Peugeot e-3008 : tout ce que l’on sait sur le futur SUV électrique très attendu

 

Le SUV Peugeot e-3008 en 100 % électrique est très attendu. Il faut dire que c'est une des voitures les plus emblématiques de Peugeot. L'officialisation de cette future voiture électrique est prévue en 2023, et nous avons déjà une idée de ce que nous attend. On fait le point.

Peugeot e-3008 conçue par Frandroid avec l’outil Midjourney

On connaît Peugeot pour sa Peugeot 208, la voiture la plus vendue en France en 2022. On parle de 88 812 unités vendues, toutes motorisations confondues, dont 19 219 Peugeot e-208. Il s’agit donc de la voiture électrique la plus vendue en France en 2022 (source : NGC-Data), juste devant la Dacia Spring qui prend la seconde place. La berline Model 3 de Tesla est troisième, tout juste suivi par la Renault Mégane E-Tech.

Du côté des SUV, c’est la Peugeot 2008 II qui est devant, avec 51 454 immatriculations en 2022, dont 7 174 modèles tout électrique e-2008. Ce dernier modèle est moins populaire, car il repose sur la plateforme modulaire CMP (identique à ses versions thermiques). Ainsi, on observe des performances assez limitées, surtout concernant l’autonomie, mais également sa capacité de recharge.

Peugeot a des plans pour électrifier l’un de ses modèles les plus populaires en 2023. Il s’agit du 3008, qui a été le septième modèle le plus vendu en France en 2022 avec plus de 35 000 exemplaires vendus. Le Peugeot 3008 est au top des ventes de SUV de segment C en France depuis sa sortie en 2016. Il est logique de voir ce modèle devenir entièrement électrique. Que nous réserve Peugeot pour ce nouveau modèle électrique ?

Qu’attendre de la Peugeot e-3008 ?

La future Peugeot 3008 sera basée sur la plateforme eVMP (Electric Vehicle Modular Platform), issue de la plateforme EMP2, qui offre la possibilité d’avoir plusieurs motorisations.

Peugeot a déjà levé les voiles sur les futurs Peugeot 3008 et 5008 en hybridation légère avec un moteur trois cylindres 1.2 PureTech (EB2 Gen3) Hybrid 48 V et une toute nouvelle boite de transmission nommée e-DCS6, une boîte à six rapports avec du double embrayage. L’énergie stockée dans la batterie 48 V, qui se trouve sous le siège conducteur, est d’une capacité de 0,90 kWh, soit 0,43 kWh utiles. Tout ça pour envoyer de l’énergie sur le moteur électrique, qui produit jusqu’à 28 chevaux et 55 Nm de couple, situé sur l’essieu avant. Quant à l’autonomie en 100 % électrique, elle serait ridicule, à savoir moins d’un km, la principale raison de cette hybridation est d’abaisser la consommation globale. Ces nouvelles 3008 et 5008, nommées Hybrid 136 e-DCS6, seront officialisées en juin 2023.

Mais, la version qui nous intéresse est la version toute électrique. La Peugeot e-3008 sera, quant à elle, la première voiture Peugeot basée sur la plate-forme STLA dédiée aux véhicules électriques, et plus précisément la STLA Medium. L’information a été officialisée par Linda Jackson, la directrice générale du constructeur français Peugeot.

Le PDG de Stellantis, Carlos Tavares, a précédemment indiqué, en 2021, que plusieurs véhicules bénéficieront de cette nouvelle plateforme STLA :

  • STLA Small pour les véhicules compacts d’une longueur de 3,5 à 4,3 mètres, avec des batteries de 37 à 82 kWh pour une autonomie maximale de 500 km. C’est une plateforme attendue pour 2026 qui profitera certainement à la future Jeep Renegade ;
  • STLA Medium pour les voitures de 4,35 à 5 mètres, avec des capacités de batteries de 87 à 104 kWh et une autonomie pouvant atteindre 700 km ;
  • STLA Large pour des véhicules de 4,65 à 5,4 mètres, pour des capacités de batterie de 101 à 118 kWh avec une autonomie jusqu’à 800 km ;
  • STLA Frame pour les plus grands véhicules, de 5,4 à 5,9 mètres et des capacités de batteries de 159 à plus de 200 kWh, avec une autonomie jusqu’à 800 km.

La Peugeot e-3008 pourrait donc être équipée de batteries ACC (Total-Saft/PSA) avec une capacité jusqu’à 104 kWh, ce qui permettrait d’atteindre une autonomie jusqu’à 700 km d’autonomie. Nous restons prudents, on imagine qu’il s’agira de l’autonomie affichée d’une version haut de gamme.

Il reste encore à déterminer si la consommation annoncée par Peugeot sera la consommation réelle mesurée selon le cycle d’homologation WLTP. Il est à noter que Stellantis a tendance à annoncer des chiffres ambitieux en matière de consommation en divisant la capacité de la batterie par l’autonomie, ce qui peut donner une consommation très faible qui ne prend pas en compte tous les facteurs, comme la perte d’énergie lors de la recharge. La consommation mesurée selon le cycle WLTP fournit une image plus précise de la consommation réelle.

Ici, il sera certainement question d’une autonomie WLTP maximale située entre 500 et 600 km. Quant à la puissance de charge, la Peugeot 3008 électrique proposerait une charge rapide en courant continu jusqu’à 200 kW.

Peu d’information sont disponibles sur le moteur électrique utilisé, Peugeot e-3008 recevrait un nouveau moteur électrique développé par E-Motors (Nidec/PSA) et baptisé M3. C’est le nouveau moteur de 156 ch qui équipe la nouvelle version de la Peugeot e-208. La Peugeot e-3008 se déclinerait ainsi avec un ou deux moteurs, on parle de 200 ch et jusqu’à 350 ch en transmission intégrale.

Peugeot e-3008 conçue par Frandroid avec l’outil Midjourney

Peugeot prévoit d’adopter un design distinctif pour ses modèles zéro émission, marqué par une touche de futurisme, qui devrait également se refléter à l’intérieur. Cette approche est destinée à concurrencer directement les Renault Mégane E-Tech, Skoda Enyaq iV et Volkswagen ID.4. On imagine que Peugeot apportera des changements bien visibles au design en raison de l’accent mis sur l’aérodynamisme.

Peugeot e-3008 conçue par Frandroid avec l’outil Midjourney

Peugeot a annoncé que la nouvelle génération du 3008 ainsi que sa déclinaison électrique sont présentées entre avril et juin 2023, pour une commercialisation fin 2023 / début 2024. Quant au prix, rien n’a encore été annoncé, il est probable d’imaginer des tarifs de 45 000 à 65 000 euros pour la Peugeot e-3008.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).

Les derniers articles