Heureusement, habitant au Japon, je peux « réfléchir » sur les informations anglophones (américaines) avant que la blogosphère francophone raconte nawak s’enflamme.

(Je ne présente pas Chrome OS, il est donc nécessaire, si vous ne l’avez pas encore fait de lire l’article sur le blog officiel de Google).

Donc qu’est-ce que c’est que Chrome OS, la bonne-idée-dont-on-ne-sait-rien de Google ? Après l’avis de technique de Cr0vax et l’avis synthétique d’Ulrich, voici mon avis (sceptique). Pour ceux qui me connaissent, l’idée même d’un avis diffèrent des autres me plait.

Qu’est ce que l’on a comme mot clef ? « Chrome », « OS », « netbook » humm … hépisétou (voir la taille de la FAQ). Donc à partir de la, on ne peut qu’imaginer …

Un WeboS : … bon passons.

Une stack Linux + browser
Un Os, dont la seule application est chrome et dont toutes les applications s’exécutent dans chrome (donc en mode Web), cela semble l’évidence. Chrome OS = un OS basé sur chrome, donc un OS dont la dernière couche est chrome = Toutes les applications sont des applications web.

Qu’est ce qu’il faudrait pour faire un OS installable sur un PC/netbook ?
– Une base linux (c’est l’évidence, enfin, j’espère, faut voir la disponibilité de Chrome sur Linux).
– Un navigateur en mode kiosque, la seule application qui se lance au démarrage.
– La possibilité de gérer des fichiers en local et de gérer la configuration système (pas grand-chose d’autre que le wifi, peut-être les imprimantes ?).

Pour les applications, j’imagine qu’elles seront à l’instar de Gmail ou google document/agenda, des applications marchant en local grâce au code javascript stocké dans une base de données (google gears est peut-être plus efficace qu’un système de fichier après tout).

Pour la configuration du système, j’imagine un web service (en python ou en esperanto, peu importe) hébergé en local, qui répond au requête de configuration, ou même une API javascript dédié intégré dans Chrome.

Pour les fichiers hébergés en local, les clés USB ? La possibilité pour certaines applications de lire/modifier sur le disques, de la même façon que décrite plus haut (web service local ou API javascript dédié). Nous n’avons même pas besoin de grand-chose : Accès au fichier, lancer un lecteur audio/video ou une application web sur une extension en particulier.

Mais le problème, c’est que ca on sait le faire depuis des années (4 ans au maximum). Donc si c’est ce que prévois Google, ca ne m’intéresse pas.

J’aurai peut-être applaudi si ils l’avaient sorti aujourd’hui, mais dans un an… Plus précisément, on peut le faire depuis des années. Juste, personne l’a fait (et encore que … ), et cela ne suffit pas à m’ébouillanter l’imagination. Même Techcrunch à déjà sont navigateur-OS sur sa tablette internet.

Et sinon ?
La pile technologique (qui sert à la fois de virtualisation) ce sera HTML 5 + Gears + Javascript. (la présentation, l’exécution et le stockage, tout comme un vrai système).
On peut à peine imaginer quelques bidouilles sympa, comme par exemple avoir les applications android en tant que widget (c’est déjà possible).

Conclusion
J’en ai marre de me faire teasé avec rien. Pour moi, Chrome OS tombe dans la catégorie : « la meilleure défense devant un cours en bourse qui chute, c’est de faire un peu de fumée avec du vaporware »… Seulement Google a une bande d’Otaku comme relecteur de press release.

Quant à Microsoft, s’il vous plait, s’il vous plait … Épargnez-moi tout titres à la techcrunch du style « Google tatane Microsoft avec sa nouvelle bombe atomique OS ». D’abord, la claque, Microsoft se l’ai déjà prise quand ils ont été obligés de ressortir puis de brader un XP moribond pour vendre des netbooks. Et ensuite, ils s’en sont presque relevés avec Windows 7 bien optimisé. (Windows 7 qui n’aura certes aucun succès sur les netbooks parce que les constructeurs en décideront autrement, mais ce choix là, c’est une autre histoire.)

La vraie question sur laquelle je n’ai pas vraiment la réponse (j’ai un netbook seulement pour travailler) : Messieurs, a quoi vous sert votre netbook et quelles applications essentielles ne pourraient pas être une application web ?

ps: A mon avis, l’info intéressante, même si elle n’est probablement pas maîtrisée, c’est le fait qu’Android peut avoir comme cible netbook et setup box. Je n’imaginais pas Google le dire un jour.
ps: Quant à la communauté opensource, Google, elle fait ce qu’elle veut, et elle investit là où elle veut …