Le Motorola Moto X a été présenté hier lors d’un show presse à New York. Peu de surprises, le Moto X arbore un design industriel qui n’a rien d’atypique aux premiers abords. Néanmoins, en annonçant que le Moto X serait assemblé (en partie) aux Etats-Unis, Motorola a pu mettre en place un système de personnalisation poussée. En effet, à travers le service Moto Maker, Motorola pourra réaliser des produits personnalisés, ce qui nous fait penser aux produits Nike iD par exemple. 

Motorola Moto X - FrAndroid - FrAndroid - MotoX-9867_575px

Aujourd’hui, la personnalisation n’est plus seulement un élément de communication, on la retrouve dans l’offre également. C’est ce que l’on appelle une démarche de « One to One ». Evidemment, la personnalisation quasi-industrielle a toujours été compliquée à mettre en place, et le fait que Motorola assemblera une partie de ses Moto X sur place est d’ailleurs essentiel dans cette stratégie. L’usine – récemment acquise – est située dans le Texas, c’était à l’origine une usine construite par le finlandais Nokia. Google semble très fier de pouvoir sortir plusieurs milliers de téléphones d’une chaîne de montage quasi-automatisée, un vrai challenge selon les spécialistes.

Voici quelques photos glanées sur Wired, Anandtech, TheNextWeb ou encore AndroidCentral. Les chanceux ont pu prendre en main l’appareil.

Plus de détails sur notre article consacré à son annonce.