Google aurait dépensé 3,2 millions de dollars pour des publicités télévisuelles en seulement deux jours aux États-Unis pour ses nouveaux Pixel. Une première pour le géant de Mountain View qui n’a pas l’habitude de dépenser autant en si peu de temps pour ce type de produits.

google-pixel-pub-2

Google a officialisé les Pixel la semaine dernière. C’est la première fois que le géant de Mountain View dévoile des smartphones made by Google (conçus par Google), et non pas par un autre constructeur, même si on sait que HTC en assure la fabrication. Pour marquer le coup, Google a donc mis beaucoup d’argent dans les campagnes de pub télévisuelles aux États-Unis. Selon Reuters, il serait ainsi question de 3,2 millions de dollars en seulement deux jours, mais également une campagne sur Snapchat pour cibler les jeunes.

 

Apple et Samsung suivent de près

Sur la même période, Apple aurait dépensé 2,45 millions de dollars, contre 1,4 million de dollars pour Samsung. On sent que les deux géants veulent barrer la route à Google, mais on aurait espéré un montant supérieur de la part du géant coréen, empêtré dans la tornade des Galaxy Note 7 explosifs. Sur le long terme, Google devrait dépenser des centaines de millions de dollars dans les publicités à la télévision.

 

Des publicités trop proches de celles d’Apple

Mais comme le relève Mike McKay, le patron de l’agence Eleven qui s’occupe des publicités d’Apple, les réclames de Google sont trop proches de celles de la marque à la pomme. Google a donc besoin de créer sa propre identité pour entrer dans le marché du smartphone par la porte du hardware.

 

L’intégration verticale

Si l’entreprise américaine réussit son coup, elle pourrait enfin concurrencer Apple en proposant un produit doté d’une intégration verticale poussée avec une partie logicielle pensée pour la partie matérielle. Rappelons ainsi que les Pixel bénéficieront d’une version spéciale d’Android 7.1 Nougat, avec des fonctionnalités inédites.