Test Ultenic T10 : un robot aspirateur efficace avec télécommande

Complet mais pas parfait

Points positifs de l'Ultenic T10
  • Design
  • Une bon niveau de cartographie
  • L'efficacité de l'aspiration
  • Présence d'une base d'auto vidange du bac à poussière
  • L'efficacité des mouvements dans l'espace
  • La télécommande
Points négatifs de l'Ultenic T10
  • Le remplissage du bac à eau laisse des gouttes sur les connecteurs de charge
  • Pas possible de créer des murs virtuels
  • Le mode lavage est anecdotique
  • Des petits soucis de traduction dans l'app
 

Ultenic est un nouveau constructeur de robots aspirateurs sur le marché français. Il vise clairement le moyen-haut de gamme. Le T10 se veut complet au niveau technologique, avec même une base aspirante, le tout pour moins de 600 euros. Face à des concurrents déjà de très bon niveau, vaut-il le détour ? Nous avons testé.

Source : FRANDROID – Anthony WONNER

Source : FRANDROID – Anthony WONNER

Depuis qu’iRobot a lancé le concept, les aspirateurs robots avec base aspirante sont de plus en plus nombreux. Un nouvel entrant débarque en France avec le désir de se faire sa place au soleil sur un marché déjà très concurrentiel. Pour cela, il offre une base aspirante et des performances qui se veulent l’équivalent des produits les plus haut de gamme en aspiration, comme en nettoyage des sols.

Peut-il se poser en concurrent sérieux aux Roborock S7 et autres Realme TechLife, les champions du rapport qualité-prix ? Nous avons testé pour en avoir le cœur net.

Ce test a été réalisé à partir d’un produit prêté par le constructeur.

Ultenic T10Design

Nous avons ici un design très classique, avec un produit rond de 35 cm de diamètre. La surface supérieure est habillée d’un beau blanc laqué, rehaussé de touches « argentées » sur le dôme et le pourtour du produit.

Sa robe blanche avec liseré argenté fait de ce robot un bel objet

Sa robe blanche avec liseré argenté fait de ce robot un bel objet // Source : FRANDROID — Anthony WONNER

Cela est assez joli et le blanc à l’avantage de ne pas souligner les poussières qui peuvent s’accumuler sur la surface. Les côtés sont en plastique de la même couleur et ils ne voient pas apparaître trop de marques noires quand le robot frotte contre des meubles par exemple. Son dôme est assez discret et ce robot affiche au total une hauteur de 9,8 cm, ce qui lui permet de passer sous de nombreux meubles. Seuls les plus bas bloqueront sa progression. Nous profitons ici d’une bonne qualité de fabrication, avec un assemblage soigné et des matériaux robustes.

Un LIDAR se cache dans le dôme pour établir une cartographie précise de votre intérieur

Un LIDAR se cache dans le dôme pour établir une cartographie précise de votre intérieur // Source : FRANDROID – Anthony WONNER

À l’avant du robot, nous avons deux boutons : l’un en forme de maison sert à renvoyer le robot à sa base, l’autre permet de l’éteindre ou de l’allumer, de lancer un cycle d’aspiration ou de le mettre en pause.

Les boutons sont rétroéclairés en vert quand tout va bien, rouge en cas d’incident

Les boutons sont rétroéclairés en vert quand tout va bien, rouge en cas d’incident // Source : FRANDROID – Anthony WONNER

En dessous, nous découvrons une brosse latérale aux fils de nylon d’une belle longueur. Bonne pioche, la brosse centrale se compose de pales en fil de nylon et en caoutchouc. La structure qui reste la plus efficace, comparée aux brosses uniquement avec des pales en fil de nylon. En effet, à la différence de ces dernières, cette double structure accumule moins les poussières, se bloque moins facilement et limite l’enroulement de fils ou de cheveux.

Les roues crantées qui équipent le Ultenic T10 sont assez standard, mais la motorisation qui les actionne se révèle à l’usage très efficace. Ainsi, il ne fait qu’une bouchée des obstacles jusqu’à 2,5-3 cm comme un pas-de-porte surélevé ou un bas de séchoir à linge par exemple.

Le moteur qui anime les roues crantées est puissant, mais pas brusque

Le moteur qui anime les roues crantées est puissant, mais pas brusque // Source : Frandroid / Yazid Amer

Bac à poussière multi-usage

Le Ultenic 10 dispose d’un bac à poussière d’une capacité de 280 ml et est doté d’un filtre en deux parties : un pour les grosses poussières et un second avec un filtre HEPA. Ce même bac peut aussi se remplir de 300 ml d’eau pour le lavage (voir plus bas). Le vidage manuel est assez simple, mais, comme ce robot est livré avec une base de vidage automatique, cette opération n’est que rarement nécessaire. Nous avons été forcés de le faire uniquement quand de gros débris empêchaient l’évacuation par la base.

L’idée astucieuse : la télécommande

Dernier point, le Ultenic est livré avec une bonne vieille télécommande. Cela peut sembler iconoclaste, mais c’est pourtant une très bonne idée. Même sans mobile, vous pouvez le diriger manuellement et accéder aux principales fonctions (aspiration automatique, lavage du sol, gestion de la puissance d’aspiration et retour à la base). Nous avons été séduits par la possibilité de contrôler ainsi sans smartphone à portée de main. L’ensemble fonctionne très bien, mais vous devez être dans la même pièce que la machine pour pouvoir la contrôler.

La croix multidirectionnelle permet de le diriger comme vous le feriez avec une voiture radiocommandée, idéal pour cibler un point précis. Un outil simple et intuitif, qui est une façon intelligente d’offrir les avantages d’un robot aspirateur même aux personnes réfractaires au smartphone.

La présence d’une télécommande peut étonner, mais c’est au final une très bonne idée

La présence d’une télécommande peut étonner, mais c’est au final une très bonne idée // Source : FRANDROID – Anthony WONNER

Ultenic T10La station de vidage

La station de vidage est assez encombrante (28,2 x 36,1 x 20,2 cm), mais moins haute que celle proposée par le iRobot Roomba i7+, ce qui rend tout plus facile à positionner dans un intérieur. Notez que, malgré l’absence de joint en caoutchouc, l’entrée qui sert à l’évacuation des poussières du robot ne laisse pas sortir de poussière durant l’opération. Enfin, trois indicateurs sont présents : le premier en forme de ventilateur informe sur l’aspiration (vert collecte de la poussière, rouge surchauffe, ou problème d’aspiration, ou encore couvercle supérieur ouvert) ; l’indicateur de charge donne l’état des forces du robot ; l’indicateur en forme de poubelle indique quand le sac aspirateur est plein.

La base cache un sac à poussière de 4,3 L, qui offre selon le constructeur jusqu’à 60 jours d’utilisation avant de devoir le changer. Si vous avez un usage quotidien important et des enfants et/ou des animaux, il se remplira facilement au bout de 25 à 40 jours. Notez que le système d’insertion est en carton, un peu fragile, donc à ne pas manipuler sans raison. Quand nous retirons le sac, un système de cache se met automatiquement en place pour éviter toute fuite de poussière.

Ultenic T10Les capteurs embarqués

Alors que de nombreux robots aspirateurs sont bardés de capteurs, cet Ultenic T10 n’est pas très bien doté. Cela ne l’empêche pas de se mouvoir avec intelligence dans nos intérieurs. Ainsi, nous avons dans le dôme un télémètre laser qui s’occupe de cartographier son environnement et d’éviter des collisions avec les meubles bas.

Le T10 n’est pas le mieux équipé en capteurs, mais il sait pourtant être efficace

Le T10 n’est pas le mieux équipé en capteurs, mais il sait pourtant être efficace // Source : Frandroid – Yazid Amer

Nous avons en plus un bumper en demi-cercle en façade pour amortir les collisions et informer le robot qu’il doit modifier sa trajectoire. Cela est complété par des capteurs latéraux pour repérer facilement la base et détecter les murs. Une fiche technique suffisante là où certains robots sont bien plus complets avec, par exemple, l’intégration de capteur TOF (Time of Flight) pour mesurer en temps réel les distances entre le robot et les murs, ou des capteurs anti-chutes. Si ici, ils sont absents, cela n’empêche pas ce robot d’être très agile à l’usage et d’évier de s’acharner sur certains obstacles.

Ultenic T10Application et gestion

L’app Ultenic ne va pas vous décontenancer. Elle ressemble beaucoup à ce que peut proposer Xiaomi ou Realme pour des appareils aux looks et possibilités finalement assez similaires. Cela ne donne pas une interface originale, mais assure une navigation simple à prendre en main.

Le processus d’installation est simple et surtout rapide. L’app chargée, vous devez créer un compte et cliquer sur le bouton Ajouter un appareil ou, par la suite, sur le bouton « + » en haut à droite de l’écran d’accueil.

Le T10 apparaît dans la liste des produits de la marque. Allumez-le et mettez-le en mode installation. La configuration au wifi peut démarrer. Après une poignée de secondes, le robot est prêt à l’usage.

Sur l’écran d’accueil, cliquez sur l’icône de l’aspirateur pour arriver sur la partie de l’app dédiée. L’affichage est alors très clair : le niveau de batterie, le temps pris par le robot pour finaliser le dernier cycle d’aspiration et la surface traitée. En dessous, s’affiche le plan de votre domicile. Nous avons une petite icône à gauche Autovidage pour lancer manuellement l’opération et deux autres à droite. Celui illustré par une carte sert à gérer la cartographie de votre domicile, et le second avec une goutte d’eau est un ventilateur (pour définir le niveau de puissance d’aspiration ou le niveau d’humidité du lavage du sol).

La page d’accueil dédiée au robot est assez standard

La page d’accueil dédiée au robot est assez standard // Source : Frandroid / Yazid Amer

Ensuite, une ligne permet de choisir le mode de traitement du sol. Auto, Lavage, Chambre sert à viser une pièce précise, Zone et Spot pour lancer un nettoyage sur une zone définie sur la carte. Enfin, on trouve deux grosses icônes pour indiquer l’état du robot (en charge, en activité) et le renvoyer à sa base (à gauche avec une maison en illustration) ou démarrer/mettre en pause un cycle (à droite).

Le menu des options est en haut à droite se nomme dans l’app Autres Fonctions. Il propose des paramètres très classiques comme la création de planning de nettoyage suivi du journal de nettoyages les pièces.

Ensuite sont proposés des options liées à l’usage quotidien et des paramètres un peu plus techniques.

La dernière ligne Dossier des consommables vous indique l’état d’usure des consommables comme les brosses ou les filtres. Il vous informe également quand il faut nettoyer les capteurs pour conserver leur efficacité.

Enfin, l’association avec Amazon Alexa et Google Assistant est bien entendu présente. Mais il faut passer par l’icône Paramètres (à droite d’Autres Fonctions) pour les configurer.

Ultenic T10Entretien et accessoires

Bonne surprise, si fils et cheveux longs s’enroulent bien autour de la brosse centrale, cela reste moins important que sur des concurrents uniquement à pales en fil de nylon, dans des gammes de prix analogues. De plus, malgré les nombreux fils et cordons que nous avons semés, l’Ultenic T10 a démontré une bonne résistance au blocage de la brosse. Cela arrive, mais reste plus l’exception que la règle.

La mécanique et la qualité d’aspiration perdent en efficacité si vous ne nettoyez pas régulièrement la brosse centrale. Notez que les blocages restent rares

La mécanique et la qualité d’aspiration perdent en efficacité si vous ne nettoyez pas régulièrement la brosse centrale. Notez que les blocages restent rares // Source : Frandroid / Yazid Amer

La brosse latérale, en revanche, est bien plus sensible aux fils et cheveux. Ils s’accumulent assez rapidement et il faut régulièrement les retirer pour maintenir une efficacité optimale.

La mécanique est assez efficace pour ne pas se bloquer tant que l’accumulation de fils et de cheveux n’est pas excessive

La mécanique est assez efficace pour ne pas se bloquer tant que l’accumulation de fils et de cheveux n’est pas excessive // Source : Frandroid / Yazid Amer

Remplacer la brosse centrale ne pose aucune réelle difficulté et un détrompeur permet d’éviter toute erreur. La brosse latérale, elle, demande l’usage d’un tournevis pour être remplacée. Notez qu’une brosse supplémentaire est livrée avec le robot. Le bac à poussière est bien pensé et, si vous le videz manuellement, le nuage de poussière sera limité à la poubelle. Un outil de nettoyage des brosses est livré, mais nous n’avons pas à notre disposition d’endroit clair où le ranger. Nous avons opté pour la surface plane à droite du sac à poussière dans la base.

Ultenic T10Performances et usages

La cartographie

Le Ultenic T10 est assez impressionnant en réalisant dès le premier passage une cartographie de qualité. Certes, elle n’est pas aussi précise que ce que proposent les meilleurs robots aspirateurs du moment comme le Roborock S7 ou le Roomba i7+. Pourtant, aucune pièce n’a été oubliée et le rendu final n’est que légèrement inférieur à celui que propose les leaders du secteur.

Il est possible d’éditer la carte pour affiner les pièces par exemple. Les opérations de découpage ou séparation sont très simples à mettre en œuvre. Cependant, les pièces ne sont pas identifiées et nommées immédiatement. Résultat, si vous utilisez un assistant vocal, vous ne pouvez pas demander à passer l’aspirateur uniquement dans le salon ou la chambre par exemple. Toutefois, il est possible de tricher.

Ainsi, en définissant vos zones d’aspiration et en les nommant, vous pouvez alors demander à Google Home ou Alexa de lancer un cycle de nettoyage dans la Zone Chambre ou Zone Salon. Il est également possible de délimiter des zones interdites à l’aspirateur, afin de ne pas tomber dans un escalier ou de renverser la gamelle du chat par exemple. Cela compense également l’absence de mur virtuel.

Le robot réalise en premier un travail sur les bords des pièces, avant d’enclencher un mouvement en zigzag plutôt efficace

Le robot réalise en premier un travail sur les bords des pièces, avant d’enclencher un mouvement en zigzag plutôt efficace // Source : Frandroid / Yazid Amer

Efficacité du nettoyage

Niveau efficacité, nous sommes agréablement surpris. Il réussit à éviter la majorité des obstacles et ne s’acharne pas quand il se retrouve bloqué. Si vous lui désignez une pièce précise, il s’y rend sans accrocs pour y réaliser son office. Le traitement des plinthes est de bon niveau, mais reste en dessous de ce que propose un Roborock S7 ou Roomba i7+ par exemple.

Sur sol dur, le Ultenic dur récupère environ 80 à 85 % des résidus que nous avons déversés. Sur les tapis fins, environ 80 % avec le mode d’aspiration le plus puissant. Sur les tapis à fils long, le point faible de tous les robots aspirateurs, nous atteignons les 70 à 75 %. Malgré sa brosse latérale aux fils longs, il parvient à passer sur les tapis fins sans les retourner.

Côté lavage, qui se limite à une simple serpillière humide, le résultat est acceptable pour un entretien régulier et des taches très très légères. Il n’y a pas d’effet de frottement réel. À ce petit jeu, le iRobot Braava Jet m6 et le Roborock S7, avec son système de lavage à vibration sonique, sont bien plus efficaces. Point qui nous chiffonne, les zones de contact de la recharge sont souvent mouillées quand nous remplissons le bac à eau de l’Ultenic T10, ce qui n’est pas très rassurant. Et si vous le remplissez pour un passage ultérieur, prenez bien le temps de sécher le bac pour éviter tout incident. La base ne dispose pas de plaque en plastique pour accueillir le robot après un lavage. Si vous ne retirez pas immédiatement la serpillière, elle humidifiera le sol, ce qui peut être peu hygiénique.

Le robot est peu bruyant avec une pollution sonore en mode Eco à 5 cm d’environ 68 dB, 54 dB à deux mètres et 45 dB si vous êtes dans une pièce adjacente. En mode Standard, nous obtenons 71 dB à 5 cm, 61 dB à deux mètres et 51 dB dans une pièce voisine. Enfin, en mode Max, nous obtenons respectivement 77 dB, 66 dB et enfin 56 dB. La base lors du vidage du bac à poussière du robot émet une pollution sonore de 75 à 80 dB à 5 cm, 65 à 70 dB à 2 m et environ 50 dB si vous êtes dans la pièce à côté.

Ultenic T10Autonomie

En ce qui concerne l’autonomie, nous flirtons avec les 2h30 en mode Standard ce qui est un très bon résultat. En mode Max, comptez environ deux bonnes heures et en mode Eco facilement 3 heures.

Ultenic T10Prix et disponibilités du Ultenic T10

Le Ultenic T10 est commercialisé au prix de 599 euros sur le site de Ultenic, ainsi qu’auprès de revendeurs partenaires.

L’aspirateur robot dispose actuellement d’un coupon de réduction de 30 euros sur Amazon auquel vous pouvez ajouter un code promo exclusif de 70 euros réservés aux lecteurs de Frandroid si vous achetez l’appareil d’ici au 5 janvier 2022 (code : ULTENICT10).

Note finale du test
7 /10
Le Ultenic T10 est une bonne surprise venant d’un nouvel entrant sur le marché des robots aspirateurs. Le produit est plutôt joli, bien fabriqué, et la présence d’une base aspirante est un bon point supplémentaire. Le tout en restant dans des tarifs maîtrisé avec un prix public de 599 euros. Moins cher qu’un Roborock S7 de 200 euros environ (avec sa base), mais aussi moins efficace dans le nettoyage humide du sol.

À l’usage, il fait plutôt très bonne figure, même si les plinthes sont un peu moins bien traitées comparées à des produits plus haut de gamme. La cartographie est de bon niveau et permet au robot de ne rater presque aucune zone. L’ajout d’une télécommande est un vrai plus surtout pour ceux qui sont un peu réfractaires au smartphone.

Un produit concurrentiel, qui est à privilégier si le mode aspiration reste le plus important à vos yeux, qu’une base de vidage automatique vous intéresse et que votre budget ne vous permet pas de dépasser les 600 euros. Tout en sachant qu’il est très facile de le trouver à moins de 500 euros, voire moins de 400 euros, ce qui en fait alors une excellente affaire.

Points positifs de l'Ultenic T10

  • Design

  • Une bon niveau de cartographie

  • L'efficacité de l'aspiration

  • Présence d'une base d'auto vidange du bac à poussière

  • L'efficacité des mouvements dans l'espace

  • La télécommande

Points négatifs de l'Ultenic T10

  • Le remplissage du bac à eau laisse des gouttes sur les connecteurs de charge

  • Pas possible de créer des murs virtuels

  • Le mode lavage est anecdotique

  • Des petits soucis de traduction dans l'app

Les derniers articles

  • Discord : deux heures de panne

    Applications Android

    Discord : deux heures de panne

    26 janvier 202226/01/2022 • 21:40