Le Motorola Moto X a été présenté hier lors d’un show presse à New York. Peu de surprises, le Moto X arbore un design industriel qui n’a rien d’atypique aux premiers abords. Néanmoins, en annonçant que le Moto X serait assemblé (en partie) aux Etats-Unis, Motorola a pu mettre en place un système de personnalisation poussée. En effet, à travers le service Moto Maker, Motorola pourra réaliser des produits personnalisés, ce qui nous fait penser aux produits Nike iD par exemple. 

Motorola Moto X - FrAndroid - FrAndroid - MotoX-9867_575px

Aujourd’hui, la personnalisation n’est plus seulement un élément de communication, on la retrouve dans l’offre également. C’est ce que l’on appelle une démarche de « One to One ». Evidemment, la personnalisation quasi-industrielle a toujours été compliquée à mettre en place, et le fait que Motorola assemblera une partie de ses Moto X sur place est d’ailleurs essentiel dans cette stratégie. L’usine – récemment acquise – est située dans le Texas, c’était à l’origine une usine construite par le finlandais Nokia. Google semble très fier de pouvoir sortir plusieurs milliers de téléphones d’une chaîne de montage quasi-automatisée, un vrai challenge selon les spécialistes.

Voici quelques photos glanées sur Wired, Anandtech, TheNextWeb ou encore AndroidCentral. Les chanceux ont pu prendre en main l’appareil.

[nggallery id="552"]

Plus de détails sur notre article consacré à son annonce.