Paris va accueillir en 2016 le plus grand incubateur de start-ups au monde, dont le principal actionnaire est Xavier Niel, le patron de Free.

Halle_Freyssinet_-5

Le plus grand incubateur à start-up au monde s’établira à Paris. Aujourd’hui, Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique, inaugure un projet de rénovation d’une ancienne Halle de Messagerie de fret située dans le XIIIe arrondissement de la capitale, la Halle Freyssinet (voir photo). Celle-ci va servir d’incubateur à start-up et devrait accueillir près de 1000 jeunes pousses, lorsque les travaux seront terminés, à savoir en 2016 au plus tôt.

Une quinzaine de quartiers numériques

Ce bâtiment de 25 000 mètres carrés a été choisi par le gouvernement pour abriter le projet. Il sera financé par un partenariat public privé (PPP) à hauteur de 120 millions par Xavier Niel, patron d’Iliad, et 10 millions d’euros injectés par la Caisse des dépôts et consignations. « Il s’agira d’un espace de coworking, un lieu mutualisé qui permettra aux entreprises d’avoir accès à des outils innovants, mais très coûteux, comme des imprimantes 3D« , a indiqué Jean-Louis Missika, adjoint au maire en charge de l’innovation. Une fois les travaux de rénovations achevés, des containers métalliques seront installés pour faire office de bureaux et d’espaces de travail collectif. L’incubateur va faciliter la vie aux start-ups en proposant un guichet unique auprès duquel elles pourront s’acquitter de toutes leurs démarches administratives.

Ce quartier numérique, prévu pour être le plus grand au monde, fait partie d’un programme national doté de 200 millions d’euros de budget et destiné à créer une quinzaine d’incubateurs en France.