Disponible début octobre au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, au Brésil, au Mexique et en Argentine pour 399 €.

Motorola vient tout juste d’annoncer le RAZR i (le RAZR M modifié pour l’Europe et certains pays d’Amérique du Sud). Exit le processeur Qualcomm S4 et place à du Intel Medfield gravé en 32 nm. Bien qu’il soit un simple-coeur, ses performances sont équivalentes voire supérieures à du ARM double-coeur. Le processeur est ici cadencé à 2 GHz, ce qui est extrêmement rare sur la scène mobile. Intel a particulièrement travaillé sur l’optimisation d’Android et annonce avoir d’excellentes performances pour le multitâche et la navigation Internet (particulièrement sur le Javascript).

Le RAZR i dispose d’un écran de 4,3 pouces Super AMOLED Advanced avec un temps de réponse de zéro pixel et une définition qHD (960 x 540 pixels). Ses bords sont réduits au maximum. La batterie a une capacité de 2000 mAh, ce qui est plutôt rare sur ce format de téléphone. Concernant l’appareil photo, plus de 10 photos peuvent être prises en moins d’une seconde et l’application se lance en moins d’une seconde. La technologie d’Intel améliorerait également la qualité de l’image.

Il intègre une puce HSPA et WLAN, 1 Go de RAM, 8/16/32 Go de mémoire interne (5 Go disponibles pour l’utilisateur), un lecteur de cartes microSD, un aGPS. On retrouve un arrière en DuPont KEVLAR et nanorevêtement hydrofuge (il ne craindra pas les gouttes d’eau). Le RAZR i embarque une puce NFC, qui pourra être utilisée avec Android Beam ou pour facilement activer le pairage avec un autre terminal Bluetooth ou des accessoires. Sur l’arrière une caméra de 8 mégapixels est présente, réalisant des vidéos en 1080p et sur l’avant un capteur de 0,3 mégapixels pour le chat vidéo. Il mesure 122.5mm x 60.9mm x 8.3 mm pour 126 grammes.

La couche de Motorola est toujours présente avec ses nouveaux widgets en forme de cercle. La version d’Android n’a pas été précisée pour l’instant, mais il devrait s’agir tout comme les autres RAZR d’Android 4.0 (Ice Cream Sandwich) avec une mise à jour à la fin de l’année.

Bonne nouvelle, car si possible le bootloader sera déverrouillé.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid