Renault Scénic E-Tech

Voitures • 2024

Renault Scénic E-Tech

 Points positifs de la Renault Scénic E-Tech

  • Synthèse entre confort et dynamisme
  • Services Google toujours au top
  • Habitabilité pour les familles
  • Poids contenu pour un SUV électrique
  • Consommations maîtrisées
  • Quelques technologies inédites

 Points négatifs de la Renault Scénic E-Tech

  • Plus de banquette coulissante
  • Ergonomie de certaines commandes
  • Encore quelques technologies manquantes (One-Pedal...)
  • Recharge pas aussi rapide que la concurrence

Annoncé à l'IAA 2023, le SUV électrique Scénic E-Tech de Renault reprend les lignes de la Mégane E-Tech avec un gabarit revu à la hausse : ce modèle ne s'apparente plus au monospace de l'époque. Le volume de coffre est néanmoins très correct pour un usage familial (de 545 à 1 670 litres). Une de ses particularités est ce grand toit panoramique Solarbay, signé Saint-Gobain, qui s'opacifie par segments comme sur le Rafale. Comme les voitures récentes de Renault, elle équipée d'Android Automotive avec l'interface R-Link. La Scénic E-Tech se décline en deux motorisations électriques de 170 ch et 220 ch.

Celle de base intègre un moteur de 170 chevaux et un couple de 280 Nm. Cette variante possède une batterie d'une capacité 60 kWh qui lui fournit 420 km d'autonomie selon le cycle WLTP. À noter la recharge rapide en courant continu (DC) de 130 kW : 335 km récupérés en 30 minutes.

La version 220 chevaux, avec un couple de 300 Nm, s'équipe d'une batterie qui fournit quant à elle jusqu'à 610 km d'autonomie selon le cycle WLTP avec une batterie dont la capacité est de 87 kWh. La charge est peu plus rapide, à savoir 150 kW en courant continu. Le 0 à 100 km/h est annoncé en 8,4 secondes.

Renault Scénic E-Tech au meilleur prix

Présent dans les guides d'achat

Voir plus d'actualités

Tout savoir
Renault Scénic E-Tech

En savoir plus sur le Renault Scénic E-Tech

Qui a dit que le Renault Scénic était mort ? Sûrement pas le constructeur au losange. Car si la précédente génération, lancée en 2016 a disparu du catalogue, pas question pour la marque de laisser un vide dans ce segment. Et alors que les monospaces n'ont plus vraiment le vent en poupe, voilà qu'il se transforme désormais en SUV électrique.

Un style plus affirmé

En début d'année dernière, la firme tricolore nous confirmait que son Scénic, arrivé pour la toute première fois sur le marché en 1996 serait bel et bien renouvelé. Promesse tenue, puisqu'un concept annonciateur fut dévoilé quelques mois plus tard, en mai 2022. Ce dernier embarquait une motorisation hybride à hydrogène qui ne sera finalement pas conservée.

En juin dernier, la marque faisait encore évoluer son prototype, avant de dévoiler quelques spyshots faits maison. Et après de longs mois d'attente, voilà que la version de série est enfin dévoilée, à l'occasion de l'IAA de Munich qui ouvre ses portes aujourd'hui à la presse. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le SUV électrique évolue en profondeur, avec ses lignes anguleuses signées par l'ancien patron du style de Peugeot Gilles Vidal, et ses proportions qui n'ont plus rien à voir avec l'ancien.

Renault Scénic E-Tech // Source : Renault

Cette nouvelle génération assume son nouveau positionnement et affiche des dimensions généreuses, avec une longueur de 4,47 mètres pour 1,86 mètre de large et 1,57 mètre de haut. Un beau bébé dont le style est complété par des jantes de 19 et 20 pouces et qui affiche des proportions harmonieuses avec son empattement allongé affiché à 2,78 mètres. Pour l'heure, le Cx (coefficient de trainée) n'a pas encore été annoncé par le constructeur, mais ce dernier a été optimisé grâce aux poignées intégrées à la carrosserie ainsi qu'aux jantes aérodynamiques.

À l'avant, ce Scénic E-Tech marque l'arrivée d'une nouvelle signature lumineuse avec des feux de jour en forme de losange. Ces derniers jouent également une séquence d'accueil lorsque le conducteur ouvre la voiture. La partie arrière profite également d'un tout nouveau dessin et de feux repensés et dotés de la technologie micro-optiques. Au total, six teintes de carrosserie sont proposées sur le SUV électrique, qui se décline aussi en version Esprit Alpine comme les Clio et Austral.

Renault Scénic E-Tech // Source : Renault

Un intérieur spacieux et durable

Avec son empattement mesurant 10 centimètres de plus que celui de la Renault Mégane E-Tech, le nouveau Scénic devrait accueillir confortablement ses passagers à l'avant comme à l'arrière. Ces derniers peuvent profiter d'un toit panoramique solaire opacifiant Solarbay fabriqué en partie à base de verre recyclé et dont la technologie est similaire à celle adoptée par Porsche et Volkswagen notamment. Cela signifie qu'il est possible de l'opacifier ou de le rendre transparent à la demande.

Source : Renault

Le volume de coffre est compris entre 545 et 1 670 litres lorsque la banquette est rabattue tandis que 38,7 litres de rangements sont disponibles dans l'habitacle.

Renault Scénic E-Tech // Source : Renault

Le SUV électrique fait ici la part belle aux matériaux durables, alors que la finition la plus haut de gamme Iconic se note d'une planche de bord recouverte de tilleul. La quasi-totalité des matériaux utilisés dans le poste de conduite de ce nouvel arrivant dans la gamme sont recyclés. Les sièges sont quant à eux intégralement recouverts de tissu fabriqué à base de fibres réutilisées. Renault bannit également le cuir sur son nouveau Scénic.

Android encore de la partie

Le conducteur peut profiter d'un grand écran tactile de 12 pouces intégrant le système d'infodivertissement OpenR Link développé par le constructeur et basé sur Android Automotive 12. Ce dernier est évidemment compatible avec Apple CarPlay et Android Auto, ainsi qu'avec une cinquantaine d'applications disponibles via Google Play. Un planificateur d'itinéraire est également intégré et les mises à jour se font à distance, via la technologie OTA.

Source : Renault

La reconnaissance vocale est aussi de la partie, de même que l'intelligence artificielle. Cette dernière est en mesure de faire des proposition adaptée au conducteur, comme l'activation de la climatisation en cas de buée par exemple. L'écran central est associé à un combiné numérique de 12,3 pouces accolé, formant une grande dalle comme sur la Peugeot e-3008 qui sera dévoilée dans quelques jours. Les graphismes ont été repensés et largement modernisées par rapport aux autres modèles de la gamme.

Une autonomie généreuse

Reposant sur la plateforme modulaire CMF-EV développée par la marque et qui équipe aussi les Mégane E-Tech et autres Nissan Ariya, le nouveau Renault Scénic se décline en plusieurs versions avec deux puissances et deux batteries reprises des modèles pré-cités. La première embarque un moteur de 125 kW, soit 170 chevaux et 280 Nm de couple. La seconde développe 160 kW (environ 217 chevaux) pour un couple affiché à 300 Nm.

Le 0 à 100 km/h est réalisé entre 8,4 et 9,3 secondes pour une vitesse maximale de 150 et 170 km/h. La version d'entrée de gamme reprend la batterie de 60 kWh adoptant la technologie NMC (nickel - manganèse - cobalt) de la Mégane, offrant une autonomie de 420 kilomètres selon le cycle WLTP. La variante la plus performante hérite du pack de 87 kWh de l'Ariya. Ce qui lui permet alors de pouvoir parcourir jusqu'à 620 kilomètres en une seule charge. Les deux déclinaisons peuvent respectivement encaisser 150 à 170 kW lors de la recharge en courant continu.

Source : Renault

Si Renault ne communique pas sur le temps nécessaire, la marque explique que 50 kWh peuvent être récupérés en 30 minutes. Ce qui donne selon nos calculs environ 35 minutes pour passer de 10 à 80 %, contre 20 à 25 minutes pour la Tesla Model Y selon les versions. À noter qu'il est également possible de programmer le départ de la charge pendant les heures creuses par exemple. L'application mobile permet aussi de préchauffer la voiture avant le départ.

Le SUV est aussi doté d'une technologie de préconditionnement de la batterie grâce à la navigation assurée par Google Maps et d'une pompe à chaleur. Au total, quatre niveaux de régénération sont également disponibles sur ce Scénic E-Tech, dont un mode de conduite à une pédale, comme sur la Nissan Leaf, entre autres. La conduite autonome de niveau 2 est également au programme tandis que la voiture inaugure le Fireman Access, qui facilite l'accès à la batterie aux pompiers en cas d'accident.

Prix et date de sortie

Dans son communiqué, le constructeur annonce que son nouveau Scénic E-Tech sera officiellement lancé au début de l’année 2024, sans donner de date plus précise.

Il précise qu'il sera fabriqué dans l'usine de Douai, dans le nord de la France, un site qui accueillera aussi la production de la future R5 E-Tech l'an prochain. Il faudra encore patienter avant de connaître le prix du SUV électrique, qui devrait sans doute dépasser les 40 000 euros, mais rester éligible au bonus écologique.

Photos de la Renault Scénic E-Tech

Les caractéristiques
Renault Scénic E-Tech

Batterie

  • Type de prise
    Type 2 Combo (CCS)
  • Puissance de charge
    150 kW
  • Autonomie maximale WLTP
    625 km

Conduite

  • 0 à 100km/h
    7,9 s
  • Puissance (chevaux)
    220 chevaux
  • Puissance (kw)
    160 Kw
  • Vitesse max
    170 km/h
  • Niveau d'autonomie
    Conduite semi-autonome (niveau 2)

Connectivité

  • Chargeur téléphone sans fil
    Oui

Multimédia

  • Apple Carplay
    Oui
  • Android Auto
    Oui

Poids et dimensions

  • Largeur
    1,908 m
  • Hauteur
    1,571 m
  • Longueur
    4,47 m
  • Empattement
    2,785 m
  • Volume du coffre
    545 L

Écran

  • Taille de l'écran principal
    12 pouces

Divers

  • Date de sortie
    22/01/2024
  • Couleur
    Noir, Blanc
  • Prix entrée de gamme
    39990 euros
  • Nombre de places
    5
  • Nombre de portes
    5

Rejoignez nos communautés de passionnés pour s'informer et s'entraider

Rejoignez notre serveur Discord Rejoignez notre groupe Facebook