Vous n’avez pas envie de dépenser 300 euros pour une action cam ? Vous devriez peut-être jeter un coup d’œil sur la YI Discovery. Nous l’avons testée pour vous.

Déballage et prise en main

La caméra est livrée dans une boîte assez compacte et simple. Cette dernière est blanche et présente un rendu de la caméra ainsi que les principales caractéristiques que cette dernière présente. Justement, la caméra est accompagnée d’une batterie de 900 mAH, d’un petit câble micro-usb et d’une notice — en français.


Une chose importante est à noter : la caméra est livrée seule, sans carte micro SD et surtout sans caisson étanche. C’est assez dommage, surtout quand on sait que la caméra n’est pas dotée d’un pas de vis. Ainsi, il vous sera impossible d’utiliser quelconque accessoire. Le caisson étanche vendu séparément pour une quarantaine d’euros — soit le prix de la caméra en promotion — risquera donc d’être vite indispensable. On peut pardonner la marque après s’être rappelé le prix de la caméra.
Quant à la prise en main, elle fut rapide et simple. Après avoir sorti la caméra de la boîte — étape indispensable je vous assure —, il suffit de mettre la batterie dans le compartiment prévu à cet effet et de faire charger la caméra. L’interface proposée par l’écran est assez fluide et il faut seulement quelques secondes pour l’apprivoiser, mais nous y reviendrons plus en détail dans la suite de l’article.

Design

La caméra présente un seul et unique bouton physique, accessible sur la tranche supérieure. Ce dernier est entouré de deux microphones et d’un haut-parleur et sert à allumer ou éteindre la caméra, mais aussi à prendre une vidéo ou une photo — ou tout autre mode choisi. Le reste des options proposées par la caméra se gère via l’écran LCD de 2 pouces intégré à l’arrière de la caméra.


On trouve sur une des tranches de la caméra une fente pour la carte micro SD et un port micro USB pour la recharge.

La YI Discovery à côté de la Hero 3+ Black

Le catalogue d’accessoires proposé par Amazon pour ce genre de caméra est très large et, une fois un caisson étanche acheté, son pas de vis universel rendra la caméra compatible avec tous les accessoires GoPro.

Caractéristiques et interface

La YI Discovery Action Camera possède un capteur Sony IMX179 couplé à une optique ouvrant à f/2.4. Cette dernière propose un angle de 150 degrés et il est important de préciser qu’il est impossible de réduire cette focale dans les paramètres de la caméra.
Après avoir allumé la caméra, l’écran affiche un retour vidéo de la caméra. Les informations suivantes sont affichées en haut et en bas de l’écran : mode et qualité sélectionnés, paramètres, indication de l’état de la batterie, du microphone, de la carte mémoire, du Wi-Fi. Enfin, le bouton en bas à gauche permet de visionner les photos et vidéos stockées sur la carte micro SD.

Notez qu’une fois la caméra installée dans son caisson étanche, on ne peut plus interagir avec l’écran, seulement avec le bouton physique.

La petite roue crantée dirige vers les paramètres. Cette section est divisée en deux parties : les paramètres du mode choisi — vidéo, photo, etc. — et les paramètres généraux de la caméra. Ces derniers permettent de choisir le mode affiché dès l’allumage de la caméra, de modifier la langue — oui, la langue de Molière est disponible —, de gérer le Wi-Fi, les bips, la LED, le verrouillage auto, l’heure, la date, etc.

Un glissement de doigt vers la droite permet de passer en mode photo, pratique. Ce geste est très naturel à effectuer et évite de se perdre dans les menus pour changer de mode. D’ailleurs, voici les différents modes disponibles et leurs paramètres :

  • Vidéo : 4K à 20 FPS / 1440P à 30 FPS / 1080P à 60 ou 30 FPS / 720P à 90 ou 60 ou 30 FPS
  • Photo : 16 ou 8 MP
  • Vidéo Boucle : 5, 20, 60, 120 minutes ou jusqu’à épuisement de la batterie
  • Lapse Video : différents intervalles (0,5 à 60 secondes) et différentes longueurs (6 à 120 secondes)
  • Retardateur : 3, 5, 10 ou 15 secondes
  • Burst : 3 ou 5 ou 10 par seconde / 10 par deux secondes / 10 par 3 secondes / 20 par deux secondes / 30 par trois secondes / 30 par six secondes
  • Slow Motion : 1080P 120 FPS

Notez que tous les paramètres listés ci-dessus sont accessibles depuis l’écran de la caméra, mais aussi depuis l’application, qui est bien plus agréable à utiliser. Justement, parlons-en.

L’application

Malgré le petit prix de cette action cam, la marque n’a pas hésité à proposer une application complète et plutôt agréable à utiliser. Cette dernière, appelée YI Action, est commune à toutes les caméras YI et permet de mettre à jour ces dernières.

Une section de ladite application affiche une espèce de réseau social dans lequel les possesseurs de caméras YI postent leurs créations — que l’on peut aimer et commenter —, mais aussi de justement créer des petits montages avec un éditeur intégré. Intéressant.


Enfin, l’application nous permet de contrôler la caméra. C’est là que le Wi-Fi entre en jeu. Après avoir activé cette option sur la caméra, il suffit de choisir le modèle d’action cam puis de suivre les instructions fournies par l’application. Attention, le mot de passe Wi-Fi est caché dans les paramètres de la caméra. Voilà, la YI Discovery est connectée au téléphone !


Dès lors, on peut accéder à un retour vidéo en direct de la caméra, on peut accéder à la galerie photo et vidéo. Tout comme l’application des GoPro, il est possible de modifier les paramètres et de changer de mode d’enregistrement.

Le temps de latence entre la caméra et le retour vidéo sur l’application est très raisonnable.

En somme, l’application propose les mêmes fonctions que l’écran de la caméra, mais forcément, l’expérience est bien plus agréable avec un écran de 6 pouces qu’avec un écran de 2 pouces. Notons aussi qu’il est possible de réaliser un live vidéo à partir de la caméra via l’application — YouTube est pris en charge.

Qualité d’image et sonore

Le critère le plus déterminant qui vient à l’esprit du potentiel acheteur d’action cam est bien sûr la qualité d’image proposée par cette dernière. Certains me contrediront en affirmant que c’est le prix, et justement, nous allons voir si la YI Discovery propose un rapport qualité/prix acceptable.

Notez une chose importante : la caméra ne propose pas de stabilisation vidéo. Bon, on ne va pas se plaindre pour une caméra à ce prix, mais comparer cette action cam à une Gopro Hero 6 ou une Gopro Hero risque de ne pas avoir beaucoup de sens. Les images et vidéos ne sont tout simplement pas du même niveau : on ne peut pas vraiment dire que YI joue dans la même cour que les caméras d’action haut de gamme.

D’ailleurs, précisons dès maintenant que la définition 4K proposée par la caméra est inutilisable, sauf si vous voulez avoir mal au ventre en regardant la vidéo. Eh oui, à 20 images par seconde, le résultat ne risquait pas d’être agréable à regarder. En fait, ce nombre d’images par seconde n’est pas du tout représentatif de l’utilisation d’une action cam : les vidéos capturées sont souvent mouvementées, ce qui demande un framerate plus élevé que la moyenne, pour un maximum de fluidité.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Vous pourrez juger la qualité d’image avec nos vidéos et photos, mais voici nos impressions.

Commençons par les petits détails. Alors que les vidéos mouvementées sont lues plutôt fluidement, on remarque quelques baisses de framerate à certains moments. Cela n’est pas flagrant, mais on doit tout de même signaler qu’on a parfois l’impression que les images sont saccadées.

Passons maintenant à l’effet fish-eye, assez caractéristique des caméras GoPro à ses débuts. Désormais, cet effet dû au grand-angle de l’objectif est bien moins prononcé qu’avant. D’ailleurs, certaines action cam, dont les GoPro, laissent le choix de l’angle à l’utilisateur : vous pouvez complètement effacer l’effet fish-eye en sélectionnant un cadre plus étroit. Vous capterez certes moins d’éléments, mais les lignes ne seront pas déformées.

Bref, ce n’est pas le cas de la YI Discovery : on ne peut pas changer le grand-angle dans les paramètres et l’effet fish-eye est bien trop présent sur les vidéos. Sur cette vidéo, l’horizon est par exemple très déformé :

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

C’est la même chose avec cette vidéo tournée dans un espace assez sombre. Évidemment, on remarque une forte présence de bruit, surtout sur le mur blanc. Ajoutons aussi un bel effet de flickering qui apporte cet aspect film d’horreur à la REC. En clair, la fréquence d’image du capteur n’est pas synchronisée avec celle de la lumière du bâtiment. C’est très commun aux caméras, mais la YI n’atténue pas ce défaut comme d’autres peuvent le faire.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Enfin, la caméra peine à gérer les fortes dynamiques et c’est là le plus gros défaut de cette dernière quant à la qualité d’image. Les zones claires et sombres sont en effet mal restituées. Par exemple, sur la vidéo suivante, le ciel à l’arrière-plan est complètement cramé. Rien à voir avec des action cam haut de gamme, mais il fallait s’y attendre.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Même constat sur cette capture d’écran d’une vidéo prise en intérieur : les zones trop lumineuses ne sont pas du tout restituées : le mur du fond n’est plus blanc, mais brûlé à cause de la lumière qui pénètre dans la pièce par les fenêtres. Aussi, les extrémités de la vidéo sont floues, comme si les pixels bavaient, encore un coup de l’effet fish-eye.

Enfin, les vidéos sont tout de même regardables et assez fluides, les couleurs ne sont pas sur-saturées comme c’est le cas avec beaucoup de caméras de ce prix et le Full HD 60 FPS conviendra à la plupart des utilisations. D’ailleurs, voilà comment se débrouille la YI Discovery lorsque toutes les conditions sont réunies pour une belle vidéo :

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Quant à la qualité sonore, elle est raisonnable — écouter les vidéos de l’article pour se faire un avis — quand la caméra est nue, sans caisson étanche. Une fois celui-ci installé sur la caméra, il est évident que la qualité sonore prendra un coup, et c’est normal.

Enfin, voici quelques photos 16 mégapixels prises par la YI Discovery. On retrouve les mêmes défauts qu’en vidéo, à savoir une dynamique très mal gérée, une déformation très forte due au très grand-angle et du grain en faible luminosité.

Autonomie

J’ai été agréablement surpris par l’autonomie proposée par cette action cam d’entrée de gamme. Pour tester l’endurance de la batterie, j’ai effectué deux tests, en laissant tourner la caméra pour qu’elle passe de 100 % à 0 %. Notez que pour chacun des deux tests, l’écran était allumé et le Wi-Fi activé. Une utilisation qui ne ménage pas les 900 mAH de la batterie donc.

  • 4K 20 FPS : 1 heure 14 minutes
  • Full HD 60 FPS : 1 heure 15 minutes

Ces résultats sont bons, et si vous laissez l’écran éteint et le Wi-Fi désactivé, vous pourrez bien aller chatouiller les 1 heure et demie d’autonomie, voire plus.

Prix et disponibilité

La Yi Discovery est disponible sur Amazon au prix conseillé de 69,99 euros, mais elle est (très) régulièrement en promotion : le prix tombe souvent aux alentours de 50 euros. D’ailleurs, elle est actuellement disponible à 37 euros : une bonne idée pour l’offrir à une personne qui débute.

Note finale du test 7/10
La Yi Discovery Action Cam propose un excellent rapport qualité-prix, et elle sera très facilement à conseiller pour un grand nombre de personnes, du moins à ceux qui ne veulent pas forcément le logo GoPro sur leur action cam et dont la bourse n'est pas extensible.

Retenez que la définition 4K proposée par la YI Discovery reste avant tout un argument marketing, c’est d’ailleurs la seule définition affichée sur la boîte. Le 1080p à 60 images par secondes comblera la grande majorité des utilisations.

Le petit prix affiché — très souvent baissé lors des promotions — est un des atouts principaux de cette action cam, avec l'autonomie, mais même si la qualité vidéo n'est pas mauvaise, nous vous conseillons d'investir dans une vraie action cam si vous souhaitez un obtenir rendu vidéo digne de ce nom.

On pourra conseiller la YI Discovery pour des petites utilisations ou pour les débutants : c'est une très bonne caméra à posséder avant d'acheter un modèle haut de gamme comme la GoPro Hero 6.
D'ailleurs, en laissant la YI en permanence branchée et en activant le mode vidéo boucle, elle pourra même faire office de caméra de surveillance de secours ou de dash cam.
  • Points positifs
    • Le petit prix
    • L'autonomie
    • Écran tactile
    • Large choix d'options
  • Points négatifs
    • 4K inutilisable
    • Pas de stabilisation vidéo
    • Dynamiques mal gérées
    • Pas de boîtier inclus