’une serpillière et profite d’une base aspirante avec une plus grande contenance.

Pour le reste, on se retrouve ici avec un aspirateur robot plutôt classique et globalement complet qui sera capable de cartographier efficacement le domicile grâce à son télémètre laser. La marque converse également son bon placement tarifaire puisque le NoMo N2 est proposé au prix conseillé de 400 euros.

Neabot NoMo N2Fiche technique

Modèle Neabot NoMo N2
Détection des obstacles Oui
Détection du vide Oui
Création de mur invisibile Oui
Compatible Google Home Oui
Couleur Noir
Fonction lavage Oui
Dimensions n/a
Prix 399 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’un produit prêté par la marque.

Neabot NoMo N2Design et ergonomie

Visuellement, le Neabot NoMo N2 ne fait pas dans l’originalité et se présente comme un énième robot aspirateur « no name », à savoir donc que, même si la marque est différente, bon nombre de modèles sont en fait fabriqués dans les mêmes usines et partagent les mêmes composants.

Il reprend d’ailleurs plus ou moins la même conception que le N1 qu’il remplace. On profite ici d’un aspirateur robot tout rond, surmonté d’un télémètre laser. L’ensemble ne dépasse pas les 10 centimètres d’épaisseur, ce qui lui permet logiquement de passer sous la plupart des meubles bas de notre appartement témoin. Deux boutons de contrôle sont positionnés sur le dessus afin de lancer une session de nettoyage ou de renvoyer l’aspirateur à sa base.

Neabot NoMo 2
Source : Édouard Patout pour Frandroid

Le pare-chocs avant permet de détecter les objets au contact et il accueille également 3 capteurs de proximité. La marque promet d’ailleurs un déplacement optimisé du NoMo 2 qui serait alors capable de longer les murs à moins de 1 cm. D’autres capteurs sont présents sous le robot pour lui éviter de dévaler les escaliers, mais également détecter les changements de sol.

Du côté du déplacement, on retrouve les habituelles roues suspendues qui permettront au N2 de se mouvoir et d’enjamber sans difficulté les obstacles tels que les tapis ou les seuils de porte. Une roulette libre est également présente à l’avant. Cette dernière pourra être retirée et nettoyer facilement.

Neabot NoMo 2
Source : Édouard Patout pour Frandroid

La partie nettoyage est assurée par une brosse rotative hybride présente au centre et en amont de l’aspiration. Cette dernière est donc composée de poils en plastique et de lames en caoutchouc qui seront plus efficaces sur les revêtements plus difficiles. On retrouve ici une prestation très classique pour un aspirateur de cette gamme. Notez qu’à la différence du NoMo N1, ce nouveau modèle ne dispose que d’une seule brosse rotative à l’avant.

La saleté est stockée dans un bac de contenance correcte de 300 mL. Ce dernier intègre également un réservoir d’eau de 250 mL qui sera utilisé pour la partie serpillière. L’eau est acheminée jusqu’aux lingettes via de petites gouttières et le débit semble réguler par une petite pompe.

Neabot NoMo 2
Source : Édouard Patout pour Frandroid

L’orifice de vidange du bac à poussière est positionné à l’arrière, de même que les connecteurs de charge. Une modification plutôt bienvenue par rapport au N1 qui avait lui ses connecteurs positionnés à l’avant, ce qui impliquait une opération de vidange et de mise en charge en deux temps.

La marque a eu la bonne idée de fournir plusieurs lingettes jetables, mais également 2 autres qui sont lavables et donc réutilisables. Au rayon des accessoires et pièces détachées, Neabot livre également le NoMo N2 avec une brosse de rechange et un filtre supplémentaire pour le bac à poussière.

Le Neabot NoMo N2 laisse finalement assez indifférent au niveau de son design et de sa conception, tant il se rapproche de son grand frère et des très nombreuses autres références concurrentes sur le marché. Malgré cela, il reste bien assemblé et très complet.

Base aspirante

Tout comme le N1, le NoMo N2 est livré avec sa base de charge qui intègre un système d’aspiration permettant de vider automatiquement le contenu de son bac à poussière dans un sac d’aspirateurs. Cet accessoire permet logiquement de s’affranchir de la corvée de vidage manuel du bac.

Neabot NoMo 2
Source : Édouard Patout pour Frandroid

Les 3 sacs fournis ont une contenance de 2,8 litres permettant de récolter près d’un mois de saleté dans le cas d’une aspiration quotidienne. Tout comme le Roomba j7+, on profite d’un système de routage du câble d’alimentation qui permettra d’adapter sa longueur.

Neabot NoMo 2
Source : Édouard Patout pour Frandroid

Assez similaire à ce que nous retrouvions sur le N1, cette nouvelle base aspirante dispose néanmoins d’une nouveauté : un petit écran LCD, présent sur sa façade. Cet ajout très gadget a pour seul intérêt selon nous d’indiquer à l’utilisateur que le sac est plein. L’affichage du niveau de batterie est selon nous inutile, de même que l’indication d’aspiration à côté de laquelle nous ne pouvons pas passer tant elle est bruyante.

Neabot NoMo N2Fonctionnalités

Le NoMo N2 n’utilise pas la même application que le N1, ce qui n’est pas forcément pour nous déplaire. En effet, l’application Neabot qui accompagne le N2 se montre bien plus complète et pratique à utiliser, bien qu’elle souffre toujours de quelques traductions hasardeuses.

Une fois passée l’étape de configuration initiale, la page d’accueil nous présente le plan du logement (sur lequel nous reviendrons) ainsi que quelques informations sur le robot avec notamment l’état de sa batterie, la durée du dernier nettoyage et la surface nettoyée.

Depuis cette page, il est également possible de personnaliser rapidement les modes de nettoyage en activant ou non la serpillière et en définissant la puissance de l’aspiration. L’imposant bouton « Go » permettant, quant à lui, de lancer le nettoyage tout en choisissant si celui-ci doit concerner uniquement certaines zones.

Il est logiquement possible de planifier les sessions de nettoyage grâce à un programmateur plutôt basique. Point de fonctions intelligentes ici et il faudra donc se contenter du strict minimum. On apprécie, en revanche, la présence d’un menu dédié à l’état des différents organes du robot, qui était absent sur l’autre application de la marque.

On profite également d’un historique des différents passages du robot et l’application permet de partager ce dernier avec les différents membres du foyer, qui auront logiquement besoin de l’application. Une compatibilité limitée avec les assistants connectés de Google et Amazon est aussi de la partie.

En pratique, les fonctionnalités proposées par l’application sont globalement identiques à ce que l’on retrouvait déjà sur le NoMo N1. C’est surtout l’ergonomie générale qui a ici été revue et ce n’est pas pour nous déplaire puisque l’application est de fait, très simple à prendre en main, notamment au niveau de la gestion des cartes.

Neabot NoMo N2Performances

Cartographie et navigation

Grâce à son télémètre, le Neabot NoMo N2 offre une cartographie particulièrement précise, et ce, dès le premier passage. Il ne lui aura fallu qu’un seul passage pour cartographier la totalité de notre logement témoin, là où 2 à 3 passages furent nécessaires pour le iRobot J7+.

Une fois la carte générée, l’application propose automatiquement un découpage des pièces. Ce dernier n’est pas des plus précis, mais il est évidemment possible de le personnaliser pour l’adapter à la réalité du terrain. Au-delà du découpage par pièce, on peut ensuite ajouter des zones au sein de ces pièces pour, par exemple, planifier un nettoyage plus régulier autour de la table basse.

Des zones interdites peuvent ensuite être ajoutées pour s’assurer que le NoMo N2 n’y mette jamais les roues. En pratique, la cartographie se montre aussi précise que sur le N1, mais l’application est bien plus complète et pratique à utiliser.

Comme son prédécesseur, le N2 commencera toujours ses sessions de nettoyage par les contours des pièces pour ensuite en aspirer méticuleusement le centre en faisant des va-et-vient. Son télémètre lui permettant de repérer efficacement la plupart des obstacles « normaux », on apprécie ici tout particulièrement le fait qu’il ne heurte que très rarement les meubles. De la même façon, il longe méthodiquement les murs sans jamais s’y frotter réellement.

Neabot NoMo 2
Source : Édouard Patout pour Frandroid

L’absence de caméra ne lui permet malheureusement pas de détecter les obstacles plus difficiles tels que les câbles, chaussettes ou chaussures. Il faudra donc être vigilant, ne pas laisser traîner ce genre d’objet pour ne pas avoir de mauvaise surprise lors du retour à la maison. Sur ce point, le J7+ fait logiquement mieux.

Aspiration

Les performances d’aspiration sont très semblables à celles que l’on retrouvait sur le NoMo N1. On profite ici d’un aspirateur efficace sur les sols durs où il parvient à aspirer la quasi-totalité des déchets grâce à sa puissance d’aspiration très correcte et à ses passages méthodiques qui permettent de n’oublier aucune zone.

Le N2 n’a pas de problème pour enjamber les tapis épais ainsi que les seuils de porte. Néanmoins, sur des surfaces plus difficiles comme les tapis donc, ou encore la moquette, la brosse et la puissance de l’aspiration ne permettront pas de se défaire de toutes les saletés.

Neabot NoMo 2
Source : Édouard Patout pour Frandroid

En pratique, ce nouveau Neabot offre des performances tout à fait correctes et en phase avec les autres modèles d’aspirateur robot proposés dans cette gamme de prix. Il n’y a pas de réelle différence sur ce point avec le modèle précédent qui partage de toute façon une conception très similaire.

Cet air de famille se retrouve également au niveau des temps de nettoyage et de l’autonomie. Il faudra compter environ une minute par m² ce qui nous donne une durée d’environ 30 minutes pour aspirer une surface de 30 m² en simple passage dans un appartement avec beaucoup de meubles. La critique reste identique : en allant si « vite », le robot rate parfois quelques déchets.

Neabot NoMo 2
Source : Édouard Patout pour Frandroid

Enfin, les nuisances sonores restent similaires à ce que nous avions pu mesurer par le passé. Le robot en lui-même n’est pas plus bruyant que ses concurrents et reste donc très audible quand sa puissance est définie sur la valeur la plus élevée. La base aspirante l’est encore plus et il n’est toujours pas possible de lui interdire de s’activer à chaque session de nettoyage.

Serpillière

Penchons-nous maintenant sur l’une des principales différences du N2 par rapport à son prédécesseur : la présence d’une serpillière amovible. Celle-ci est associée à un réservoir d’eau qui est en fait intégré au bac à poussière et qui contrôle le débit d’eau à l’aide d’une pompe. Il suffit ensuite de clipser le support pour la serpillière juste en dessous.

Comme souvent sur les modèles de cette gamme, la serpillière n’a aucune action mécanique et le robot se contente donc de l’imbiber d’eau et de passer partout avec. Le poids plutôt raisonnable de l’aspirateur ne présage donc rien de bon sur les performances de cette solution.

Neabot NoMo 2
Source : Édouard Patout pour Frandroid

Le fait que la serpillière ne soit pas mécanisée fait qu’elle traînera donc au sol, tout en y déposant de l’eau, du départ de la base jusqu’à la zone à nettoyer. De plus, le remplissage du réservoir, puis sa vidange et la récupération de la serpillière avec le nettoyage rendent cette fonction vraiment peu pratique au quotidien. Sans parler du fait qu’en mode serpillière, les brosses seront également mouillées lorsque le NoMo repasse sur certaines zones déjà humidifiées.

Les performances sont logiquement limitées et l’ensemble ne se montrera pertinent que pour des liquides peu ou pas gras et surtout non sucrés. Le nettoyage d’une éclaboussure de soda séchée ne sera pas vraiment efficace par exemple. Il est donc finalement plus pertinent d’utiliser une serpillière manuelle pour un vrai récurage, d’autant que la base aspirante n’intègre aucun mécanisme pour sécher ou nettoyer les serpillières.

Cette fonction serpillière aura pour seul réel intérêt de nettoyer un peu plus en profondeur les sols type carrelage, mais sa mise en œuvre est tellement contraignante qu’il nous paraît peu probable qu’elle soit utilisée régulièrement.

Neabot NoMo N2Prix et disponibilité

L’aspirateur robot Neabot NoMo N2 est disponible au prix conseillé de 450 euros.

Note finale du test
Très bon
8 /10
Le Neabot NoMo N2 n’est pas une vraie révolution dans la gamme du constructeur. Il apporte néanmoins quelques nouveautés intéressantes, à commencer par une nouvelle application plus complète et beaucoup plus pratique à utiliser que celle du N1.

On profite toujours d’une très bonne cartographie et le robot aspire méthodiquement chaque recoin du domicile. Les performances d’aspiration sont également très correctes et permettront au N2 d’aspirer la plupart des poussières qui jonchent le sol.

L’ajout de la fonction serpillère n’a que peu d’intérêt selon nous, mais puisque le N2 est vendu au même prix que son prédécesseur, on le recommande tout autant que ce dernier puisqu’il en propose ainsi plus, sans pour autant augmenter la facture.

Points positifs du Neabot NoMo N2

  • Puissance d’aspiration correcte

  • Cartographie efficace

  • Application complète

  • Base aspirante appréciable

  • Programmation et rapidité des sessions de nettoyage

Points négatifs du Neabot NoMo N2

  • Parfois un peu trop rapide

  • Efficacité limitée sur sols difficiles

  • Traduction hasardeuse de l’application

  • Serpillère dispensable

Les derniers articles