Prise en main du Huawei Ascend P1 S

 

Depuis le CES 2012, nous venons de prendre en main le Huawei Ascend P1 S, le smartphone le plus fin au monde avec ses 6,68 mm. L’écran 4,3 pouces en résolution 960 par 540 pixels est en technologie Super AMOLED, ce qui lui permet d’avoir un contraste plus important et une consommation d’énergie moins importante. Notez que l’écran est Corning Gorilla Glass, ce qui lui permet d’être plus résistant aux chocs et aux rayures.

Prise en main du Huawei Ascend P1 S

Il est équipé du processeur Texas Instrument OMAP 4460 (Cortex A9) double coeur cadencé à 1,5 Ghz, un processeur graphique SGX 540, 1 Go de RAM, 4 Go de ROM, Bluetooth 3.0 HS, WiFi… Des caractéristiques très similaires au Galaxy Nexus (test du Galaxy Nexus).

Prise en main du Huawei Ascend P1 S

Ice Cream Sandwich avec des boutons tactiles !

Ses deux capteurs sont respectivement de 1,3 mégapixels pour la caméra frontale capable de filmer en 720p (comme le Galaxy Nexus) et une caméra arrière 8 mégapixels qui peut capturer des vidéos en 1080p. Huawei en a donc profité pour fournir un mode HDR natif. Cet effet vidéo peut fusionner plusieurs photos avec des angles différents pour donner « plus de détails » à ses photos.

Prise en main du Huawei Ascend P1 S

Des allures d’un Sony Ericsson Xperia Ray (en plus grand), non ?

Côté logiciel, Ice Cream Sandwich (Android 4.0.1) est installé de base, aucune personnalisation n’est apportée. Néanmoins, il s’agissait d’un produit non final, et il faut sûrement s’attendre à des « personnalisations » des opérateurs. Seule petite surprise, l’écran de déverrouillage est un peu plus complet que l’Android basique.

Prise en main du Huawei Ascend P1 S

Très fin ! (Galaxy Nexus au dessus)

Une fois en main, il donne une impression de solidité, malgré sa coque en polycarbonate (plastique). A l’arrière, il est légèrement surélevé (comme le Samsung Galaxy S2) sur le bas, ce qui permet d’avoir une meilleure prise en main. Vous pourrez changer la coque arrière, différentes coques ont ainsi été mises en évidence : du girly au bling bling.

Prise en main du Huawei Ascend P1 S

Un Galaxy S2 ? Non ! Un P1 S !

Bref, une première très bonne impression venant de ce constructeur chinois qui nous avait habitué à des produits d’entrée de gamme. Avec une form factor à la Galaxy S2 et des caractéristiques au dessus d’un Galaxy Nexus, le Huawei Ascend P1 S est une bonne surprise.

Prise en main du Huawei Ascend P1 S

Quid de sa sortie ? Avril 2012 en Europe et concernant son prix, Huawei nous a habitué à des tarifs agressifs, comptez au moins un prix en dessous des 400 euros « nu ».

Prise en main du Huawei Ascend P1 S

Prise en main du Huawei Ascend P1 S

Pour tout le monde !

Prise en main du Huawei Ascend P1 S

MicroUSB qui gère le MHL (HDMI)

Prise en main du Huawei Ascend P1 S

4.0.1 !

Prise en main du Huawei Ascend P1 S

Sympa !

Prise en main du Huawei Ascend P1 S

Câble MHL -> HDMI

Prise en main du Huawei Ascend P1 S

On retourne à l’époque du Nokia 3310 !

Les derniers articles