Google TV est un OS destiné aux consoles, TV, Set-Top-Box, lecteurs, … bref tout ce qui présente un affichage sur la télévision. Il est une sorte de mix entre Chrome OS et Android et a été présenté lors du Google IO.

Bien que l’accent ait été mis sur la présence du web sur la télévision, ce n’est pas du tout la nouveauté intéressante (ne serait-ce que parce que ce n’est pas nouveau du tout). La véritable innovation consiste en la possibilité pour n’importe quel développeur de créer des applications pour la Google TV.

Formidable non ?

Sauf que … Il y a une info à côté de laquelle nous, comme le reste de l’androsphère, étions passés. L’Android Market ne sera pas présent sur les premiers terminaux Google TV (au moins une TV de Sony).

En effet, en épluchant la foire aux questions disponible sur le site dédié, on apprend que :

  • Les premiers terminaux seront disponibles cet automne
  • L’Android Market ne sera disponible qu’au début de l’année 2011. Les premiers terminaux seront alors mis à jour « Over The Air » (mais on doit pas vraiment avoir la même notion de « air »).
  • La partie spécifique à Google TV du SDK d’Android ne sera disponible que quelques mois après la sortie du premier produit
  • Google TV sera livré avec un terminal spécifique pour son contrôle et ne demandera donc pas un clavier comme dans la démo
  • Officiellement, les applications Android ne seront pas du tout supportées jusqu’à l’arrivée du Market. Dans la pratique … rien n’est encore joué
  • L’émulateur Google TV ne sera disponible qu’avec le SDK
  • Le code source de Google TV sera disponible l’année prochaine
  • Google TV dans sa première version sera basée sur Android 2.1

Doit-on penser que Google met la charrue avant les bœufs ? Oui si l’on considère que la chronologie d’Android devrait être le modèle. Il y avait d’abord eu le SDK, puis des terminaux puis les sources.

Mais après tout, donner de l’avance aux constructeurs sur les applications peut-aussi être une bonne chose et c’est intéressant que la chronologie de lancement ne soit pas du tout la même.