Comme prévu, Google ATAP a tenu une conférence hier à propos de l’avenir de Project ARA. Une conférence riche en annonces et en images qui a permis de faire le point sur l’avancée du projet.

Project ARA 23

Paul Eremenko, le responsable de Project ARA, n’a pas déçu hier, lorsqu’il a fait le point sur Project ARA. Depuis l’année dernière on ne savait en effet pas trop ce que devenait le projet de smartphone modulaire de Google. On a appris hier que le projet avançait bien. Paul Eremenko a en effet dévoilé la deuxième version du smartphone modulaire ou plutôt un second prototype nommé Spiral 2.

Project ARA 04

Ce nouveau prototype présente plusieurs nouveautés par rapport au précédent. La principale concerne l’annonce de 11 nouveaux modules, encore à l’état de prototypes. On ne connaît pas exactement leur nature. Il est toutefois possible de voir dans la vidéo ci-dessous un module embarquant une caméra thermique, un autre avec une boussole, un thermomètre, etc. À terme, Google prévoit toutefois de sortir une vingtaine de modules lors de la commercialisation du téléphone.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Contrairement au premier prototype du smartphone modulaire, les aimants qui maintiennent les modules sur le squelette — la base du téléphone sur lequel sont attachés lesdits modules — ne sont plus présents sur le squelette même mais intégrés directement aux modules. Principale conséquence, il ne sera plus possible de créer ses propres modules avec une imprimante 3D. Il sera toutefois possible de les personnaliser à l’aide d’une imprimante traditionnelle afin de leur conférer un design unique. Google en a d’ailleurs profité pour prendre une série de très belles photos de ces modules et du deuxième prototype du Project ARA.

Et pour l’avenir alors?? Paul Eremenko a d’abord confirmé que son équipe travaillait sur un troisième prototype dont la sortie est prévue pour cette année. En l’état, le Spiral 2 est capable de passer des appels en 3G. Le Spiral 3 devrait, lui, être capable de recevoir la 4G et devrait ainsi être équipé de meilleures antennes. Comme le montre l’agenda de Project ARA que l’on peut voir ci-dessous, l’équipe de développement travaille toujours sur la boutique en ligne d’achat de module, sur la version d’Android qui équipera le téléphone (une version d’ailleurs prise en charge par une équipe externe) et sur une nouvelle version du MDK.

4__Project_Ara_Press_Material_on_DL_Main___Trello

Project ARA 03

Paul Eremenko se garde toutefois bien d’annoncer encore une quelconque date de sortie et un prix pour le grand public. La conférence d’hier a toutefois été l’occasion d’apprendre que le Project ARA sera d’abord lancé à Porto Rico, dans les Caraïbes. Ce seront en effet les habitants de l’île qui seront les premiers capables de mettre la main sur l’un de ces smartphones. Selon le site Mashable, Google a choisi Porto Rico pour tester le marché parce que « ce pays possède une population incroyablement diversifiée qui possède autant d’utilisateurs de feature phone que de smartphones“. Les téléphones modulaires de Google seront d’ailleurs mis en vente par deux opérateurs locaux, OpenMobile et Claro, et seront vendus dans des magasins ambulants ressemblant à, je cite, ‘des food trucks‘. Le prix variera d’ailleurs en fonction des modules choisis par les utilisateurs. Google testera donc le marché là-bas et décidera en fonction de la demande locale de la date de lancement mondial pour les marchés occidentaux. Si lancement mondial il y a…