Maxthon propose une variante spécialement conçue pour les tablettes de son navigateur, sous Android 1.5+ (dont Honeycomb).

Maxthon est un navigateur pour Microsoft Windows. Mais une version pour Android (moteur WebKit) existe également. Jusqu’à présent, il n’y avait qu’une version pour les smartphones, mais depuis quelques jours on retrouve une version optimisée pour les tablettes. Contrairement à ce que de nombreux éditeurs font, Maxthon pour tablettes est disponible d’Android 1.5 jusqu’à la 3.1 ! Les mêmes fonctionnalités sont présentes que sur la version mobile : synchronisation, lecteur RSS, Speed Dial, gestures… Pour ceux qui ne connaissent pas ou qui veulent seulement découvrir les modifications de l’interface pour les tablettes, suivez le guide.

Lorsqu’on lance le navigateur pour la premier fois, on est agréablement surpris par le design. Alors que celui livré dans Honeycomb est aux couleurs de cette version du système, Maxthon se veut beaucoup plus coloré. Vous pourrez par ailleurs installer des skins (vert/rose/gris/bleu), mais qui ne s’appliquent pas encore complètement sur cette version.

Sur le dessus, on retrouve les onglets (si le titre est trop long, le texte défile) et juste au dessous la barre d’adresse. Elle est accompagnée de raccourcis vers votre compte Maxthon, les favoris, la page d’accueil, la possibilité de rouvrir le dernier onglet fermé et de l’autre côté le menu. Le compte Maxthon permet de sauvegarder dans le nuage (cloud) vos favoris, pour que vous les retrouviez d’un périphérique à l’autre. A tout moment, vous verrez apparaître sur les pages deux icônes en bas à droite : recharger la page et passer en mode plein écran.

La navigation s’effectue comme pour les autres navigateurs : glissé, double-tap et pinch-to-zoom. La page définie comme accueil (home), affiche des liens vers de nombreux sites :

Mais il existe également un Speed Dial, que vous devrez manuellement créer. Contrairement à ce que propose Opera, vous pourrez ajouter autant de sites que vous le souhaitez.

Notez que des gestures sont également au rendez-vous. En revanche des plugins comme Adobe Flash Player ne sont pas supportés.

Un gestionnaire de flux RSS est intégré. Vous pourrez uniquement lire un bref passage des articles. On notera l’absence d’une fonction Partager.

Pour ce qui est des performances et du moteur, on est très proche du navigateur par défaut de Honeycomb (moteur identique). Pour le test Acid2, le résultat s’affiche aléatoirement sur la version stock, contrairement à celui de Maxthon. On voit ici une supériorité à Opera.

Pour l’Acid3, WebKit est largement devant, même si on note que le résultat n’est pas à 100% fidèle (trait rose sur le haut)

Pour SunSpider, il y a un léger avantage au navigateur stock.

Pour télécharger ce navigateur, suivez le lien ou le QR Code :