Bien que nous sachions d’ores et déjà que les modèles standards du Moto X, qui seront vendus chez T-Mobile, Sprint, US Cellular et Verizon, auront un bootloader verrouillé, il semblerait bien que ces mêmes opérateurs aient trouvé une solution pour pallier ce souci en proposant une édition spéciale destinée aux développeurs. Ils pourront peut-être alors élaborer de nouvelles fonctionnalités et applications dédiées au Moto X par le biais d’un SDK ou d’API que proposera le constructeur.

SONY DSC

En plus du modèle Google Play Edition qui a déjà été confirmé, tout porte à croire que le constructeur souhaiterait répondre à la demande de tous : les utilisateurs lambda, les utilisateurs confirmés/connaisseurs/bidouilleurs, ainsi que les développeurs. Evidemment, à l’heure actuelle, il est encore difficile d’établir des prévisions de vente de ce produit, et c’est justement ses ventes qui pourraient déterminer ou non de sa commercialisation dans les jours et semaines à venir pour le reste du monde, qui s’invitera chez les opérateurs et/ou les revendeurs tiers.

Que ce soit une version standard, une version développeur ou Google Play Edition, le prix de vente en nu du smartphone devrait théoriquement demeurer le même, comme c’est déjà le cas avec le HTC One Developer Edition.