Lors du MWC, Archos présentait le Fusion Storage, un stockage unifié pour fusionner une carte microSD avec la mémoire interne du téléphone. Par l’intermédiaire d’une mise à jour OTA, les 50 Diamond, 52 Platinum, 50 Oxygen Plus et la tablette 101 Oxygen sont désormais compatibles avec cette nouvelle fonctionnalité.

Archos

Habituellement, lorsqu’un utilisateur insère une carte microSD sur un appareil Android, il est parfois possible de régler le système pour choisir où seront stockées par défaut les données : sur la carte ou dans la mémoire interne. Avec la technologie Fusion Storage d’Archos, il n’y a plus besoin de se poser la question puisque lorsque la fonction est activée, les applications ne voient qu’un seul et même espace de stockage, constitué par la capacité de la carte microSD et de la mémoire NAND du téléphone. Ainsi, si le téléphone dispose de 16 Go de mémoire flash et d’une carte microSD de 16 Go, les applications verront un seul et même espace de 32 Go.

Selon Archos, les données sont triées afin d’améliorer les performances. Ainsi, les fichiers des applications se trouveront sur la mémoire interne du téléphone (en théorie plus rapide que la carte microSD) alors que les données plus « froides » et lourdes comme les photos ou les vidéos se trouveront sur la mémoire externe. Il est possible de désactiver l’option à tout moment, mais Archos ne précise pas si l’opération efface, ou non, les données. A priori ce n’est pas le cas puisque le constructeur précise que l’opération se fait en toute transparence.

On peut également se demander si les performances ne deviendront pas trop faibles lorsque la mémoire interne sera saturée et que les nouvelles applications seront installées sur la carte microSD. Nous tenterons l’expérience dans les jours à venir et mettrons à jour cette actualité. Les futurs produits comme le 62 Xenon et le 59 Xenon seront quant à eux compatibles dès leur sortie avec le Fusion Storage.