De nombreux outils existent pour les développeurs afin de porter une application d’un système d’exploitation à un autre. Toutefois, Appmethod propose de le faire de manière native, sans perte de performances et avec une meilleure intégration.

Windows-8-ios-android

L’entreprise Embarcadero vient de lancer une solution de développement afin de pouvoir réaliser une application à destination d’Android, iOS, OS X et Windows. Les développeurs n’ont donc pas besoin de développer une version de leur application pour chaque plateforme car l’environnement de développement Appmethod permettra de réaliser la compilation pour chaque système d’exploitation depuis un seul code source. C’est un gain de temps et de ressources important pour les éditeurs de logiciels qui se focaliseront ainsi sur un seul développement pour toutes les plateformes. Embarcardero possède déjà ce type de solution intégrée dans des outils plus larges, plus coûteux et plus difficiles à mettre en place techniquement.

Du côté de la concurrence, on peut citer Xamarin. Les autres solutions de développement multi-plateforme utilisent des interpréteurs JavaScript ou des machines virtuelles réduisant ainsi les performances de l’application. En revanche, les applications développées avec Appmethod tourneront de manière native directement sur le processeur des appareils concernés, garantissant ainsi une rapidité d’exécution maximale. Appmethod permet de prendre en charge des bases de données locales, pour les besoin d’une entreprise, mais également d’échanger des données dans le cloud, afin de pouvoir utiliser l’application depuis n’importe où, ce qui intéressera davantage le grand public.

Avec un tel outil de développement qui se déploie facilement et rapidement pour un éditeur, il faut s’attendre à voir arriver de plus en plus d’applications compatibles avec les plateformes du trio Apple, Google et Microsoft et qui proposeront les mêmes fonctionnalités quel que soit le système d’exploitation utilisé. On pourrait peut-être ainsi éviter de voir arriver Instagram sur les Windows Phone sans la fonction vidéo ou encore les applications desktops qui perdent de nombreuses fonctions lors de leur portage sur mobile. Avec des smartphones et tablettes équipées de puces de plus en plus puissantes, les applications mobiles n’auront plus rien à envier à leurs homologues sous Windows ou OS X d’ici quelques temps.