Selon un rapport, Google travaillerait actuellement sur un service de streaming de jeux fonctionnant sur Chromecast et une console de jeux.

Crédit image : Peter Jenkins (Flikr)

Dans le milieu de gaming, trois géants s’affrontent : Sony, Microsoft et Nintendo. Certains autres acteurs essayent néanmoins de grappiller des parts de marché en proposant des solutions plus légères. Selon The Information, Google pourrait prochainement s’y essayer à son tour.

Nom de code : Yeti

Selon le rapport, Google travaillerait actuellement sur un service de « jeux en streaming » connu en interne sous le nom de code Yeti. Celui-ci se rapprocherait du PlayStation Now en proposant, moyennant un abonnement, de jouer à des jeux en streaming tournant sur une machine distante, et donc nécessitant un abonnement mensuel. Aucun tarif n’a été évoqué pour le moment.

Dans un style légèrement différent, on peut également citer Shadow qui propose un PC dans le cloud permettant entre autres de jouer sur des machines peu puissantes, ou pire, des Mac, pour peu que l’on dispose d’une connexion internet suffisante. Nvidia possède également son propre service avec le GForce Now, disponible notamment sur la Shield.

Sur Chromecast et une console Google

The Information indique qu’une première version de ce service est pensée pour fonctionner sur Chromecast, ce qui permettrait de déplacer très simplement sa « console » dès lors que l’on peut accéder à un écran avec une entrée HDMI. Ars Technica remarque cependant à juste titre que le CHromecast n’est actuellement pas prévu pour fonctionner avec une manette.

Plus récemment, Google aurait cependant planché sur une console de jeu ayant sa propre manette de jeu dédiée. Cela expliquerait au passage l’embauche de Phil Harrison, un grand nom du jeu vidéo, pour sa division hardware.

On peut imaginer qu’un tel service serait également un énorme avantage pour Android TV, aussi bien pour les téléviseurs que les boîtiers multimédia.

Objectif : Noël… 2017 ?

Selon les rapports, Google visait à l’origine la période de Noël qui vient de passer pour la sortie de son nouveau service et de sa possible console. Toutefois, le lancement aurait été retardé, bien qu’aucune raison ne soit évoquée ici.

Rappelons par ailleurs que Google n’en est pas à son premier essai dans le monde du cloud-gaming, puisqu’un premier essai avait été tenté en 2016 sur le Google Play Store.