D’après le site internet de la chaine américaine Bloomberg, Ralph de la Vega, le patron d’AT&T serait de moins en moins frileux à l’idée d’exploiter le système Android.

En effet, il aurait déclaré être réellement impressionné par les progrès d’Android et aurait un sentiment plus positif à l’égard du nouvel OS mobile. En effet, le PDG du plus gros réseau américain craignait que la plate-forme Android ne serve que les intérêt de Google au détriment de ceux des opérateurs notamment.

Pour Ralph de la Vega, Android serait une nouvelle option proposée aux clients AT&T, en plus de l’iPhone, des Blackberrys, des téléphones sous Windows Mobile et de ceux sous Symbian. En revanche, l’entreprise ne voit pas l’intérêt d’entrer dans l’Open Handset Alliance.