Renault dévoile les premières images du Renault Scénic E-Tech 100 % électrique

 

Alors que Peugeot commence à faire rouler sa future e-3008, Renault a décidé de lever dans la foulée le voile sur la version électrique de son Scénic électrique. Celle-ci est encore lourdement camouflée, mais circulera sur les routes tout au long de l'été, sans pour autant trop en dire à son sujet.

On le sait, les monospaces n’ont plus vraiment le vent en poupe et ont quasiment tous disparu du marché. Ils sont désormais remplacés par les SUV, bien plus tendance et appréciés des clients. Renault a notamment mis fin à ses Scénic et Espace sous leur forme originelle, avant de les transformer en modèles surélevés.

La guerre est lancée

Il y a quelques mois, la firme au losange levait le voile sur la nouvelle génération de son Espace, un grand SUV dérivé de l’Austral et qui en reprend les motorisations hybrides. Mais le constructeur, comme tous les autres va devoir accélérer sur l’électrification et proposer plus de modèles zéro-émission (à l’échappement). C’est ainsi qu’en début d’année dernière, il annonçait le retour du Scénic en électrique.

Un projet qui s’est concrétisé au mois de mai 2022, avec la révélation du concept Scénic Vision. Ce dernier fonctionnait alors à l’hydrogène, mais annonçait dans les grandes lignes le design d’une prochaine version de série. Plus tard, en juin dernier, cette étude de style faisait à nouveau parler d’elle, avec une nouvelle version retravaillée par six entreprises de la tech.

Mais voilà que les choses commencent enfin à s’accélérer pour le SUV électrique, qui se laisse enfin entrevoir dans sa version définitive. Dans un communiqué, le constructeur au losange dévoile une série de photos officielles montrant la voiture sous un épais camouflage. La firme annonce que plusieurs exemplaires de ce futur Scénic sillonneront les routes durant les prochains mois. Une manière de couper l’herbe sous le pied des photographes espions, mais pas seulement.

Renault semble avoir été inspiré par Peugeot, qui vient de lancer une opération similaire avec sa future 3008 électrique, qui a déjà dévoilé son poste de conduite. La guerre est donc bel et bien lancée entre les deux constructeurs, qui se battent dans le classement des modèles les plus vendus en France, tout du moins avec leurs voitures thermiques.

Cœur de Mégane E-Tech

Pour le moment, difficile de savoir à quoi ressemblera très exactement le SUV, qui devrait reprendre l’identité stylistique de la nouvelle Renault Clio restylée. Si les traits semblent assez anguleux, au risque de nuire quelque peu au Cx (coefficient de trainée), ils deviennent un peu plus sages par rapport au concept. On remarque l’arrivée d’une nouvelle signature lumineuse à l’arrière pour celui qui jouera le rôle du grand frère de la Renault Mégane E-Tech.

Pour le moment, aucune image du poste de conduite n’a été montré. Ce dernier semble être bien plus conventionnel que celui présenté sur le précédent concept. Il faudra en effet plutôt s’attendre à ce que la version de série hérite de la présentation des Espace et autres Rafale. Il faudra également patienter avant de connaître les dimensions de ce nouvel arrivant, qui reste encore très mystérieux sur de nombreux points.

Il devrait sans doute reprendre la batterie de 60 kWh de la Mégane offrant une autonomie allant jusqu’à 470 kilomètres WLTP et son moteur électrique de 220 chevaux. Il n’est pas exclu non plus que le SUV hérite aussi de la batterie de 87 kWh du Nissan Ariya, qui lui permettrait de parcourir jusqu’à 600 kilomètres en une seule charge. Ces trois véhicules partageront la même plateforme CMF-EV.

Il faudra patienter jusqu’à la rentrée pour en savoir plus sur ce futur Renault Scénic, qui fera ses premiers pas devant le public à l’occasion du salon de Munich. Ce dernier ouvrira ses portes le 5 septembre prochain. En termes de prix, cette nouvelle mouture devrait sans doute dépasser la barre des 40 000 euros, reste à savoir si elle sera éligible ou non au bonus écologique de 5 000 euros.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).