Près de la moitié de la population mondiale aura accès à l’Internet d’ici 2017, selon un rapport de Cisco.

Par cawi2001

Par cawi2001

Lorsque l’on parlait des autoroutes de l’information au début des années 1990, on ne se doutait probablement pas que le réseau allait atteindre une telle envergure, vingt ans plus tard. Ainsi, 48 % des personnes à travers le monde seraient capables d’aller en ligne d’ici les quatre prochaines années, ce qui équivaut à 3,6 milliards d’individus et à une augmentation de 300 % des données échangées par rapport au volume d’aujourd’hui, indique l’entreprise américaine Cisco dans un récent rapport.

Rien qu’au Royaume-Uni, la firme prévoit une hausse de 17 % du trafic annuel sur Internet entre 2012 et 2013 avec un équivalent d’un million de DVD transférés chaque heure sur le réseau du pays.

Une partie importante du trafic concernera la vidéo, indique Cisco. Avec une part de 69 % en 2017 pour les entreprises et les particuliers, contre 54 % pour l’année dernière.

Globalement, les vitesses moyennes augmenteront de 11,3 Mbps à 39 Mbps avec une moyenne mensuelle de 74,5 Go de données engendrées par ménage, contre 31,6 Go en 2012.

Ce trafic proviendra de plus en plus de dispositifs autres que les ordinateurs. Ainsi, les smartphones, les tablettes et les TV connectées seront des acteurs majeurs dans la transmission et la réception de données. Le trafic smartphone va par là augmenter de 79 % chaque année, indique la société américaine, qui ajoute que 19 milliards d’appareils seront connectés à Internet en 2017.

Ce seront les particuliers et non les entreprises qui consommeront le plus de données en 2017. Les professionnels représenteraient ainsi 18 % de toutes les données qui circuleront à travers le réseau, en baisse de 20 % par rapport à 2012.

14 000 milliards $ de valeur en 10 ans

Mais au-delà de la croissance du trafic Internet, “l’étude souligne toutes les opportunités que cela pourrait créer pour l’économie, les gouvenements, les pays et les entreprises, surtout les fournisseurs de services”, a déclaré Edwin Paalvast, vice-président des fournisseurs de services pour Cisco Europe.

L’économie sera probablement la première à profiter de cette hausse du trafic dans les prochaines années. “En reliant les personnes, le secteur privé à lui seul pourrait déduire une valeur de près de 14 000 milliards de dollars sur les 10 prochaines années, a ajouté M. Paalvast, grâce à des processus de logistiques plus intelligents, une main d’oeuvre compétente et flexible, et une transmission plus rapide et efficace des données dans le monde entier.