Un brevet détenu par une compagnie allemande et violé par toute une gamme de terminaux HTC (dont le G1 et le G2) pourrait empêcher la commercialisation en Allemagne.

Un comble alors que dans presque tout les pays du monde les terminaux Android ont été lancé par T-Mobile, l’opérateur historique Allemand.

Cela étant, l’entreprise détentrice du brevet, IPCom GmbH, semble plus chercher le compromis que la bagarre donc il est logique de penser que les terminaux HTC sortiront tout de même dans le plus riche et le plus peuplé des pays européens, mais moyennant finance évidemment.