Après Orange et Bouygues, c’est au tour de SFR d’annoncer ses réseaux H+ et 4G.

SFR possède actuellement le deuxième plus gros réseau mobile français (en terme de couverture). Dans la perspective de toujours mieux couvrir ses abonnés, SFR annonce ses intentions pour l’année à venir.

La couverture actuelle de la population en 3G+/H est de 98.5% (fin mars 2012) avec des débits allant jusqu’à 21Mbit/s (en théorie).

Afin de faire la transition entre la 3G/3G+ actuelle et la 4G à venir, SFR commence le déploiement de la 3G+/H+ à 42Mbit/s (théorique encore une fois) sur 50 agglomérations et stations balnéaires avec pour objectif d’atteindre 63% de couverture d’ici fin 2012.

Une progression du déploiement du 21Mbit/s est aussi prévue avec un objectif de 88% de couverture d’ici la fin de l’année.

Mais la grande évolution est sans conteste l’apparition de la 4G qui sera déployée pendant l’année avec des offres prévues pour le début de l’année 2013.

Peu d’infos de ce côté là, mais comme d’habitude la couverture commencera par les grandes agglomérations comme Paris, Lyon, Montpellier et Marseille (la ville ayant servi de pilote).

Parallèlement à ce déploiement réseau, SFR devrait proposer sa nouvelle génération de FemtoCell en juillet, doublant les débits et le nombres d’appareils pouvant s’y connecter.

Pour rappel le FemtoCell est un appareil permettant de déployer un « mini » réseau 3G+ sur un rayon de quelques mètres, permettant ainsi d’avoir une couverture optimale autour de la borne. L’appareil permet ainsi de réduire la consommation du mobile, celui-ci n’ayant moins à « forcer » pour capter le réseau. Les données transitent par votre connexion internet.

Enfin SFR devrait proposer des bornes WiFi dans les stations RER et métro. Ceci permettrait d’entrer en synergie avec le nouveau service SFR Auto Connect WiFi, offrant la capacité de passer de manière transparente entre les réseaux wifi et 3G de l’opérateur. Cela nécessite cependant un appareil compatible EAP-SIM.

C’est donc une année chargée qui attend SFR et on espère que l’on sentira la différence.

Source : SFR