La rumeur agite les amis de la Pomme et les technophiles en général, puisque les changements de cap du côté de l’iPhone, notamment en termes de form-factor, ont une fâcheuse tendance à déteindre sur le reste du marché de la téléphonie. D’après diverses sources chinoises et américaines, de plus en plus prises au sérieux, Apple prévoirait de supprimer la prise jack de son prochain iPhone. Bonne ou mauvaise nouvelle ? Les avis sont partagés, du moins chez ceux à qui l’amour de la marque n’impose pas d’œillères.

apple-iphone-smartphone-technology

Un iPhone 7 sans prise jack, est-ce ce à quoi il faut s’attendre ? Alors même que l’appareil ne sera présenté qu’à l’automne prochain – ce qui signifie sans nul doute que son design est encore bien loin d’être finalisé – les sources de divers médias pointent de plus en plus régulièrement vers l’absence de prise jack 3,5mm sur le futur smartphone. On doit la dernière publication en date à 9to5Mac, généralement bien informé, selon qui non seulement il faudrait s’attendre à une absence de prise jack, mais aussi à ce qu’Apple fournisse avec l’appareil des écouteurs soit à brancher sur le port Lightning, soit Bluetooth, mais réservés à une version premium du téléphone.

Deux réactions s’opposent vertement, côté mobinautes. D’une part, les enthousiastes saluent l’audace de leur marque fétiche, arguant que l’avenir sera sans fil, et mettant en avant la fragilité des ports jack qu’ils auraient repérée, et rappelant que les casques Bluetooth sont désormais de plus en plus abordables. De l’autre, les mécontents s’en prennent à la volonté qu’aurait Apple de pousser les casques et écouteurs jack classiques vers l’obsolescence, et donc vers la poubelle. Entre coût pour l’utilisateur de renouveler ses accessoires, et création de déchets inutiles, près de 250 000 personnes ont signé la pétition lancée la semaine dernière sur SumOfUS.

Un iPhone plus fin et étanche

Est-ce vraiment si grave si Apple – et potentiellement, d’autres constructeurs dans son sillage – ôte la prise jack de son iPhone ? Premier gain pour ses utilisateurs, la finesse potentielle de son futur smartphone. Après tout, on a vu, cette fois dans l’univers d’Android, nombre de marques à la Vivo ou Oppo tenter d’affiner au maximum leur smartphone, et finir contraintes à supprimer la prise jack de leurs appareils, contraignant leurs acheteurs à utiliser des adaptateurs micro-USB – comme certaines marques le faisant avant l’ère du smartphone, quand les formats standards sur les mobiles n’étaient pas encore établis.

Cependant, il faut bien dire que la course à la finesse, hors tentatives de records, n’apporte pas grand-chose à l’utilisateur, passé une certaine limite, puisque la batterie, incompressible, voit sa capacité réduire proportionnellement. Ce que ne veut assurément pas Apple.

Autre point soulevé notamment par Michel Beck, sur Medium, la suppression du jack permettrait à Apple de rendre son smartphone étanche. Contrairement à lui, qui pense qu’il ne faudra plus qu’une seule trappe de protection, quand les terminaux Sony en ont plusieurs (ce qui est désormais faux, puisque seule la trappe pour la SIM et la carte mémoire sont protégées, le reste des ports étant recouvert d’une nano-protection plus ou moins fiable). Bref, moins de prises ouvertes devraient simplifier la tâche à Apple, qui n’est toutefois pas loin d’une certification IPx7, ses derniers iPhone 6(s) étant de facto étanches, d’après des tests d’utilisateurs.

 

Des casques Lightning ou Bluetooth, mais signés Beats

C’est surtout du côté des accessoires que l’abandon de la prise jack pourrait s’avérer juteux pour Apple. La Pomme a en effet acquis Beats Audio en 2014, et dispose des ressources nécessaires pour lancer facilement des écouteurs aussi bien Lightning que Bluetooth. Ce ne serait pas totalement impossible, puisqu’il existe déjà des casques équipés de ports Lightning, chez Sony comme Philips, mais aussi des écouteurs présentés l’an dernier par JBL. Il faut noter que depuis 2014, iOS est de toute manière compatible avec le son passant par le port Lightning, et délivre la certification Made for iPhone aux constructeurs créant des produits adaptés.

philips-fidelio-lightning

La question de la charge pendant l’écoute se pose évidemment, puisque si la prise Lightning est occupée, il n’est plus possible de charger le téléphone en écoutant de la musique, à moins de posséder un adaptateur adéquat. Ou bien de disposer d’un téléphone pouvant être chargé par induction : ça tombe bien, il semblerait qu’Apple réfléchisse à ce sujet pour son prochain iPhone.

 

Une évolution technique à marche forcée ?

jack

Les prises USB type-C, l’alternative au jack 3,5 mm

Il ne faut pas oublier que du côté d’Android, mais aussi de Windows et d’Apple pour son dernier MacBook Air, se pose la question de l’USB type-C. L’organisme en charge des définitions des normes USB travaille en effet sur un protocole audio passant par le fameux connecteur réversible. On peut s’attendre, lorsque ces recherches aboutiront, à une meilleure qualité audio (le flux sera numérique de bout en bout, ce qui permettra d’éviter les grésillements). Les fervents défenseurs des prises jack noteront également que les casques USB sont désormais légion dans le monde du gaming sur PC.

Doit-on craindre la disparition de la prise jack sur le prochain iPhone ? Si, comme le pense Fast Company, l’iPhone 7 sera compatible avec du matériel audio sur Lightning, les clients insatisfaits des écouteurs fournis par Apple – qui a déposé un brevet en se sens – devront se tourner vers une offre aussi rare qu’onéreuse. En cause, le fait que le smartphone ne se charge plus de convertir le signal numérique que constitue la musique stockée sur le téléphone en signal analogique, mais que cette tâche incombe aux casques, lesquels intègrent une puce DAC.

Qui dit casque intégrant plus d’électronique, mais aussi une batterie et, potentiellement, un système d’annulation active du bruit, dit tarif commercial élevé. Avec la démocratisation de la technologie, et si Apple réussit le pari qu’on lui prête, on peut espérer une baisse moyenne du prix de ce genre de casques (environ 300 euros pour les casques, 160 dollars pour le Reflect Aware de JBL en version écouteurs sportifs).

9to5Mac assure que, d’après ses sources, l’iPhone misera avant tout sur des casques Bluetooth, qui n’empêcheront personne de se connecter sur le port Lightning en cas de besoin. Dans ce domaine, l’offre est nombreuse, puisque l’on trouve des casques à tous les prix, à partir d’une cinquantaine d’euros, voire un peu moins pour les casques low-cost. En revanche, côté oreillettes Bluetooth, les options sont un peu moins variées, d’autant que la plupart des références disponibles se présentent comme des kits pour sportifs.

people-hand-iphone-smartphone

Qu’il s’agisse d’un moyen d’améliorer la qualité audio de ses smartphones en la déportant dans le casque qui les accompagne ou de mettre à profit son rachat de Beats Audio, Apple sera nécessairement confronté à un problème, si choisit de ne plus faire appel aux prises jack 3,5 mm : celui de la transition. Car tant que la concurrence continuera d’employer des casques filaires traditionnels, peu onéreux et pratiques, se posera la question du prêt de casques ou d’écouteurs et du prix du changement, plus que de son intérêt technique.