Le Motorola rasoir Razr sous Android est étonnamment fin puisque sa section la plus fine ne fait que 7,1 mm. Évidemment, cette caractéristique est un élément très différenciant alors que l’on a plutôt tendance à voir les mobiles grossir. Même Motorola nous avait d’ailleurs gratifiés d’une brique comme le XT-720 (une brique que j’ai d’ailleurs beaucoup aimée, faisant partie des gens qui aiment sentir le pouvoir téléphone dans leurs mains.

Comme tous les éléments différenciants, la finesse du Droid Razr devient donc un axe de communication de la part de l’entreprise américaine :

Déniché par tonton Loïc