Android Silver, le programme de Google pour promouvoir des smartphones sous Android et qui remplacerait les Nexus a refait surface sur Internet ces derniers jours. Il consisterait pour les fabricants à commercialiser un smartphone sous Android stock en échange d’un support marketing de poids de la part de Google.

Android-silver-google-fragmentation

Au début du mois, on avait entendu parler d’une rumeur selon laquelle Google était sur le point de mettre en œuvre un nouveau programme baptisé Android Silver pour remplacer les Nexus. Le principe : choisir les 5 meilleurs smartphones Android fabriqués par les OEM, s’assurer qu’ils tournent sous la dernière version d’Android sans modifications logicielles de taille et leur assurer une campagne marketing et commerciale mondiale. Le programme est intéressant pour les fabricants : le smartphone qui aura été choisi pour faire parti du programme Android Silver sera disponible dans de nombreux magasins des opérateurs, dans une section spéciale, et c’est Google qui s’occupera de la campagne de pub pour promouvoir ces terminaux mobiles.

 

Un programme à 1 milliard de dollars

Selon les informations récupérées par The Information auprès de quatre sources différentes, Google souhaiterait mettre en place ce programme dès l’année prochaine et pourrait dépenser pas moins d’un milliard de dollars pour convaincre les constructeurs. LG et Motorola seraient les premiers constructeurs à faire partie du programme alors que Samsung, HTC et Sony seraient encore à convaincre alors qu’ils proposent des smartphones Google Play edition se rapprochant beaucoup des contraintes de ce programme. On peut se poser la question du devenir des mobiles Nexus de milieu de gamme qui ne semblent pas être pris en compte dans ce programme. Cela signerait-il la fin des Nexus à un rapport performances / prix imbattable ?

 

Android cadenassé par Google

Ce programme montre la volonté de Google d’unifier l’expérience utilisateur sous Android en évitant de sortir des dizaines d’interfaces logicielles différentes qui pourrait au final perdre le consommateur, voire pire, dégoûter l’utilisateur d’Android à cause de lourdeurs dans l’interface. La stratégie Android Silver ferait également suite à la mise en place de la certification Powered by Android pour les terminaux équipés de la dernière version d’Android mais également de la volonté de réduire la segmentation des différentes versions d’Android. Cette dernière politique passe par le refus de certification GMS d’un smartphone qui n’est pas équipé d’une version assez récente d’Android. Ce qui signifie l’impossibilité d’installer le Play Store sur le mobile. D’ailleurs, les smartphones qui sortent sous Android 4.2 depuis le 24 avril sont censés ne plus recevoir la certification. Mais le retard pris par MediaTek pour permettre d’installer Android 4.4 sur les mobiles équipés d’une puce du fabricant taïwainais a peut-être obligé Google à temporairement assouplir ces règles.

galaxy-s5-android