Alors que LG espérait écouler 30 millions de smartphones en 2011, la marque vient de revoir ses prévisions à la baisse, pour maintenant espérer en vendre 24 millions d’exemplaires.

L’arrivée de LG sur le marché des smartphones était restée plutôt mitigée. Tous les modèles visaient l’entrée de gamme, voire le milieu. Mais le statut aléatoire des mises à jour avait écorné l’image de marque. En 2011, le constructeur semblait être parti sur de nouvelles bases. L’Optimus 2X est le premier smartphone avec un processeur double-coeur. Il a ainsi profité de son statut de monopole pour grappiller des ventes aux concurrents, qui n’ont sortis leurs différents modèles que quelques semaines plus tard. Mais le naturel revient très vite au galop, car la mise à jour vers Android 2.3 (Gingerbread) qui avait été promise il y a deux mois se fait toujours attendre. On peut lire aux Etats-Unis qu’elle devrait arriver dans le courant du mois, mais d’autres sources s’accordent pour donner une fenêtre de temps pour la rentrée. L’Optimus 3D présenté à Barcelone était également en avance sur les autres fabricants, mais HTC a tout de même pris l’avantage avec son EVO 3D.

Au début 2011, LG prévoyait d’augmenter substantiellement ses ventes. Il comptait ainsi écouler 150 millions de téléphones mobiles, dont 30 millions de smartphones. Les prévisions sont maintenant de 114 millions de portables et 24 millions de téléphones intelligents. Ces modifications interviennent suite aux ventes de la première moitié de l’année. Elles ont été de 50 millions de mobiles, dont 10 millions de smartphones. La seconde partie, qui inclue notamment les fêtes de fin d’année devraient être meilleures.

Ce changement est expliqué par Park Jong-seok, à la tête de la division mobile :

« Notre performance globale s’améliore progressivement… mais il est difficile de donner une prévision précise lorsque notre entreprise est sujette à des facteurs extérieurs qui évoluent rapidement en fonction du marché. »

Source : TechRadar