Asus vient de léver le voile sur l’Asus Eee Pad Transformer Prime, la fameuse Transformer 2. Elle sera la première tablette à intégrer l’architecture Nvidia Tegra 3 et Android 4.0 alias Ice Cream Sandwich.

Asus nous avait invité à Paris pour une présentation officielle, néanmoins celle ci a été annulée en début de semaine, la raison est simple : le produit n’est pas prêt et sera en retard. Du coup, aucune information sur l’offre logicielle de la Transformer Prime, on va donc vous parler des caractéristiques.

Cela n’a pas empêché la firme taïwanaise de présenter officiellement cette nouvelle supertablette. Tout comme la Transformer, elle se transforme en netbook grâce à une station d’accueil équipée d’un clavier AZERTY complet, un touchpad, une batterie additionnelle de 22 Wh, un port USB 2.0 ainsi qu’un lecteur de cartes SDHC. Notez que la nouvelle station d’accueil pèse 537 grammes, soit 100 grammes de moins que le modèle précédent.

L’Asus EeePad Transformer Prime reprend le design de la gamme Zenbook ; un design fin et de l’aluminium brossé – un vrai look d’ultrabook. Ces ordinateurs portables ultra-fins…

Les coloris seront assez atypiques mais similaires aux produits Asus : champagne et gris améthyste (avec des reflets violets).

Les caractéristiques ont été revues, plus puissant, plus grand, plus léger…

  • Écran 10.1 pouces Super IPS+  (1280×800 pixels) « Corning Gorilla Glass »
  • SoC Tegra 3 à quatre coeurs
  • 1 Go de RAM
  • 32 Go ou 64 Go de stockage – mémoire flash
  • Lecteur de cartes micro SDHC
  • Wi-Fi 802.11n
  • Bluetooth 2.1 + EDR
  • Sortie micro HDMI type D
  • Prise jack  3,5 mm pour le casque et le micro
  • GPS
  • Gyroscope
  • Boussole numérique
  • Capteur de lumière
  • Capteur de gravité (G-Sensor)
  • Capteur de 1.2 mégapixels en façade
  • Capteur de 8 mégapixels avec ouverture à f/2.4 et autofocus à l’arrière
  • Batterie de 25 Wh
  • Poids : 586 grammes
  • Dimensions : 263 x 180,8 x 8,3 mm

Vous noterez que l’écran est désormais de 10,1 pouces équipée de la technologie IPS+ (1280×800 pixels) et Corning Gorilla Glass, ce qui le rend moins sensible aux chocs et rayures. L’argument de la technologie IPS reste l’excellent angle de vision de la dalle : quelle que soit la zone de l’écran que l’on regarde, la luminosité, le contraste et les couleurs sont identiques. On notera également une luminosité et des constrats, bien au dessus des écrans LCD, et pour cause : la technologie IPS est une des évolutions du TFT à matrice active.

L’architecture Nvidia Tegra 3, que l’on nomme également Kal’El, est le premier processeur ARM Cortex A9 à quatre cœurs, qui embarque une cinquième unité de calcul nommée Companion. Les quatre cœurs fonctionnent à 1,3 GHz ou 1,4 GHz (en mode simple coeur), par contre la fréquence d’horloge du Companion n’est que de 500 MHz. Le GPU est quant à lui composé de 12 cœurs GeForce, qui supporte les flux vidéos 1080p le tout en High Profile et avec un débit de 40 Mbps.

Cette architecture permet donc à l’Asus EEEPad Transformer Prime de tenir plus de 12 heures sur batterie, et 18 heures avec la station d’accueil.

Source : PCInpact

Cette Transformer Prime ne vient pas remplacer la Transformer actuel, Asus a préféré compléter la gamme avec deux produits. Pas de baisse de prix et d’arrêt de commercialisation de la Transformer première du nom, l’EeePad Transformer Prime sera la Transformer haut de gamme. Néanmoins, Asus a décidé de garder une politique tarifaire agressive : 399 dollars en version 32 Go, 599 dollars pour la version 64 Go. La station d’accueil sera vendue à 149 dollars en tant qu’accessoire. Il faudra donc compter 750 dollars (comptez 750 euros) pour la version 64 Go et la station d’accueil… l’ultrabook ZenBook possède quant à lui un écran de 11,6 pouces, une résolution de 1366 par 768 pixels, un processeur Intel i5/i7, de l’USB 3.0 du Bluetooth 4.0 et d’un SSD S-ATA 6 Gbps pour 799 euros.

Mise à jour : PCIntact : Asus France vient de nous confirmer les différents modèles qui seront disponibles chez nous. On notera que les choix sont limités et le tarif unique : 599 €. On aura alors soit droit à la version de 32 Go et sa station d’accueil ou la version de 64 Go seule.

Pas facile de choisir entre un ultrabook sous Windows 7 sans écran tactile, et une supetablette équipée de Android 4.0. A moins que vous recherchiez avant tout un appareil modulable…

Nous aurons l’opportunité de le prendre en main au CES à Las Vegas début janvier, cette supertablette étant prévue début 2012.