Samsung a fait un véritable carton avec son Galaxy Note : ce smartphone/tablette doté d’un écran de 5,3 pouces  en a fait chaviré plus d’un. LG a ensuite répondu à son concurrent avec l’Optimus Vu, mais qui n’a pas franchi les frontières coréennes (heureusement après avoir vu le résultat au MWC).
On retrouve maintenant un troisième concurrent dans le secteur : le Thomson X-view 2 (nom de code TH-1129M). L’acteur qui était totalement inconnu sur le marché Android nous surprend avec cette annonce. D’ailleurs, il s’appelle « 2 », mais nous n’avons vu la trace du premier…

La force des deux premiers modèles cités est de disposer d’une définition HD, ce qui est presque un minimum sur une dalle aussi grande. Malheureusement Thomson propose uniquement du qHD, à savoir du 960 x 540 pixels. On pourrait donc voir ici le premier entrée de gamme de 5,3 pouces.

Au niveau de ses caractéristiques, il dispose d’un processeur simple-coeur cadencé à 1 GHz et s’appuie sur 512 Mo de mémoire vive. On regrettera une mémoire interne très faiblarde de seulement 512 Mo (on ne sait pas s’il s’agit de l’espace disponible pour l’utilisateur ou si le système occupe ce même stockage). Un lecteur de cartes microSD sera présent, pouvant accroître ce stockage.

Sur le dos, on retrouve une caméra de 8 mégapixels avec autofocus et flash (en réalité il s’agit d’un capteur de 5 mégapixels avec une extrapolation logicielle à 8). Sur l’avant, c’est une caméra VGA. Vous noterez que le Galaxy Note dispose d’un capteur de 2 mégapixels, mais ce n’est pas ici obligatoire dans la mesure où la définition de l’écran est qHD.

Là où ce téléphone se démarque, c’est par la présence d’un lecteur double-SIM. Cela se révèle très pratique pour les professionnels qui peuvent également utiliser le téléphone pour leurs besoins personnels.

Bonne nouvelle, car Android 4.0 est intégré et semble légèrement modifié, comme le montre la capture sur l’écran. Il dispose d’une batterie Li-ion de 2500 mAh, ce qui devrait lui conférer une autonomie aussi convenable que sur son concurrent.

Ce téléphone (décliné en noir ou blanc) sera vendu en France cet été, dans les circuits de distribution classiques, mais aucune mention d’un opérateur particulier pour le moment.

Note : Vous noterez les icônes plutôt étranges sur les touches sensitives ou encore l’emplacement du bouton ON/OFF.