Les interviews se font malheureusement de plus en plus rare sur Frandroid. Pour y remédier, voici une petite entrevue avec Stéphane, dirigeant de l’entreprise Ippi.

Ippi est un opérateur de voix sur IP ayant récemment sorti une application pour Android basée sur CSipSimple. Voici notre entrevue :

Bonjour Stéphane. Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Bonjour ! Je suis Stéphane Haddad, fondateur de l’opérateur de télécommunications WORLDLINE et co-fondateur de l’opérateur de VoIP ippi.

Et ippi? Toujours en quelques mots.
ippi est un service de téléphonie par internet nouvelle génération basé sur le protocole ouvert SIP. Avec près de 200.000 utilisateurs aussi bien résidentiels que professionnels dans plus de 100 pays, ippi est le principal opérateur de VoIP SIP francophone. Les appels sont gratuits de ippi à ippi et nous proposons plusieurs forfaits illimités vers les fixes et les mobiles. Notre avons également une large gamme de services (trunk SIP multi-canaux, numéros géographiques dans plus de 55 pays, messagerie vocale, fax par mail, web call back, clic to call, téléconférence, envoi de SMS..) afin de couvrir tous les besoins télécom de nos membres. La création du compte SIP est gratuit se fait en quelques instants, et permet d’accéder à plus de 25 services gratuits dont le numéro géo est offert pour recevoir ses appels.

Que représente Android pour toi ?
Android est un excellent support pour la VoIP. Cet OS, par rapport à d’autres, nous laisse beaucoup plus de liberté afin d’intégrer au maximum et de la façon la plus transparente possible notre application ippi sur Android.

Donc la VoIP sur le mobile, concrètement … Pourquoi ? Comment ?
La VoIP sur mobile est une formidable avancée pour les utilisateurs. Elle permet d’appeler avec le fournisseur de son choix sans se soucier de l’opérateur mobile par défaut dans le téléphone. L’avantage principal est bien sûr la gratuité des appels entre utilisateurs ou à des prix très bas principalement vers l’international. C’est également très intéressant en déplacement à l’étranger afin d’éviter les frais de roaming. Pour cela, il est nécessaire d’avoir une connexion haut débit 3G/WiFi, et il faut juste s’assurer que l’opérateur de la carte SIM autorise la VoIP sur mobile car ce n’est pas toujours le cas. Bruxelles pour l’Europe et la FCC pour les USA se penchent actuellement sur ce dossier afin d’obliger les opérateurs a laisser passer la VoIP. Au point de vue du marché, je pense qu’il y aura de plus en plus de rapprochements entre des opérateurs de VoIP et des opérateurs de téléphonie mobile, constructeurs ou acteurs majeurs de l’internet comme c’est déjà le cas (Telefonica a racheté Jajah, Apple avec iCall, Google avec GrandCentral et partenariat entre Skype, 3 et Verizon). Pour ne rien vous cacher, nous sommes régulièrement approchés par ce type de sociétés mais notre croissance étant importante, nous préférons attendre le bon moment.

N’as-tu pas peur d’un acteur comme Google qui pourrait lancer Google Voice en Europe ?
Pas du tout ! Beaucoup de sites parlent de Google Voice, mais je ne suis pas sûr qu’ils aient bien compris car non testé ou comparé avec d’autres services de VoIP. Je me suis inscrit sur GrandCentral (ancien nom de Google Voice) en 2005 pour le tester. Le service sert principalement pour appeler depuis un navigateur en passant via un service de click 2 call (on donne son numéro et le numéro de son correspondant et ca nous connecte), ou bien en recevant des appels via un renvoi d’appel programmé sur la ligne de son choix. On est donc loin d’un réel service ou application de VoIP dans un smartphone afin de passer ses appels de façon transparente et sans changer ses habitudes. De plus, le but de Google sera probablement à terme d’analyser les conversations de façon automatisée (cf: pubs Gmail en fonction des e-mails) et d’afficher ou de faire entendre des publicités afin d’en permettre la gratuité. Pas sûr que ça plaise à tout le monde mais le concept est intéressant.

Finalement, avec une ligne de téléphone qui nous suit partout et peu importe le support, quelle est vraiment la place d’un opérateur classique ?
Effectivement, on peut se poser la question car Internet a permis de révolutionner la téléphonie. Net2Phone et Skype ont d’abord ouvert la voie et nous pouvons tous les remercier ! Les opérateurs classiques ont plus de mal à suivre car c’est un chamboulement total dans leur mode de fonctionnement. J’espère qu’ils sauront s’adapter au mieux afin de permettre aux utilisateurs de profiter de leurs innovations.

Au niveau applicatif, ta stratégie a été un peu particulière. Peux-tu nous en parler ?
Nous sommes principalement basés sur des logiciels open source que nous personnalisons. Nous avons en premier lancé une app pour iPhone & iPod Touch, puis sur Android. Nous venons dernièrement d’annoncer un partenariat avec Nokia pour une intégration totale de ippi sous Symbian S40. Plus besoin donc d’application pour utiliser ippi de la façon la plus simple et transparente possible.

Comme à l’accoutumée, je te laisse le mot de la fin
Je tiens tout d’abord à vous féliciter pour votre site que je suis régulièrement à travers son flux RSS. Le contenu est vraiment excellent et la communauté très sympathique.

Pour vous remercier de votre accueil et de votre intérêt pour ippi, je souhaite offrir 30 minutes de communications vers les lignes fixes de nombreux pays (France, Belgique, Espagne, Canada, Suisse, USA..) afin de faire découvrir ippi aux lecteurs de FrAndroid. Pour cela, il suffit de renseigner le code promo “frandroid” lors de l’inscription. Enjoy 😉