Les mises à jour silencieuses d’Android 7.0 Nougat ne sont pas encore disponibles pour les utilisateurs (hormis certains Nexus), mais les développeurs de XDA réfléchissent déjà à détourner le système pour faciliter l’implémentation du dual boot sur nos appareils.

Bugdroid Android Nougat

Parmi les nouveautés d’Android 7.0 Nougat, on note la présence de mises à jour silencieuses. Cette nouveauté n’a toutefois pas été mise en place sur les Nexus actuels car elle demande une refonte totale de l’espace de stockage, ce qui n’est pas une partie de plaisir sur les smartphones en cours d’utilisation. Cette fonctionnalité devrait donc arriver avec les premiers appareils équipés nativement d’Android 7.0 Nougat, le LG V20 et les Google Pixel et Pixel XL attendus le mois prochain, et apporter avec elle une possibilité supplémentaire : le dual boot.

 

Comment fonctionne la mise à jour silencieuse ?

Pour comprendre pourquoi l’arrivée des mises à jour silencieuse pourrait faciliter le dual boot, il faut comprendre comment Google propose cette fonctionnalité.

Sur les appareils qui disposeront de cette nouveauté, le stockage de l’appareil sera sommairement découpé en deux, d’un côté une partition « Android A » et de l’autre une partition « Android B ». L’utilisateur au quotidien utilisera sans le savoir Android A, puis lorsqu’une mise à jour sera disponible, Android ira la télécharger et l’installer sur « Android B ». Une fois la mise à jour installée, l’appareil pourra redémarrer sur « Android B » qui sera alors utilisé au quotidien par le client. La prochaine mise à jour pourra alors être installé sur « Android A » et ainsi de suite.

hp-chromebook-14

Les mises à jour silencieuses sont inspirées de Chrome OS

Ce système va permettre d’éviter l’installation laborieuse des mises à jour qui demande un redémarrage assez long et la fameuse étape « d’optimisation des applications », elle aussi plutôt longue.

 

Détourner le système pour le dual boot

Une fois que l’on a compris le système de mises à jour silencieuses, on comprend immédiatement comment il devrait être possible de l’utiliser pour mettre en place un dual boot sur un smartphone.

Dees_Troy, un développeur de TWRP, en est en tous cas convaincu. Il pense qu’avec un peu de bidouille, il sera possible d’installer un autre système, une ROM personnalisée comme CyanogenMod par exemple, sur la deuxième partition « Android B » et de pouvoir au démarrage, choisir entre l’une ou l’autre.

MultiRom tente déjà de proposer ce genre de fonction

MultiRom tente déjà de proposer ce genre de fonction

Pour ceux qui voudraient ne conserver qu’un seul système, il pourrait aussi devenir possible d’implémenter les mises à jour silencieuses pour les ROM customs. Dans ce cas on imagine une version de CyanogenMod sur la partition A et la version suivante sur la partition B. Une bonne façon de vérifier que la nouvelle version fonctionne bien sur son appareil.

 

Une fonction réservée aux Google Pixel ?

Pour exister, cette fonction demande donc de stocker deux fois Android sur le téléphone. Or, le stockage interne est encore une denrée rare aujourd’hui sur nos appareils et on a donc du mal à imaginer Samsung ou LG sacrifier du stockage pour faciliter un processus de mise à jour qui n’arrivera que quelques fois dans la vie du téléphone, pour le grand public.

Surtout que les constructeurs tiers devront aussi stocker leur interface en double, puisqu’elles sont liées à une version d’Android donnée, ce qui va occuper encore plus de stockage que sur la gamme Pixel de Google.

Bien que cette fonctionnalité soit intéressante techniquement, et surtout pour les fans qui veulent bricoler leurs appareils, il se pourrait qu’elle ne soit disponible que sur une poignée d’appareils.