Vous allez sûrement me jalouser, alors pour éviter de vous frustrer plus je vais essayer dans cet article de vous faire parvenir un peu de l’expérience que je viens de vivre à Séoul, au coeur de la Corée du Sud.

L’histoire commence début novembre avec la réception d’un LG GW620 en test, le premier androphone de LG, et d’un concours organisé par LG avec une quinzaine de sites spécialisés francophones Android mais aussi de gros blog dédiés aux nouvelles technologies. La dotation valait largement le coup, un voyage en Corée du sud de plusieurs jours.

Ne vous inquiétez pas, le jury composé de plusieurs responsables, devait suivre pas à pas une grille d’évaluation, notre avis final du téléphone ne rentrait donc pas en jeu dans les résultats du concours. L’éthique n’était donc pas mis de côté, bien au contraire. Je vous invite même à lire mon test du LG GW620.

Bref, au final, je faisais parti des 4 gagnants du concours, et l’opportunité de voyager à Séoul me fût offerte. Il s’agissait sans doute de ma seule occasion qui me serait offerte de toute ma vie de voyager dans ce pays situé à plus de 9800 kilomètres de nos contrées.

Le voyage nommé « LG Global Blogger Workshop » par LG était un concours mondial organisé en Australie, Russie, Singapour, Hollande, Suède et bien sûr France. Un melting-pot de 35 blogueurs, venant de plusieurs pays. Une raison de plus de voyager, surtout que le voyage était organisé à la minute près par LG et son agence événementiel sur place. Un minutage impressionnant dont je reviendrai plus tard.

LG est loin d’être fou, et ils ne jettent pas leur argent pas les fenêtres, en plus d’assurer une présence hors-média du téléphone GW620, ils ont organisé des sessions de travaux sur place, et n’ont pas fait les choses à moitié pour nous faire travailler un maximum sur leur projet. Je reviendrai sur ce point sans faire taire le NDA que j’ai signé… en tout cas, j’essaierai.

Chaque groupe de blogueurs était suivi par un responsable LG, que ce soit un community manager dédié à leur pays, un ingénieur, ou comme nous, un responsable marketing/communication. Xavier Constans, responsable web-marketing chez LG France, nous a donc accompagné tout le long du voyage (ou presque). Ce fût l’occasion d’échanger plusieurs fois sur la stratégie de LG en France, j’y reviendrai aussi dans l’article.

Les boulangeries françaises un peu partout !

La Corée du sud a toujours des connotations étranges pour nous, français, car elle est située près d’un pays qui fait les actualités régulièrement, la Corée du Nord mais ce n’est pas le sujet de mon article, et mise à part avoir dormi à 50 kilomètres de leurs frontières, remarqué à plusieurs reprises des masques à gaz un peu partout… on ne ressent pas vraiment les tensions entre ces deux pays une fois sur place.

LG vend du ciment ! 🙂

L’autre facette de ce pays qui nous revient souvent, c’est la présence du Japon et de la Chine, géographiquement et dans leur histoire, des relations que l’on remarque assez facilement sur place avec des cultures partagés, la Corée du sud a tout de même ses propres identités et cultures identifiables.

Mélange entre modernisme et traditionalisme !

Dernier point, la forte présence de LG Electronics et de Samsung, en autres que ce sont des marques fortement imprégnées en France, elles sont encore plus présentes dans leur pays d’origine. LG Electronics a par exemple, toute une flopée de produits bradés à leur nom : des produits high-tech bien sûr, mais aussi du ciment, des brosse à dent, des climatiseurs… LG est un énorme groupe avec une influence bien plus grande en Asie qu’il l’est en France. Sans oublier, que la stratégie de marque est différente en Asie où LG peut apparaître sous différentes marques sans réelles connexions. La famille Koo, car LG est une entreprise familiale, a construit un énorme empire depuis les années 50 avec de nombreuses fusions et acquisitions. Les brosses à dent, Goldstar, peuvent encore être trouvées en magasin, et les produits ménagers Lucky (Lucky et Goldstar = LG) aussi, c’est dire…

Des packaging géniaux ! De la couleur ! Ca brille !

LG Electronics est récemment arrivé en France, je pense qu’il faut revenir au début des années 2000 pour voir arriver les premiers produits high-tech mais aussi les machines à laver et autres appareils ménagers. Sans oublier les climatiseurs, produit historique de LG.

On sent la touche américaine… 😉

Depuis leur arrivée en France, LG a entrepris une stratégie de mise en place efficace, pour construire rapidement une image de marque semblable aux grandes marques. On peut donc facilement différencier plusieurs phases, de leur apparition avec des produits bon marché en qualité et prix, mais avec des avantages concurrentiels quasi-inexistants, à des réelles innovations comme on peut le voir aujourd’hui avec des écrans plats qui sont enfin comparables aux écrans Samsung ou Sony.

Tout est éclairé 24/24 !

Malgré une stratégie assez semblable dans les autres pays où LG est présente, il est facile d’identifier la stratégie de globalisation adaptée : en France par exemple, la stratégie web-marketing est unique au groupe, avec le blog LG que vous ne retrouverez qu’ici. Enfin, ces adaptations sont tout de même peu présentes, et LG Electronics pense globale comme l’on peut le remarquer avec ce type d’opération.

Donc, rentrons dans le vif du sujet : la Corée du Sud et Séoul. Séoul est la capitale de la Corée du Sud, et elle porte bien son nom de mégalopole : presque un habitant sur deux vit dans Séoul et son agglomération soit 22 millions sur 49 millions d’habitants. Autant vous dire que c’est grand et même très grand, après une heure de bus pour relier l’aéroport et le centre-ville, on est subjugué par le fourmillement de vie, tout va à 200 à l’heure, les centres commerciaux sont ouverts de nuit, la ville se transforme même la nuit, où Paris pourrait facilement perdre son nom de ville lumière si ce n’était qu’attaché au sens réel du mot « lumière ».

Hummm des fraises !

Malgré tout ça, après quelques heures, je m’y sentais bien comme si c’était mon pays. Ce pays est au coeur d’une sur-consommation, avec des magasins partout qui s’empilent dans les immeubles, des quartiers aux couleurs de Nikon/Canon/Pentax, des centres commerciaux sur plus de 10 étages, des restaurants à perte de vue, des fastfood comme s’ils en pleuvaient, et des coréens partout. Un pays assez conservateur, la plupart des voitures étant de marque coréenne, aucune française, et les seules échoppes internationales étant du luxe et du fast-food (Dunky Donuts, KFC, Pizza Hut Plus, Burger King, Mac Donalds…).

D’autres choses m’ont frappé, l’avance technologique, sûrement moins forte qu’il y a quelques années, est quand même bien présente. On peut ainsi voir dans le métro par exemple, au moins 2 coréens sur 5, regarder la télévision sur leur mobile. Ou bien encore, pouvoir retirer de l’argent aux distributeurs avec son mobile. Sans parler, des écrans géants postés sur les immeubles bien plus nettes que nos écrans qui affichent l’heure des trains, ces écrans qui affichent de la publicité et des news, 24/24 et 7/7. La facture d’électricité doit être énorme. Sinon, les toilettes sont assez étranges… car ils ont un système pour laver les fesses avec un jet d’eau puis de la sécher ensuite avec de l’air tiède, personnellement je trouve ça très utile. N’hésitez pas à essayer si vous en avez l’occasion, au Japon ou en Corée.

Les habits traditionnels… impressionnant !

Le voyage a été court mais très rempli, 3 journées planifiées à la minute près.

Les usines travaillent…

Premier jour : débarquement et mise en place

Attendu à l’aéroport par un photographe et un caméraman, qui nous ont suivi pendant tout le voyage, nous avons été emmené à l’hôtel IBIS du centre-ville, au coeur du centre d’affaire et du shopping pour touristes. Nous avons déposé nos bagages, et commencé à visiter la ville entre français, car nous étions les premiers sur place. Il faisait très froid, plus qu’à Paris, avec du -15°C et de la neige un peu partout. Pas facile de rester longtemps dehors par ce temps, mais heureusement les transports sont très bien organisés avec une carte unique vous avez accès : au métro, au bus et au taxi. Autant dire que c’est difficile de trouver plus simple. Le taxi étant bien 2 à 3 fois moins cher qu’en France. En générale, vous pouvez enlever 30 à 50% sur nos prix français, la vie est moins cher en Corée du Sud pour nous français.

La Corée du Sud n’est pas très touristique, premièrement, la barrière de la langue est importante, une fois sorti de l’hôtel peu de coréens parlent l’anglais, et peu de choses sont traduites en anglais. On y est vite perdu. Je pense que « Lost in translation » s’apparente bien à ce que je viens de vivre. Néanmoins avec un guide, pas de problèmes. Donc la Corée du Sud ne sera pas vraiment ce que je vous conseille en priorité de visiter si vous allez en Asie, peu de monuments, peu d’aide, mais ça dépayse complètement et si c’est le but recherché, alors foncez !

Bon courage ! 😀

La Corée du Sud est un pays développé, mais avec des disparités plus importantes qu’en France, même dans les quartiers les plus chics, il m’est arrivé de voir des cireurs de chaussures par terre à côté de coréens habillés en Prada et Gucci. Oui, ils sont friands de nos marques de luxe, il y en a partout.

Des écrans partout, même dans le métro ! 😉

La soirée s’est terminée dans un restaurent buffet, où j’ai pu goûter à plein de spécialités coréennes, souvent très épicées. Pas très fans, je me suis souvent rabattu sur les sushis et makis, qui étaient remixés à la coréennes, mais bien meilleur que le kimchi (de mémoire, c’est un peu leur pain – petit déjeuner – déjeuner et dîner).

Les makis japonais revisités

Deuxième journée : Jeu de piste en groupe mélangé !

LG avait vraiment tout planifié, et le voyage était très loin d’être reposant, nous avons enchaîné sans relâche les montées et descentes de bus, les restaurants, visites… ils m’ont épuisé en 3 journées ! Le retour de 11 heures a été d’une traite, la tête dans un hublot du Boeing 777. On a sûrement du être du être cauchemar pour eux, car nous (français) étions en retard sans arrêts, j’ai même failli louper mon avion de retour.

Des milliers de cadenas avec des messages d’amour, ne sont-ils pas romantiques ces coréens ?

Les coréens sont accueillants, compréhensibles, minutieux et bien plus occidentalisés que je le pensais. Ils ont même plus de sens de l’humour que nos voisins allemands, mais ça c’est un avis personnel. 😉

Voilà mon équipe composée d’australien, hollandais, russe… une chouette équipe !

Le jeu de piste organisé le vendredi après-midi était une très bonne idée, avec des missions très précises, un GW620 en main, un groupe mélangé entre étrangers, avec un guide coréen, et le couple de toujours : le photographe et le caméraman. Nos missions étaient différentes entre groupe, nous avions chacun une carte de transport, et nous devions nous rendre à des endroits précis et réaliser différentes choses comme se filmer entrain de faire du karaoké dans un club branché, se prendre en photo devant une statue avec des coréens, ou encore photographié un garde en tenue devant un palais. Une excellente idée sur plusieurs points : la découverte de Séoul, l’autonomie, le mélange avec des étrangers (russe, canadien…)… surtout que tout était vraiment bien organisé. J’ai vraiment sympathisé et échangé avec les autres blogueurs du monde entier, de quoi se sentir un peu citoyen du monde. LG nous a donné un vidéo de 25 minutes, que j’ai personnellement garder précieusement et qui ne devrait pas débarquer sur la toile (enfin espérons…).

C’est trop mignon ! 🙂

En parlant de karaoké, j’adore leur concept ! Pour 20 euros de l’heure, vous pouvez louer une salle toute équipée avec sol chauffant, où se trouve une batterie, un piano, des cymbales, et bien sûr un karaoké. Entre potes, à tout moment de la journée, les Coréens s’y rendent (même la nuit très tard). Je ne sais pas si ça existe en France, mais ce concept est vraiment génial, dans le prix vous avez même une vingtaine de canettes de bière (la bière coréenne Hite, est très bonne et légère, ils en boivent tout le temps, et nous aussi).

Une bière légère et rafraîchissante, coréenne !

Troisième journée : Design Lab Center LG et du work-group

Ca bosse dur…

Ayant signé un NDA, et ne sachant pas où s’arrête ses limites, je vais éviter de parler trop de cette journée. En gros, LG attendait de nous des retours précis sur le LG GW620, un produit star pour LG. Nous avons aussi eu une session de travail sur le smartphone idéal pour nous, en suivi un processus bien précis de conception dont je ne peux sûrement pas en évoquer les étapes devant vous. Au final, nous étions 4 groupes à présenter quatre concepts, commercialisables pour certains, et le tout devant des responsables LG qui ont du bien tout enregistrer avec minuties. LG nous a confirmé que Android faisait parti d’une grosse partie de leur stratégie en 2010, ce qui confirme les retours du CES 2010 de Las Vegas.

Ce que je trouve dommage, c’est que à part deux ou trois informations sur la road map de LG en 2010, nous avons eu très peu de retours de LG : pas de présentations de produits, aucunes visites des centres de production… et mise à part une entrée dans le LG Design Lab Center, rien de vraiment intéressant à visiter chez LG. Peut-être que j’aurai l’occasion d’y revenir pour visiter tout ça et poser des questions pertinentes. J’aurai bien voulu vous présenter plus en détails LG, mais il semblerait que ce n’était pas l’objet de la visite malheureusement.

Au final : une excellente idée de LG !

Un certain charme…

Bref, je vais en finir avec mon récit de ce voyage. Je remercie LG (Xavier et Benjamin en particulier), et félicite les équipes qui se sont occupées de nous avec un top professionnalisme, et cette superbe idée de Marketing Direct qui devrait en inspirer d’autres. C’était réellement du donnant-donnant.

Un des restaurants les plus côtés de Séoul !

Un autre bien important, c’est que ce voyage avec Android-france (Yannick) et PointGPhone (Loïc), m’a encore une fois démontré la concurrence seine qui existe entre les sites spécialisés Android francophones, une vraie complicité depuis le début. Plein de photos par là !

La dream team française !

Au plaisir notre petite équipe française bien soudée avec Loïc, Yannick, Stéphane, Eric (voir son récit du voyage), et Florence !

Une panoramique à l’arrache de la tour de Séoul !

Beaucoup d’embouteillages, ça ne dépayse pas ça !

Les coréens mangent tôt et surtout beaucoup ! Les assiettes s’empilaient !

Des coques ! des coques et des coques !