Test du robot aspirateur Neabot NoMo : simple et efficace

Aspirateur Robot • 2020

Neabot NoMo
8 /10

Note de la rédaction

Où acheter le
Neabot NoMo au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

Points positifs du Neabot NoMo
  • Puissance d'aspiration correcte
  • Nuisances sonores maitrisées
  • Cartographie efficace
  • Base aspirante appréciable
  • Programmation simple et efficace
  • Rapidité générale des nettoyages
Points négatifs du Neabot NoMo
  • Parfois trop rapide
  • Pas assez efficace sur les tapis
  • Application limitée et parfois buguée
  • Très similaire à de nombreuses autres références
 

Le nom Neabot ne vous dit peut-être pas grand-chose. Cette marque chinoise tente de se faire une place en Europe au milieu des ténors du secteur en lançant un élégant aspirateur robot, à la croisée des chemins entre iRobot et Roborock. Nous sommes partis à sa découverte pour voir si sa proposition était suffisamment différente pour sortir du lot.

Test complet du robot aspirateur Neabot NoMo

Sur le marché très fourni des robots aspirateurs, entre les classiques iRobot ou autres Roborock, on retrouve parfois quelques références inconnues, mais pas forcément moins intéressantes. C’est notamment le cas de Neabot dont le nom semble tout droit né d’une contraction de Neato et iRobot, deux marques bien connues.

Au-delà de ce nom « original », la marque a donc sorti son seul et unique robot aspirateur : le Neabot NoMo. Un modèle simple et complet qui a la bonne idée d’être fourni avec une base aspirante, à l’instar des Roomba i3+ et Roomba S9+ d’iRobot, ou de certains Deebot d’Ecovacs par exemple. Actuellement disponible pour environ 500 euros et négociable sans mal pour 100 euros de moins grâce aux promotions récurrentes, ce nouveau venu semble plutôt intéressant.

Après plusieurs jours à l’utiliser et surtout à lui confier le ménage de notre intérieur, il est l’heure de vous dévoiler notre avis complet sur ce robot aspirateur dont la réputation reste à faire.

Un robot aspirateur très classique

Le Neabot NoMo ne présente aucune excentricité en ce qui concerne sa construction. On se retrouve ici avec un robot aspirateur tout rond de 35 cm de diamètre et d’environ 9,5 cm de haut (jusqu’au télémètre). Le NoMo est équipé d’un télémètre laser lui permettant de mieux appréhender son environnement et de générer une carte précise du logement.

Le NoMo dispose d'un télémètre laser

Le NoMo dispose d’un télémètre laser // Source : FRANDROID / Edouard PATOUT

Sa face avant agit comme un bumper qui lui évite de forcer inutilement sur un meuble ou un objet quand il rentre dedans. Ce « pare-choc » intègre également différents capteurs de proximité qui aide le robot à se déplacer et à appréhender son environnement. Notons la présence de 3 boutons sur le dessus du NoMo, qui permettent de lancer le nettoyage, de le faire retourner à sa base ou encore de nettoyer uniquement la zone qui l’entoure.

La conception du robot est similaire à de nombreux autres modèles du marché

La conception du robot est similaire à de nombreux autres modèles du marché // Source : FRANDROID / Edouard PATOUT

Le robot profite de deux larges roues suspendues pour se déplacer ainsi qu’une petite roue pivotante à l’avant. Les deux roues principales sont équipées d’un système de suspension assez conséquent qui permet au NoMo d’enjamber sans mal les seuils de porte ainsi que les tapis très épais.

On note la présence de quatre capteurs qui évitent au robot de dévaler les escaliers en détectant les différences de hauteur. Notons également que le NoMo est capable de différencier les surfaces pour augmenter sa puissance d’aspiration lorsqu’il se trouve sur un tapis par exemple.

La brosse rotative mêle poils en nylon et lame en caoutchouc

La brosse rotative mêle poils en nylon et lame en caoutchouc // Source : FRANDROID / Edouard PATOUT

Du côté du nettoyage, Neabot a équipé son robot d’une brosse mêlant poils en vinyles et lames en caoutchouc. Bien qu’elle soit associée à deux brossettes rotatives permettant d’attraper la poussière dans les coins et de la ramener au centre du robot, cette brosse principale ne couvre pas toute la largeur du NoMo comme c’est le cas sur certains robots concurrents.

Le bac à poussière et son filtre sont très compacts

Le bac à poussière et son filtre sont très compacts // Source : FRANDROID / Edouard PATOUT

Le collecteur de poussière de contenance très classique est équipé d’un filtre et s’emboîte à l’arrière du robot. On apprécie ici la présence d’une petite brosse permettant de le nettoyer. Cette brosse possède une petite lame dans son manche qui facilitera le nettoyage de la brosse rotative, notamment pour enlever les cheveux. Le collecteur dispose également d’une évacuation intégrée, qui sera utilisée par la base aspirante.

On profite donc ici d’un robot aspirateur tout à fait classique. De taille raisonnable, il pourra se glisser aisément entre les obstacles ainsi que sous les meubles même s’il n’est pas le meilleur élève sur ce point. On apprécie aussi ses roues suspendues qui autorisent des franchissements aisés et un bon déplacement sur les surfaces plus « tendres ».

Des fonctionnalités basiques

Si les équipements intégrés au NoMo restent finalement assez classiques, l’autre aspect important concernant les robots aspirateurs réside dans leur intelligence et dans les fonctionnalités qu’ils proposent. Autant le dire tout de suite, le Neabot NoMo n’est pas vraiment un bon élève sur ce point et a encore du travail à faire pour égaler les meilleurs éléments du secteur.

La configuration du robot s’effectue très simplement à l’aide d’une application disponible sur Android et iOS. Cette dernière permet de consulter la carte du logement générée par le robot lors de ses passages successifs. On apprécie ici la mise à jour systématique de la carte et la prise en compte du déplacement des objets qui font que le NoMo n’évitera pas nécessairement une zone si un meuble s’y trouvait la fois précédente.

Application Neabot NoMo

Lorsque la carte a été générée, il est possible de créer des zones spécifiques où l’on peut indiquer au robot de passer deux fois ou de ne pas passer du tout (no-go zones). Si l’ensemble fonctionne correctement, l’interface n’est clairement pas pratique et le placement des zones se montre très hasardeux. C’est peut-être d’ailleurs l’aspect le plus frustrant de cette application.

On profite également d’un menu de réglage permettant de définir la puissance d’aspiration du robot (on y reviendra) ainsi que le volume sonore des indications vocales. Un réglage est également présent pour choisir la fréquence de vidage du bac à poussière, mais vous le verrez, celui-ci n’a tout simplement pas l’air d’avoir le moindre effet. Dommage.

Application Neabot NoMo

L’application dispose logiquement d’une programmation permettant de planifier des heures de nettoyage et des heures de non-dérangement. Pour chaque planification, il est alors possible de choisir les jours de la semaine, les heures ainsi que les zones à nettoyer. Vous pouvez indiquer au NoMo de nettoyer autour de la table à manger tous les jours après le repas.

Notons également la présence d’un historique qui liste tous les passages du robot, avec la carte de son trajet. Cet historique affiche aussi la surface traitée, le temps de nettoyage ainsi que l’heure de démarrage. On obtient ainsi un résumé global du total des nettoyages effectués.

Application Neabot NoMo

Au rayon des fonctionnalités manquantes, on regrette l’absence d’un rappel de changement ou de nettoyage des différents éléments du robot. Cette absence exige de rester attentif à l’état de ces différents éléments. Nous avons également constaté un problème de notifications trop récurrentes de l’application qui semblent indiquer 5 à 10 fois que le NoMo a terminé sa tâche.

Toujours au niveau des déconvenues, l’application a plusieurs fois perdu sa cartographie et les zones créées sur cette dernière. Ce problème est plutôt handicapant et semble notamment se produire lorsque le robot est déplacé manuellement et qu’il n’arrive pas à se resituer. Il commence alors la génération d’une nouvelle cartographie et supprime celle existante. Dommage.

Application Neabot NoMo

Bien évidemment, l’application permet de lancer manuellement un nettoyage (complet ou d’une pièce) ainsi que de déclencher la vidange du bac à poussière. Le robot est fourni avec une télécommande permettant de gérer ses différentes options et de lancer un nettoyage. Il est également possible de diriger manuellement le NoMo pour le faire nettoyer un endroit précis. Plutôt amusant au début, ce petit gadget supplémentaire n’a finalement pas beaucoup d’intérêt.

Vous l’aurez compris, l’application et ses fonctionnalités sont correctes. On y retrouve la plupart des fonctionnalités indispensables à tout robot aspirateur qui se respecte même si rien ne fait sortir le NoMo du lot. On espère logiquement pouvoir profiter de fonctionnalités supplémentaires grâce à d’éventuelles mises à jour.

Une base aspirante simplement efficace

Le Neabot NoMo est donc fourni avec une base aspirante assez compacte qui aura la double tâche de recharger sa batterie et de vider son compartiment à déchets. Plutôt bien construite, cette dernière permet logiquement d’éviter les vidanges très régulières du petit « réservoir » à poussière du robot.

Base aspirante du Neabot NoMo

Source : FRANDROID / Edouard PATOUT

La base se compose d’un socle sur lequel le robot vient s’arrimer. Une ouverture est présente à sa base et permet de récupérer à l’aide d’un aspirateur intégré les poussières se trouvant dans le ventre du NoMo. Les déchets arrivent ensuite dans un sac accessible grâce au couvercle présent sur le dessus. Malheureusement, la marque ne précise pas le modèle des sacs utilisés, mais ils semblent identiques à ceux utilisés sur les modèles M7 de Proscenic.

On ne le répètera jamais assez, l’ajout d’une base de ce type à un robot aspirateur est plus que bienvenue. Néanmoins, les choses ne sont pas non plus parfaites avec ce modèle. Tout d’abord, l’aspirateur intégré est particulièrement bruyant sans pour autant être irréprochable dans l’aspiration. Il est donc impensable de laisser la base vider le robot en pleine nuit, sous peine de réveiller toute la famille.

Base aspirante du Neabot NoMo

La base aspirante du Neabot NoMo // Source : FRANDROID / Edouard PATOUT

Cela ne serait pas un problème si l’application permettait de définir si la vidange doit être faite ou non lors d’une programmation. Ce n’est malheureusement pas le cas et peu importe le réglage choisi au niveau de la fréquence de vidage, le robot le fera à chaque fois, sans exception. Avec un tel réglage, on profitera cependant d’entre 2 et 4 semaines de « stockage » avant que le sac ne soit plein.

Gageons qu’une mise à jour du système et de l’application permettront un jour de pouvoir définir réellement la fréquence de vidange. En attendant, si la base aspirante remplit parfaitement son office et épargne des aller-retour réguliers entre le robot et la poubelle, on ne peut que rester quelque peu sur notre faim.

Des performances très correctes

La cartographie automatique effectuée par le NoMo à l’aide de son télémètre est plutôt convaincante. S’il ne parvient pas toujours à détecter les limites des pièces quand il fait face à des baies vitrées ou des miroirs, le plan final généré après le premier passage du robot est relativement précis.

Capteur de proximité

Source : FRANDROID / Edouard PATOUT

Lors de chaque session de nettoyage, le robot commencera toujours par longer les murs des pièces avant d’effectuer un nettoyage en zigzag de la surface. Il en profite logiquement pour mettre à jour sa cartographie pour le passage suivant dans le cas où des meubles auraient été déplacés par exemple. On regrette néanmoins un léger manque de précision de ses capteurs qui font que le robot a tendance à frotter sur les bords des meubles creux comme les étagères ou encore à heurter les meubles aux surfaces réfléchissantes.

Au niveau de sa vitesse de déplacement et de nettoyage, le NoMo offre des performances correctes puisqu’il nettoie (en simple passage), une surface de 30 m² en 30 minutes environ. Sa batterie intégrée lui permet quant à elle de nettoyer en une fois une surface d’environ 200 m². Il se déplace donc relativement rapidement, ce qui n’est pas forcément un bon point…

Télémètre laser du NoMo

Source : FRANDROID / Edouard PATOUT

En effet, le robot a tendance à aller un peu trop vite. Si cela ne pose pas trop de problèmes de manière général sur sol dur, il peut lui arriver de louper certaines poussières ou déchets sur son passage avec la puissance d’aspiration moyenne. Rien de rédhibitoire cela dit et on se rapproche des performances d’aspiration des modèles de Roborock, qui sont conçus de la même façon

S’il est capable d’augmenter sa vitesse d’aspiration en fonction du type de sol (les tapis notamment), le modèle de Neabot n’est pas le plus efficace sur ce type de surface malgré l’efficacité de sa puissance d’aspiration la plus élevée. En effet, sa petite brosse ne parvient malheureusement pas à déloger toutes les saletés. Notons également que les poils et cheveux ont également la fâcheuse tendance à s’enrouler autour des brosses qu’il faudra donc nettoyer très régulièrement.

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Enfin en ce qui concerne les nuisances sonores, nous avons mesuré un volume sonore d’environ 70 dB en mode standard et le NoMo atteint un peu moins de 90 dB lorsque la puissance d’aspiration est réglée sur la valeur la plus élevée. Vous l’aurez compris, sur tous ces points, le robot aspirateur de Neabot n’est pas le meilleur élève du marché, mais il s’en sort néanmoins très bien.

Prix et disponibilité du robot aspirateur Neabot NoMo

Le robot aspirateur Neabot NoMo est disponible au prix conseillé de 499 euros sur Amazon.

Où acheter le
Neabot NoMo au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

Vous pouvez également retrouver notre guide des meilleurs aspirateurs robots pour vous aider à faire votre choix.

Note finale du test
8 /10
Au final, le Neabot NoMo intègre les principales fonctionnalités que l’on attend d’un bon robot aspirateur. Il s’agit donc d’un produit intelligent qui remplira correctement son rôle dans la plupart des intérieurs.

Si la marque a eu la bonne idée de le fournir avec une base aspirante très confortable, le robot en lui-même n’apporte pas grand-chose de plus par rapport aux nombreux modèles similaires déjà présents sur le marché, d’autant que son application a encore des progrès à faire.

Avec un prix de lancement de 499 euros, le Neabot NoMo n’est peut-être pas le modèle le plus incontournable du moment. Néanmoins, il est très régulièrement en promotion et pourra se négocier pour 100 euros de moins, un tarif qui nous semble beaucoup plus intéressant.

Points positifs du Neabot NoMo

  • Puissance d'aspiration correcte

  • Nuisances sonores maitrisées

  • Cartographie efficace

  • Base aspirante appréciable

  • Programmation simple et efficace

  • Rapidité générale des nettoyages

Points négatifs du Neabot NoMo

  • Parfois trop rapide

  • Pas assez efficace sur les tapis

  • Application limitée et parfois buguée

  • Très similaire à de nombreuses autres références

Les derniers articles