Google AMP, l’initiative pour accélérer le chargement des articles, va laisser à l’utilisateur la possibilité de partager l’URL originale des articles consultés, plutôt que le lien de la page accélérée.

Google AMP, pour Accelerated Mobile Pages, est le projet de Google pour permettre un chargement plus rapide des pages média agréées. Et ce programme vient de s’améliorer en laissant la possibilité, aux utilisateurs iOS pour l’instant, de visionner et de partager les liens des articles originaux.

Jusqu’à maintenant, partager un article AMP revenait à partager uniquement le lien de la page accélérée plutôt que de l’article original. Ce qui ne profite pas forcément aux médias et peut-être embêtant dans certains cas. En effet, la mise en page d’un article est modifié quand il passe par AMP, ce qui retire une partie de l’identité du site (y compris la publicité) et le rend donc moins attractif pour l’utilisateur, plus aseptisé. Dans certains cas, des éléments importants de la page manquent à l’appel.

Une modification qui valorise les sites

Désormais, partager une page accélérée va revenir à partager l’URL originale de l’article. Google affichera également l’URL originale de l’article afin d’augmenter la sécurité de la plateforme, pour éviter les tentatives de phishing.

Les utilisateurs accordent également plus de crédits à un article tiré d’un site, plutôt qu’un article apparu de nulle part. Cette simple modification est donc bénéfique à la fois aux utilisateurs et aux éditeurs, qui se réapproprient leurs contenus.

Il est à noter que la concurrence, Instant Article de Facebook pour le citer, permet déjà de partager un lien raccourci qui redirige directement vers l’article original. Google rattrape donc son retard dès maintenant, avec une mise à jour de Chrome et de Google sur iOS.

Pour voir la fonction arriver sur Android, il faut encore attendre quelques semaines. Actuellement, pour partager un article, il suffit d’appuyer sur le lien en haut de la page, puis de copier le lien puis de le coller dans le service de partage que l’on souhaite.

À lire sur FrAndroid : L’application Bing de Microsoft rejoint le projet Google AMP