Après ARM et ses Mali de la série T800, au tour d’Imagination Technologies d’annoncer les PowerVR Series7, les nouveaux GPU de la marque. Au programme : des puces conçues pour des produits divers et variés, de la montre connectée à l’ordinateur portable.

Series7Range

Les nouvelles puces graphiques PowerVR Series7 d’Imagination Technologies s’annoncent très intéressantes. L’entreprise compte en effet se lancer sur de nombreux marchés, de la montre connectée à l’ordinateur portable en passant même par les serveurs HPC (High Performance Computing). Les PowerVR Series7 seront découpés en deux gammes : les Series7XE (GE 7400 et GE7800) pour les terminaux peu puissants, et les Series7XT (GT7200, GT7400, GT 7600, GT 7800 et GT7900) pour des appareils plus performants. L’architecture Rogue évolue légèrement pour devenir Rogue7.

Au programme : de nombreuses améliorations architecturales qui devraient permettre d’augmenter les performances à fréquence et nombres d’unités de calcul égales par rapport aux PowerVR Series6XT. Imagination Technologies avance des chiffres intéressants : entre 35 et 100% de performances en plus, selon les puces et les benchmarks par rapport à la génération actuelle. Le support de l’Android Extension Pack sera matériel et total avec le support de la tesselation (pour un rendu des reliefs plus réel comme sur l’Adreno 420) via un coprocesseur dédié. Cela permet également de supporter Direct3D en version 11_1 sur les appareils Windows.

Series7XTCar_678x452

 

Des fonctions de sécurité et une puissance largement accrue

Les nouveaux PowerVR Series7 vont également supporter la virtualisation pour créer jusqu’à 8 zones mémoires totalement séparées dans le GPU. Cela pourra servir aux applications sensibles (on pense aux données bancaires ou de santé) mais permettra également de renforcer la sécurité des systèmes d’exploitation vis-à-vis des utilisateurs et pourquoi pas rendre plus difficile un éventuel root. Des fonctionnalités qui devraient être davantage utiles pour le monde des serveurs, tout comme le support d’OpenCL 1.2 en version Full Profile.

Si Imagination Technologies compte s’attaquer au marché des ordinateurs portables, c’est grâce à la puce GT7900 qui possédera 16 clusters (soit 512 unités de calcul), une première pour les PowerVR qui étaient auparavant limitées à 8 clusters. L’entreprise annonce ainsi une puissance brute de calcul de 1,5 Tflops. Pour les objets connectés, les PowerVR Series7XE qui démarrent avec un demi-cluster devraient permettre de bénéficier d’une gourmandise énergétique contenue.

7XT_SKUs

 

Une sortie commerciale d’ici un an

Tout comme ARM avec ses Mali, les PowerVR Series7 d’Imagination Technologies devraient se retrouver dans les produits finis (montres connectées, smarphones, serveurs, ordinateurs portables, consoles de jeux, etc.) d’ici environ un an, soit à la fin de l’année 2015. Pour rappel, ARM et Imagination Technologies fournissent à des constructeurs leurs GPU afin que ces derniers soient intégrés dans des SoC, aux côtés de processeurs existants. On les trouve ainsi dans les puces d’Apple, d’Intel et même dans certains Exynos de Samsung.

Ce qu’il faut retenir en quelques mots : les PowerVR Series7XT devraient permettre d’augmenter encore plus les performances graphiques des smartphones et des tablettes sans faire augmenter la consommation. La balle est maintenant dans le terrain des développeurs : il va falloir utiliser toute cette puissance de calcul pour nous sortir des jeux bien optimisés et qui donnent une claque visuelle puisqu’on se situe maintenant bien au-dessus de la puissance de calcul d’une Xbox 360 ou d’une PS3.