Google a supprimé 13 applications du Play Store, lesquelles contenaient des variantes du malware nommé BrainTest.

Screen-Shot-2016-01-05-at-11.02.17-PM

Le 6 janvier dernier, le cabinet de sécurité Lookout a publié un billet sur son blog, expliquant avoir repéré 13 applications contenant des variantes du malware BrainTest, et avoir alerté Google de ce problème. Depuis, celles-ci ont été supprimées du Play Store pour ne pas risquer de contaminer de nouveaux utilisateurs, mais la menace est toujours présente pour ceux qui auraient téléchargé une ou plusieurs de ces applications. D’ailleurs, il s’agit de Cake Blast, Jump Planet, Honey Comb, Crazy Block, Crazy Jelly, Tiny Puzzle, Ninja Hook, Piggy Jump, Just Fire, Eat Bubble, Hit Planet, Cake Tower, et Drag Box.

Et le malware a ainsi été installé sur des millions de smartphones, d’autant plus qu’il est en mesure de mettre des notes ou rédiger des avis positifs à la place de l’utilisateur. Il peut également télécharger des applications tierces sans demander son avis au propriétaire du smartphone. S’il est possible de se débarrasser de BrainTest, la manœuvre est en tout cas contraignante puisque même un retour à la configuration d’usine ne supprime pas entièrement le malware. L’idéal est donc de reflasher une ROM fournie par le constructeur, une manipulation qui n’est pas à la portée de n’importe quel utilisateur.

C’est le 29 décembre dernier que Lookout a repéré ces applications et alerté Google sur le danger qu’elles représentaient, et il aura fallu tout de même un petit moment avant que la firme de Mountain View se décide à faire le ménage sur son magasin d’applications. Google a tout de même renforcé la sécurité globale d’Android, avec la publication de patchs de sécurité mensuels pour ses mobiles Nexus.

A lire : Android serait plus sécurisé que iOS et Windows Phone