Seuls quelques privilégiés avaient jusqu’alors accès à l’API dédiée au bracelet connecté UP de Jawbone. La plateforme est désormais ouvertes à tous les développeurs qui le souhaitent.

Jawbone UP

Jawbone passe actuellement la deuxième, et cela se voit autant dans les décisions financières de la marque que dans sa politique plus technique. Après une levée de fonds dépassant les 100 millions de dollars, la start-up californienne dont le bracelet UP est emblématique des wearable devices très en vogue actuellement, ouvre sa plateforme à tous en fournissant aux développeurs l’API nécessaire.

En avril dernier, Jawbone lançait un programme de développement destiné à certains partenaires spécifiques, parmi lesquels on peut citer RunKeeper ou MyFitnessPal. Tous ont été encouragés à créer des applications compatibles (ou plutôt à intégrer les données data récoltées par le UP) avec le bracelet connecté puisqu’ils se sont vu fournir une API, laquelle est désormais disponible auprès de tous les développeurs. Il s’agit donc désormais, puisque le UP a acquis une large notoriété que sa compatibilité avec des applications « célèbres » dans le monde du sport connecté n’a pas été sans accroître, de laisser la place à des développeurs plus confidentiels qui pourront apporter leur contribution à l’écosystème de Jawbone. Du jeu, de la visualisation de performances, des challenges, les possibilités sont ouvertes (voir UP for Developers).

Notre test du Jawbone UP