Citroën ë-C3 électrique disponible à 99 euros par mois : bonne ou mauvaise affaire ?

 

Lancée en grande pompe en début d'année 2024, la Citroën ë-C3 était affichée, avec le leasing social, à partir de 54 euros en début d'année. Les vannes du leasing social étant fermée, nous revenons à des offres plus conventionnelles, mais toujours plutôt intéressantes puisque la citadine électrique aux chevrons est proposée à partir de 99 euros par mois. Bonne ou mauvaise affaire ? Voici notre avis sur la question.

Au début de l’année, nous avons pu voir de nombreuses location longue durée (LLD) à des tarifs défiant toute concurrence. En effet, nous avons pu voir des modèles sous les 50 euros par mois, comme la Renault Twingo E-Tech par exemple, ou encore cette même Citroën ë-C3 à 54 euros par mois.

Évidemment, pour s’afficher à des loyers aussi avantageux, l’offre était largement subventionnée par le système de leasing social réservé aux Français qui ont un faible revenu. Les dossiers concernant le leasing social étant limités en nombre, ce dispositif est pour l’instant suspendu, mais il pourrait bien revenir l’année prochaine.

En attendant, l’aventure continue, ou commence même, devrait-on dire pour la Citroën ë-C3, qui est cette fois-ci disponible pour tout le monde (enfin presque, nous allons le voir plus bas) à partir de 99 euros par mois. Même à ce prix, la nouvelle ë-C3 a tout l’air d’une bonne affaire, et nous allons voir d’un peu plus ce que renferme cette offre.

La Citroën ë-C3 à 99 euros par mois

La Citroën ë-C3 à 99 euros par mois concerne le modèle tod’entrée de gamme. Mais il n’y a pas d’incidence au niveau des moteurs et de l’autonomie, car il n’existe qu’une version de la C3 électrique pour le moment. Une seconde variante arrivera l’année prochaine avec 200 km et encore moins chère (à partir de 19 900 euros en prix de façade).

La Citroën ë-C3 repose donc sur la plateforme « Smart Car » de chez Stellantis. Cette plateforme intègre un pack de batteries LFP (Lithium Fer Phosphate) de 44 kWh de capacité, pour offrir une autonomie de 326 km selon le cycle WLTP. La capacité de charge rapide de 100 kW DC permet de recharger de 20 à 80 % en 26 minutes. La recharge de 20 % à 80 % en courant alternatif standard prend environ 4h10 en utilisant une puissance de 7 kW, ou 2h50 si 11 kW sont disponibles.

La voiture intègre un seul et unique moteur électrique de 113 ch (83 kW), de quoi lui permettre de passer de 0 à 100 km/h en 11 secondes environ, et d’atteindre une vitesse maximale de 135 km/h.

L’offre concerne la version de base « You », qui est plutôt bien équipée de base avec cette liste d’équipements :

  • Suspension à double butée hydraulique Citroën Advanced Comfort
  • Climatisation
  • Régulateur de vitesse avec limiteur de vitesse
  • Capteurs de stationnement arrière
  • Affichage tête haute
  • Aide au freinage d’urgence (AFU)
  • Frein de stationnement électrique
  • Système actif d’alerte de franchissement de ligne
  • Reconnaissance des limitations de vitesse
  • Alerte d’attention du conducteur
  • 6 airbags
  • Éclairage automatique
  • Phares avant à LED
  • Rétroviseurs électriques
  • Roues acier de 16 pouces Pyrite
  • Spoiler arrière
  • Banquette monobloc rabattable

Notons toutefois quelques mesquineries pour une voiture électrique neuve en 2024, à commencer par l’absence d’écran tactile de 10,25 pouces au centre, réservé à la finition Max du dessus. À la place, Citroën a intégré « My Citroën Play avec Smartphone Station », une application dédiée est proposée de série pour permettre aux propriétaires du modèle You d’accéder à la musique, à la radio, aux appels et à la navigation à partir de leur propre smartphone.

Les sièges Citroën Advanced Comfort à l’assise si confortable et que nous avons pu apprécier lors de l’essai de la Citroën ë-C4 ne sont pas de la partie non plus, mais nous avons toutefois la fameuse suspension à double butée hydraulique Citroën Advanced Comfort qui confère déjà un très bon niveau de confort.

Quelles sont les conditions pour être éligible à l’offre LLD de la Citroën ë-C3 ?

Il s’agit d’une offre de location longue durée sur 36 mois et 10 000 kilomètres par an, soit 30 000 km au total. C’est 15 000 km de moins que l’offre à 54 euros par mois en leasing social. Citroën indique que l’offre à 99 euros par mois est soumise à un premier loyer de 9 500 euros, qui revient à 1 000 une fois le bonus écologique de 4 000 euros, « 3 000 euros de majoration » (ce qui correspond au bonus de 7 000 euros et qui est conditionné donc aux revenus) et 1 500 euros de prime à la conversion. La Citroën ë-C3 bénéficie encore du bonus écologique en France, car elle est produite dans l’usine de Trnava, en Slovaquie.

Pour pouvoir bénéficier de la prime à la conversion, il faut mettre en rebut un ancien modèle diesel ou essence. L’ancien véhicule mis au rebut doit être une voiture ou une camionnette dont le poids total autorisé en charge n’excède pas 3 500 kg. La date de la première immatriculation doit être d’avant 2011 pour les diesels et d’avant 2006 pour les essences.

Pour bénéficier du bonus maximal de 7 000 euros et non 4 000 euros, il faut avoir un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 15 400 euros. Auparavant, ce palier était fixé à 14 089 euros.

Combien vous coûtera la LLD de la Citroën ë-C3 ?

Sur trois ans de location longue durée, votre Citroën C3 électrique vous coûtera 4 465 euros. Citroën affiche sa voiture à partir de 23 300 euros sur son site, bonus écologique de 7 000 euros et prime à la conversion de 1 500 euros non déduits. Toujours en considérant que vous entrez dans le bon régime fiscal. Ainsi, une fois toutes les aides déduites, nous arrivons à un prix de 14 800 euros.

En partant de ce prix, vous paierez sur les trois ans de la location 30,1 % du prix de votre voiture. C’est globalement la décote sur trois ans pour ce type de voiture. En revanche, la demande en électrique ne cesse d’augmenter et cela implique une certaine stabilité des prix.

L’offre n’étant pas une LOA, il n’y a pas d’option d’achat. Il faudra ainsi obligatoirement restituer la voiture à la fin du financement et tant pis si vous vous y étiez attaché ! Comme toujours, attention aux frais de remise en état. Ceux-ci peuvent être élevés au moment de la restitution, c’est pourquoi nous vous conseillons de le faire avant chez un petit garagiste. Cela vous coûtera normalement moins cher que chez votre concessionnaire. Si vous reprenez un véhicule chez votre concessionnaire après votre LLD, il sera aussi un peu moins regardant sur les frais de remise en état, notamment si une jante est abîmée ou bien s’il y a de petites rayures facilement effaçables.

Les éléments à retenir

99 euros par mois pour une voiture 100 % électrique neuve, effectivement, il n’y a pas grand-chose à redire. Alors certes, en début d’année, le même modèle était disponible moyennant 54 euros par mois, mais avec des conditions beaucoup trop sévères pour la plupart des Français. D’une manière générale, le nombre de dossiers étant limité, cette offre n’aurait pas duré éternellement.

En revanche, et comme vous avez pu le constater, les conditions sont encore nombreuses à remplir pour arriver à cette offre, et la plupart des clients de voitures neuves n’entreront pas dans tous les critères. Par exemple, il faut avoir une voiture à mettre en rebut déjà pour bénéficier des 1 500 euros de la prime à la conversion, ce qui n’est pas forcément le cas de tout le monde.

Il faut aussi entrer dans les bons critères fiscaux pour bénéficier du bonus écologique maximum de 7 000 euros, sinon ce sera 4 000 euros. Et évidemment, en enlevant les 3 000 euros supplémentaires du bonus et les 1 500 de la prime à la conversion, les loyers s’envolent et doublent quasiment pour le même produit. Cette offre est très ciblée et ne concernera pas tout le monde.

La location longue durée est intéressante si vous souhaitez changer de voiture régulièrement, sans vous embêter avec la revente. L’entretien et la garantie peuvent être inclus durant toute la durée du financement, même si une voiture électrique ne réclame pas forcément la même périodicité d’entretien qu’un modèle thermique.

L’autonomie de la ë-C3 peut aussi être un peu juste pour certains usages. Pour 129 euros par mois avec à peu près les mêmes conditions, vous pouvez aussi opter pour un autre modèle de la famille Stellantis, à savoir la Fiat 600e qui est annoncée à 400 km d’autonomie selon le cycle WLTP et qui est par la même occasion un peu plus spacieuse.


Téléchargez notre application Android et iOS ! Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles