Les voyageurs de la SNCF qui attendent avec impatience le Wi-Fi dans les trains rongent leur frein. En effet, il était question d’un déploiement du Wi-Fi dans les TGV pour la fin de l’année 2016. Finalement, il faudra attendre 2017 pour pouvoir profiter des premiers réseaux Wi-Fi dans les TGV, alimentés par la 4G le long des voies.

TGV-Duplex-21

L’été dernier, Guillaume Pepy, président de la SNCF, avait annoncé l’arrivée du Wi-Fi dans tous les trains (TGV, TER, Intercités et Transilien) d’ici 18 mois, soit la fin de l’année 2016. Plus exactement, il était d’abord question des TGV, avant que le Wi-Fi ne se propage sur l’ensemble de la gamme des trains SNCF. Finalement, il faudra être encore un peu plus patient, comme l’a annoncé Barbara Dalibard, directrice générale de la branche SNCF voyageurs à nos confrères de BFM Business.

Si l’on en croit ses termes, il faudra patienter jusqu’en 2017, comme pour le réseau de la RATP, : « On va mettre en œuvre des systèmes dans les trains pour permettre d’avoir le WiFi, en commençant par les trains à grande vitesse. En 2017, vous allez commencer à avoir ça« . Comme on peut le lire, le Wi-Fi fera son apparition en 2017, dans les TGV. Pour le reste des trains, il y a fort à craindre que l’arrivée du Wi-Fi soit beaucoup plus tardive, notamment à cause de la question de la couverture 3G/4G des lignes régionales.

 

La couverture mobile pose problème

Les voyageurs pourront en effet bénéficier d’un réseau Wi-Fi diffusé à l’intérieur du train, mais pour se connecter à Internet, ce réseau Wi-Fi utilisera les réseaux 3G et 4G des opérateurs mobiles. L’été dernier, Guillaume Pepy avait annoncé un partenariat avec Orange et SFR. Si l’arrivée du Wi-Fi prend du retard, c’est en fait à cause des opérateurs qui ne couvrent pas encore la totalité des lignes TGV. Quant aux lignes TER, il leur faudra plusieurs années même si la bande 700 MHz et les obligations qui en découlent prévoient un calendrier de couverture des lignes régionales. On imagine ainsi un scénario dans lequel certaines lignes TER bénéficieront du réseau Wi-Fi largement plus tôt que d’autres lignes moins « intéressantes » financièrement pour la SNCF et les opérateurs.

Pour rappel, le Wi-Fi dans les trains devrait être proposé gratuitement par la SNCF puisque les essais payants se sont révélés infructueux par le passé, notamment Internet par satellite testé sur la ligne du TGV Est. On peut toutefois imaginer un système de financement publicitaire de type une vidéos en pre-roll pour activer l’accès gratuit, comme ce qui se fait dans les gares avec le Wi-Fi gratuit.