Un widget minimaliste pour lire très rapidement l’actualité de vos sites préférés !

Minimal Reader vient à la base d’une idée très simple : juste avant sa création, il fallait forcément lancer une/des applications pour lire l’actualité de ses sites préférés. Mais Android propose des widgets directement sur le bureau. Alors pourquoi ne pas les afficher directement et dans une version minimale pour ne garder que le plus important ? C’est le pari réussi avec brio par Joaquim Verges et son Minimal Reader.

Avec plus de 50 mises à jour au compteur, le set de widgets est aujourd’hui devenu incontournable pour de nombreux utilisateurs Android et pourquoi pas vous ? Il se veut très simple, car en un simple clic vous pouvez récupérer vos flux Google Reader et évitez ainsi de rentrer manuellement l’adresse du RSS/Atom. Un clic sur un item du widget ouvre alors une popup avec le contenu, mais aussi des raccourcis pour le partager, le mettre en favoris ou l’ouvrir avec le navigateur. Minimal Reader est pensé pour une utilisation rapide, dans les transports en commun par exemple.

Disponible dans une version gratuite et payante, c’est la deuxième qui nous intéresse ici (la version gratuite bénéficiera prochainement des nouvelles fonctionnalités). La version 2.5 marque la refonte totale des widgets scrollables, ainsi que de la pop-up de lecture d’actualités. Désormais, cette dernière occupe tout l’écran et obéit aux nouveaux codes d’Android, avec la fameuse ActionBar. 

Pour ce qui est des widgets, il vous faut un terminal sous Honeycomb ou Ice Cream Sandwich, à moins que vous n’utilisiez des launcher alternatifs tels que Go Launcher ou ADW Launcher, pour les utiliser.

La grande force de Minimal Reader se situe dans sa personnalisation à l’extrême, qui est agrémentée de nouvelles options pour le header, le fond ou encore la couleur du texte.

L’application est compatible avec tous les smartphones et tablettes sous Android 2.1+ et pèse 1,6 Mo 840ko (non déplaçable sur la carte SD, car il s’agit de widgets) :

Vous pouvez tout de même essayer la version gratuite, mais qui ne dispose pas encore des nouveautés présentées ici :