Firefox Focus : un navigateur simple mais efficace basé sur le respect de la vie privée.

Déjà disponible depuis fin 2016 sur iOS, le navigateur Firefox Focus signé Mozilla se lance désormais à la conquête d’Android. Qu’est-ce donc ? Pour faire simple, il s’agit d’une application pour explorer le web. Mais encore ? Eh bien, « FFF » se démarque des autres par sa mission principale qui est de protéger l’utilisateur lorsqu’il navigue sur le web, en mettant fin à tout cet espionnage, tout ce tracking quotidien dont les grandes multinationales et autres annonceurs raffolent, grâce à un système de blocage intégré performant. Ce que vous faites sur Internet ne regarde que vous, alors pourquoi se laisser faire par Google et consorts ?

Focus va droit à l’essentiel : pas d’onglets, une seule page ouverte à la fois. Aucune fioriture, une très courte liste de paramètres… Impossible de se perdre face à tant de simplicité ! Ici il s’agit donc de proposer une solution fonctionnelle avec une interface très user friendly. Il est possible de choisir à tout moment quel contenu bloquer (traqueurs de pub, stats, réseaux sociaux… même les polices web incorporées aux pages) et décider donc de laisser des traces derrière soi ou d’arrêter le pistage pour pouvoir surfer l’esprit libre.

La navigation rapide et « jetable » se fait en un claquement de doigt avec un bouton en forme de corbeille dans le coin inférieur droit ou via la notification affichée. Logiquement, les pages nettoyées s’ouvrent beaucoup plus vite puisque le chargement des éléments non désirables est bloqué en amont par le programme, cela représente également de la data économisée, pratique pour ceux qui n’ont pas un gros forfait ou une connexion dont le débit laisse à désirer.

À noter que Firefox Focus peut être défini comme navigateur par défaut, ce qui s’inscrit dans la démarche d’un usage rapide et sécurisé. Pour aller plus loin, il est particulièrement intéressant de désactiver les navigateurs intégrés et peu fiables proposés dans Facebook, Twitter, Skype et j’en passe afin de bénéficier d’une protection optimale qui ne laisse pas filtrer vos données. Les adeptes de Qwant et DuckDuckGo sont libres de sélectionner leur moteur de recherche préféré dans la liste correspondante.

Seule ombre au tableau pour un navigateur qui se targue de respecter à fond les droits de l’utilisateur, celui-ci transmet certaines données de manière anonyme (tout comme la mouture normale), notamment un identifiant de publicité… il est évidemment possible de refuser cette collecte.