Quelle voiture électrique sans permis choisir en 2023 ?

Ma meilleure Ami

 

La voiture électrique sans permis connaît un succès fulgurant, notamment incarnée par la Citroën Ami. Vous êtes à la recherche du meilleur modèle à petit prix ou de la meilleure alternative à la voiture française ? Découvrez notre sélection complète des meilleures voitures électriques sans permis.

Les meilleures voitures électriques sans permis

La rivale de l'Ami
Renault Mobilize Duo
  • Le design futuriste
  • Son autonomie
  • Ultra compacte
  • Deux passagers à bord
La référence des voitures sans permis
7 /10
Citroën Ami
  • Un gabarit prometteur
  • Très maniable
  • Son prix
  • Confort spartiate
Le prix d'une citadine
Microlino (2022)
  • Son immense autonomie
  • La forme atypique
  • Un coffre de 230 litres
  • Le prix d'une citadine

Sans réellement le constater, les voitures électriques ont déjà pris une place prépondérante sur le bitume des villes grâce aux modèles sans-permis. Ces dernières sont notamment incarnées par la Citroën Ami, reconnaissable à son design caractéristique. Si vous êtes à la recherche de la meilleure voiture sans permis ou de ses alternatives, vous êtes tombés au bon endroit.

Alors certes, ce genre de véhicules fait pâle figure face aux meilleures voitures électriques du marché. Mais si vous n’avez qu’un usage exclusivement urbain, et que vous ne souhaitez pas investir dans une citadine électrique, ce sont des produits parfaits. Toutefois, vous devez faire quelques concessions, notamment au niveau des prestations, avec un confort plutôt rudimentaire. Vous pouvez aussi chercher parmi notre sélection de voitures électriques pas chères.

  • Un gabarit prometteur
  • Très maniable
  • Son prix
  • Confort spartiate
Disponible à 8 190 € sur Citroën

Alors qu’elle devait être, à la base, principalement un véhicule dédié à l’autopartage, la carrière de la Citroën Ami a pris un tout autre tournant. En effet, le quadricycle à moteur français (ce n’est pas une voiture), fait le bonheur des adolescents, et l’Ami se retrouve désormais à envahir peu à peu les parkings près des lycées.

La Citroën Ami semble bien seule sur ce segment, mais pourtant les alternatives sont nombreuses et parfois peu connues. Disons que l’Ami parvient aussi à contenir ses coûts, parce que ce n’est pas une voiture sans permis, là où la concurrence s’affiche la plupart du temps à des tarifs plus élevés. Stellantis a d’ailleurs reconduit la recette de l’Ami mais en Allemagne, avec le badge Opel et la Rocks-e.

Dans ce dossier, nous allons regrouper plusieurs catégories de véhicules : quadricycle léger, comme l’Ami, et les quadricycles lourds comme la XEV Yoyo. Pour entrer dans la première catégorie (L6a), un véhicule ne doit pas excéder la vitesse de 45 km/h et la puissance de 4 kW. Le poids à vide ne peut pas dépasser les 350 kilos pour une charge utile limitée à 200 kilos. Ces voitures peuvent alors être conduites sans permis dès l’âge de 14 ans.

Un quadricycle lourd (L7e) est un véhicule dont la puissance ne dépasse pas 15 kW avec une vitesse limitée à 90 km/h. Ces modèles requièrent un permis B classique ou un permis B1 accessible à partir de 16 ans. Renault propose d’ailleurs deux versions de son Twizy : 45 et 80. La première est homologuée dans la catégorie L6a, la seconde dans la L7e. Pour en apprendre plus, lisez notre test de la Citroën Ami.

Où acheter La
Citroën Ami au meilleur prix ?

  • Le design futuriste
  • Son autonomie
  • Ultra compacte
  • Deux passagers à bord
Disponible à 12 500 € sur Mobilize

Si la Renault Twizy s’arrête en 2023, c’est pour laisser sa place à la Mobilize Duo. Mais pourquoi Mobilize ? C’est la nouvelle marque dédiée aux nouvelles mobilités au sein du groupe Renault et ce type de produit a donc plus de sens ici qu’au sein de la gamme du constructeur au losange.

Affichant des dimensions ultra-compactes, avec seulement 2,43 mètres de long et 1,30 mètre de large, la Mobilize Duo est fabriquée en panneaux de plastique et est composée de 50 % de matériaux recyclés. Le style reste assez proche de la voiture qu’elle devrait remplacer, avec des traits un peu plus modernes tout de même. À bord, la présentation est sommaire, et le véhicule peut accueillir deux passagers, toujours l’un derrière l’autre.

Comme la Citroën Ami, la Mobilize Duo peut être conduite sans permis, dès l’âge de 14 ans dans sa version 45 km/h, considérée comme un quadricycle léger. En revanche, la variante 80 km/h nécessite quant à elle un permis B traditionnel ou un permis B1 accessible à partir de 16 ans, comme pour la Renault Twizy 80.

Pour le moment, nous ne disposons pas encore de toutes les informations, comme la puissance et le prix, mais ces valeurs ne devraient pas être si éloignées de la Renault Twizy.

  • Autonomie : 140 km
  • Puissance : non communiqué
  • Nombre de places : 2
  • Vitesse maximale : 45 km/h/80 km/h
  • Âge : 14 ans/16 ans
  • Prix : non communiqué
Où acheter La
Renault Mobilize Duo au meilleur prix ?

Quid de la Renault Twizy ?

C’est la concurrente la plus connue de la Citroën Ami, c’est aussi la plus ancienne puisqu’elle date de 2011, et sa production devrait s’arrêter cette année. À l’heure où nous écrivons ces lignes, la Renault Twizy est toujours au catalogue de Renault, mais elle va être remplacée par la Duo citée plus haut.

La Renault Twizy est disponible en deux versions : 45 et 80. La première est limitée à 45 km/h. Il s’agit de la concurrente directe de la Citroën Ami. Son prix débute à partir de 12 300 euros, hors aides, contre 7 790 euros pour la Citroën. La Twizy est globalement un peu plus haut de gamme que l’Ami, sauf qu’elle a un petit défaut : elle peut accueillir deux passagers, mais l’un derrière l’autre.

Si la version 45 fait 5 ch, la variante 80 développe 17 ch, mais passe dans la catégorie quadricycle lourd (L7e) et devient accessible non plus dès 14 ans, mais 16 ans. Son prix débute à partir de 13 000 euros.

  • Autonomie : 120 km/100 km
  • Puissance : 5 ch/17 ch
  • Nombre de places : 2
  • Vitesse maximale : 45 km/h/80 km/h
  • Âge : 14 ans/16 ans
  • Prix : 12 300 euros/13 000 euros

  • Son immense autonomie
  • La forme atypique
  • Un coffre de 230 litres
  • Le prix d'une citadine

Voici un petit engin atypique, avec un look pour le moins sympathique. Baptisé Microlino, ce modèle fut présenté en 2016 et devait être commercialisé deux ans plus tard. Finalement, le développement aura été un peu plus long que prévu, mais la Microlino a débuté sa phase de commercialisation en 2022 et les premiers modèles doivent arriver sur nos routes au deuxième trimestre 2023.

Cette citadine électrique a la particularité d’avoir une carrosserie autoportante monocoque. L’avantage d’une telle architecture, c’est la sécurité bien évidemment, mais aussi un meilleur comportement routier. Par ailleurs, la Microlino se distingue de ses rivales par une autonomie, une puissance et une taille de coffre supérieure. Et tout cela se paye bien évidemment, puisqu’elle est aussi l’une des plus chères de notre sélection.

La Microlino peut parcourir environ 230 kilomètres en une seule charge grâce à une batterie d’une capacité de 14 kWh. Il sera également possible de choisir des batteries d’une capacité plus faible (6 et 10,5 kWh), avec respectivement 91 et 177 kilomètres d’autonomie. La voiture fait 17 chevaux avec un couple de 89 Nm. Le 0 à 50 km/h est annoncé en 5 secondes, tandis que le coffre peut quant à lui contenir 230 litres. Microlino annonce même que le coffre contient « assez de place pour deux adultes et trois caisses de bières ».

La Microlino est affichée à partir de 17 990 € dans sa version d’entrée de gamme. Un tarif qui ne comprend pas le bonus écologique, qui est de 900 euros puisqu’il s’agit d’un quadricycle lourd de catégorie L7e (90 km/h) qui nécessite le permis B et donc d’avoir au minimum 18 ans. Ce n’est donc pas vraiment une concurrente de la Citroën Ami qui est un quadricycle léger L6e (45 km/h) accessible avec le BSR dès 14 ans accessible à un tarif deux fois plus abordable, mais dans l’esprit, cette Microlino s’en rapproche.

  • Autonomie : 230 km
  • Puissance : 17 ch
  • Nombre de places : 2
  • Vitesse maximale : 90 km/h
  • Âge : 18 ans
  • Prix : à partir de 17 990 euros (version Urbain avec 91 km d’autonomie)
Où acheter La
Microlino (2022) au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

  • Son gabarit minuscule
  • Fun à conduire
  • Facile à charger
  • Plus chère que la Citroën Ami
Disponible à 10 776 € sur Birò

Vous souhaitez une voiturette encore plus petite que la Citroën Ami ? Nous avons ce qu’il vous faut. L’Estrima Birò est à mi-chemin entre la Citroën Ami et la Renault Twizy. Ce modèle mise avant tout sur un gabarit minuscule : 1,74 mètre de long pour 1,03 mètre de large. Le Birò combine la stabilité d’une voiture avec les dimensions d’un scooter.

Ce modèle est particulier à plus d’un titre, puisque dans sa version de base, le Birò est dénué de portes et dispose d’un petit coffre verrouillable de 41 litres. Il embarque une batterie amovible au lithium lui conférant officiellement 55 km d’autonomie.

Estrima propose aussi une batterie fixe nommée Maxi qui permet de parcourir 100 km sur une charge. Le Birò est pourvu de deux moteurs électriques arrières fournissant ensemble 4,5 ch, soit presque deux fois moins qu’une Citroën Ami. Ce modèle est homologué en tant que quadricycle léger (permis AM) comme la Ami, ce qui induit une vitesse bridée à 45 km/h, mais il se décline aussi en quadricycle lourd (permis B1) de 5,2 ch limité à 60 km/h.

Pour ceux qui trouvent ce modèle vraiment trop petit, Estrima propose une version Big disposant d’un coffre de 300 litres, longue de 10 cm supplémentaires. En revanche, le Birò souffre d’un handicap majeur face à la Citroën Ami : son prix. Ce modèle italien réclame la modique somme de 10 800 euros, au minimum. Le site recense d’ailleurs tous les revendeurs en France. N’hésitez pas à consulter notre essai de l’Estima Birò pour en savoir plus.

  • Autonomie : 55 km/100 km
  • Puissance : 4,5 ch/5,2 ch
  • Nombre de places : 2
  • Vitesse maximale : 45 km/h/60 km/h
  • Âge : 14 ans/16 ans
  • Prix : à partir de 10 800 euros
Où acheter L'
Estrima Birò au meilleur prix ?

  • Le confort agréable
  • Plusieurs équipements intégrés
  • Son comportement dynamique
  • L'infodivertissement daté

Voici un modèle qui pourrait aussi faire de l’ombre à la Citroën Ami, même si, là encore, le prix reste élevé. Il s’agit de la XEV Yoyo, une micro-citadine de 2,54 mètres de long, 1,54 mètre de large (hors rétro) et 1,57 mètre de haut. Avec de telles dimensions, la soute n’est pas immense, mais ce n’est pas ridicule pour autant avec 210 litres annoncés.

La XEV Yoyo possède une puissance nominale de 10 ch en mode normal, et 20 ch en mode Sport. Parfait pour une utilisation urbaine. La vitesse maximale est bridée à 80 km/h. La Yoyo XEV embarque des batteries d’une capacité brute totale de 10,4 kWh. En disposant d’un chargeur intégré d’une puissance de 2,3 kW, il faut 4 h 15 pour récupérer l’intégralité de l’autonomie avec une prise domestique ou sur une borne publique.

Les quadricycles lourds ne sont pas soumis aux mesures WLTP, l’autonomie annoncée est de 125 km en une seule charge selon le cycle UDDS. D’ici 2024, XEV prévoit la mise en place d’un système de changement rapide de batteries (moins de 5 minutes) avec des stations partenaires. Nous sommes loin du système avancé développé par Nio et déjà implanté en Europe. Sur ce modèle, c’est au conducteur de retirer les trois modules, logés dans un tiroir installé dans le pare-chocs arrière. Pour le moment, il n’y a pas de stations de swap, il faudra passer à l’atelier pour le faire, et ça n’a pas vraiment grand intérêt.

La Yoyo est disponible à partir de 15 890 euros, soit 14 990 euros minimum une fois le bonus de 900 euros déduit. C’est nettement plus onéreux qu’une Citroën Ami dont les tarifs débutent à 6 890 euros, bonus compris. Mais là encore, la Yoyo est une catégorie au-dessus. N’hésitez pas à consulter notre essai pour découvrir plus en détail la XEV Yoyo.

  • Autonomie : 125 km
  • Puissance : 20 ch
  • Nombre de places : 2
  • Vitesse maximale : 80 km/h
  • Âge : 16 ans
  • Prix : à partir de 14 990 euros
Où acheter La
Xev Yoyo au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

  • Le design d'une citadine
  • Autonomie de 100 km
  • Conduite dynamique
  • Affichée à 16 000 euros
Disponible à 16 699 € sur Aixam

Le constructeur historique savoyard de voitures sans permis s’est aussi converti à l’électrique avec la e City Sport. Cette petite voiture de 2,76 mètres de long repose sur les bases des modèles thermiques, mais force est de constater que les caractéristiques techniques sont toutefois assez intéressantes.

L’Aixam e City Sport embarque un moteur d’une puissance de 8,1 ch, presque comme la Citroën Ami et une batterie lithium d’une capacité de 5,1 kWh pour une autonomie annoncée de 90 km. La vitesse maximale n’excède pas 45 km/h.

Mais là encore, la Citroën Ami est beaucoup moins chère, puisque Aixam facture son modèle électrique à partir de 16 699 euros.

  • Autonomie : 90 km
  • Puissance : 8,1 ch
  • Nombre de places : 2
  • Vitesse maximale : 45 km/h
  • Âge : 14 ans
  • Prix : à partir de 16 699 euros
Où acheter L'
Aixam e City Sport au meilleur prix ?

Les modèles à venir

Ce segment est en plein essor, et d’autres constructeurs arrivent avec des modèles qui ont pour ambition de faire de l’ombre à la Citroën Ami. Malheureusement, en raison des coûts de développement et du prix des batteries, proposer des voiturettes électriques avec peu de compromis est aujourd’hui une équation bien compliquée à résoudre.

Citroën a choisi de pratiquer des prix bas en faisant des concessions sur le confort et les équipements, d’autres préfèrent jouer la carte du « haut de gamme », quitte à proposer des tarifs deux fois plus élevés.

Voici quelques modèles de voitures sans permis attendus :

  • Fiat Topolino
  • Kate K1
  • Ligier Myli
  • Seat Minimo

Tout savoir sur les voitures électriques sans permis

À quel âge peut-on conduire une voiture électrique sans permis ?

En France, il est possible de conduire une voiture sans permis à partir de 14 ans. Bien entendu, il est nécessaire d’avoir le permis AM, anciennement appelé le BSR. Ce dernier est délivré après une formation de 8 heures en auto-école, qui mêle théorie et pratique.

Quels sont les inconvénients d’une voiture électrique sans permis ?

Bien entendu, quelques concessions sont à faire à propos de ce genre de véhicules. Tout d’abord, au niveau du confort qui est pour la plupart : disons spartiate. Dans le volet des performances aussi les voitures sans permis sont particulières puisque ces dernières sont bridées à 45 km/h.


Nos confrères de Numerama lancent Watt Else, leur newsletter dédiée à la mobilité du futur. Inscrivez-vous par ici pour être certain de recevoir le prochain numéro !