Marcher dans la rue et se faire reconnaître par un passant. Non pas parce que vous le connaissez, mais parce qu’il utilise l’application NameTag.

NameTag_Match

NameTag est-elle une application de trop ? En tout cas, elle peut faire frémir de peur ou d’excitation. Le principe est simple : à partir d’une photo de votre visage, NameTag croise cette image avec des millions d’autres stockées sur les serveurs de l’entreprise pour finalement ressortir votre identité et votre background. Le slogan est le suivant : « your photo shares you« , « c’est votre photo qui vous partage ». L’argument des développeurs est que l’application permettra à des gens de mieux se connaître et d’éviter les mauvaises rencontres (la base de données de NameTag comprend plus de 450 000 entrées au registre des délinquants sexuels aux États Unis). Actuellement en version bêta et testée sur les Google Glass, l’application a toutefois peu de chances de voir le jour sur ce support : Google a d’ores et déjà exclu cette possibilité. Reste NameTag fonctionnera sur tout support disposant d’un capteur d’images, ce qui lui donne un fort potentiel d’expansion.

Jetez un œil, ci-dessous, sur la démo officielle de l’application, où l’on peut repérer un délinquant sexuel rien qu’avec sa photo, que du bonheur…

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid