L’entreprise suisse Micro Mobility a ressuscité la fameuse Isetta de BMW des années 1950 en la déclinant en une version électrique. Le véhicule a d’ailleurs reçu son homologation pour circuler partout en Europe.

Micro Mobility n’était pas vraiment destinée à se lancer dans les voitures électriques. Et pourtant, cette société suisse principalement connue pour ses trottinettes vient de franchir un grand pas dans l’univers des automobiles de demain.

Comment ? En recevant une homologation de la part de l’Union Européenne qui autorise la Microlino à circuler sur l’ensemble du Vieux Continent, peut-on lire sur le site de la firme. Microlino, c’est justement le nom donné au bolide imaginé par la compagnie helvète.

Jusqu’à 202 kilomètres d’autonomie

Pour les collectionneurs et férus de véhicules vintages, sachez que la Microlino fera votre bonheur. Son design compact et arrondi reprend à l’identique celui de l’Isetta, une micro-citadine conçue et vendue par le constructeur italien ISO Rivolta au début des années 1950, avant que BMW ne reprenne le flambeau quelques années plus tard. Le véhicule urbain connaîtra un succès considérable notamment grâce à sa faible consommation de carburant.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Pour être clair, la Microlino est tout bonnement une Isetta, mais en mode électrique. L’accès à l’habitacle s’inspire totalement du véhicule d’origine, à savoir une porte unique située à l’avant de la voiture. Sa puissance de 15 kW lui permet de grimper jusqu’à 90 km/h au maximum, et de passer de 0 à 50 km/h en l’espace de cinq secondes seulement. Équipé d’une batterie de 8 kWh (kilowatt-heure), le premier modèle s’offre une autonomie de 126 kilomètres, alors que le second tutoie les 202 kilomètres grâce à sa batterie de 14,4 kWh.

Microlino : poids, dimensions et prix

Ajoutez à cela un poids qui ne dépasse même pas les 500 kilos – 450 kilos plus exactement – et des dimensions qui font du produit un engin passe-partout : 2,4 mètres de long et 1,5 mètre de large. La production de la Microlino devrait débuter début décembre 2018, avant une commercialisation dans le courant de 2019 uniquement sur le territoire suisse. Pour un déploiement européen plus global qui devrait voir le jour au cours des mois suivants. En cas de coup de cœur, prévoyez la somme de 12 650 €.