Chrome 57 est disponible. Au-delà de nombreuses failles corrigées, la nouvelle version de Chrome apporte quelques modifications au fonctionnement des onglets et leur consommation d’énergie.

Google Chrome

Une meilleure autonomie

Pour beaucoup d’entre nous, Chrome est le plus grand fardeau pour nos batteries d’ordinateurs portables. Comme vous pouvez l’imaginer, cela est dû en partie au système de gestion d’onglets de Chrome. Contrôler la consommation de chaque onglet n’est pas nouveau, mais Chrome introduit un fonctionnement plus strict : les ressources allouées à chaque onglet seront limitées, tandis que la gestion des onglets en arrière-plan a été améliorée. Le mécanisme prend en compte les besoins en ressources : si vous lancez une vidéo en streaming, une téléconférence (WebSockets ou WebRTC) ou un jeu, Chrome ne limitera pas les ressources de ces onglets.

Les Progressive Web Apps (PWA) apparaissent comme des apps natives

Chrome 57 apporte également quelques modifications sur Android : c’est le cas des Progressive Web Apps (PWA). Pour rappel, ce sont des applications web qui doivent fonctionner (en théorie) comme des applications natives classiques. Désormais, une PWA apparaîtra dans la liste des applis installées dans le système, ce qui rend un peu plus floue la frontière entre applications natives et Web. Ces apps Web apparaissent dans les paramètres Android et peuvent être gérées comme n’importe quelle application.

Cette nouvelle version de Chrome comporte de très nombreux changements qui ne touchent pas seulement les performances. Par exemple, sur la version iOS une option « lire plus tard » est apparue dans les menus, option que l’on trouvait déjà sur Safari Mobile. Bref, Chrome 57 devrait s’installer en tâche de fond sur votre PC, tandis qu’il faut l’installer sur le Play Store (Android) ou l’App Store (iOS) sur mobile.