L’entreprise chinoise Xiaomi vient de publier en partie le code source de la ROM MIUI.

Lorsqu’on évoque les ROMs sur Android, on pense bien évidemment à CyanogenMod ou encore à MIUI. L’une comme l’autre ont la spécificité d’être disponibles sur de nombreux terminaux et d’offrir une excellente qualité. Chez CyanogenMod, tout le monde peut modifier la ROM, car elle est opensource (le code source est ouvert) et se base sur l’interface de base (« stock ») d’Android.

Chez MIUI, c’est tout le contraire, car l’entreprise Xiaomi avait fait le choix d’une license fermée. Pour ce qui est de l’interface, Android semble assez loin, car on y voit une ressemblance frappante avec iOS (WebOS et Android dans une moindre mesure). Cette stratégie était compréhensible, car Xiaomi a lancé le Mi-One, son premier smartphone et voulait d’une certaine matière être le premier à proposer un tel produit.

Mais exit la fermeture et vive la liberté, car plusieurs projets viennent de passer opensource. A l’heure actuelle, PatchRom, FileExplorer, Notes, SoundRecorder et Compass sont « libérés ». Il s’agit de la version utilisant Android 2.3.7 (Gingerbread) et non de MIUI 4 (avec Android 4.0), qui est actuellement en cours de développement. La license utilisée est Apache 2.0, sauf pour FileExplorer qui est en AGPLv3.

Concrètement, ces projets vont pouvoir être intégrés dans d’autres ROMs, mais aussi être modifiés pour obtenir, espérons-le, des produits encore meilleurs.

Source : Tutto Android